Accueil > Témoigner le candaulisme >Partager son expérience >Expériences de personnes candaulistes >

Itinéraire d’un couple joyeux D/S et candauliste en devenir 3ème partie

! Signaler un contenu abusif

voici donc la suite de cette première aventure avec un invité ...

Il s’est introduit discrètement et sans un bruit dans la pièce ...et à découvert la belle ainsi positionnée ...

nous avions préalablement convenu qu’il fallait qu’elle découvre sa présence le plus tardivement possible ... le doute en elle pouvait s’installer, mais si elle devinait la présence d’un tiers trop tôt, et surtout avant qu’elle ne soit totalement dans le jeu, je craignais qu’elle ne cesse immédiatement le jeu en enlevant son bandeau et en paniquant ...

Il se glissa comme convenu derrière elle, et avec les deux cravaches, commença à la caresser et à écarter doucement son chemisier...

Tout l’enjeu consistait pour nous deux à ne pas se manifester ensemble, car elle aurait immédiatement découvert la supercherie ... j’étais donc le seul à lui parler et à la diriger ... s’il se déplaçait, je ne bougeais pas ... si je faisais une photo, il ne la touchait quasiment plus... !! ...

je lui ordonnais d’enlever elle-même son chemisier ...ce qu’elle s’empressa de faire immédiatement ...

Il découvrit alors ce soutien-gorge cuir qui magnifie ses seins ...et en fut agréablement surpris, car sous le chemisier classique, on ne devinait rien ! ...

Il entreprit de la découvrir à l’aide des deux mains des cravaches ... qu’elle ne pouvait identifier ... mon silence de plomb ne lui permit pas de déceler encore la surprise ! ...

Je lui dit à haute voix que je voulais découvrir son string en cuir et ses cuisses attirantes.... pendant qu’il ouvrait lui -même la fermeture éclair de la mini jupe !....et découvrait aussi ses bijoux de sexe que je lui avais demandé de porter ...

Je la préviens que j’allais enlever sa jupe et sa ceinture, ...et il s’exécuta immédiatement dans le même temps ... l’ambiance était intime, et elle respirait déjà de manière saccadée ... l’excitation accaparait son discernement habituel ...

Il continua ses investigations, et je lui donnai des ordres en suivant ses interventions
- " ouvre la bouche....et offre ta langue ..."
et la cravache vint lui caresser la langue ....

Il lui confia une cravache dans la bouche afin de monopoliser son attention ... pendant que je lui recommandai de ne pas la laisser tomber ...!...

Pendant que l’autre cravache continuait son investigation, elle respirait de plus en plus fortement, et ses cuisses ruisselaient déjà de son liquide intime ....
Il introduisit la cravache dans son string en cuir et commençà à la fouiller de cette main anonyme.... elle était très attentive, excitée visiblement ,et toute à son attention... ne remarquant toujours rien apparemment ! ...

Le va et vient de la cravache dans son intimité et sur son clitoris commençait à la faire jouir.... et je lui fit signe qu’il pouvait maintenant tenter de la toucher délicatement .... Il lui pinça doucement les seins....et joua avec, ... provoquant en elle un petit cri de jouissance...elle continua à s’exciter en lui offrant ses seins comme elle le faisait en pareille situation avec moi ....sans réaction particulière autre que sa jouissance évidente ...

Elle s’excitait totalement à la limite de la jouissance alors qu’il lui malmenait maintenant les tétons en étirements, et en torsades de plus en plus intenses....
Je choisis ce moment pour m’adresser à lui directement en l’invitant à lui retirer son string ...et à la mettre en position afin qu’il puisse l’inspecter comme il se doit !!!

Elle ne réagit pas du tout, bloquant sa respiration, cherchant visiblement à cerner si je simulais une présence comme je lui avais déjà fait auparavant, ou bien si je m’adressai réellement à quelqu’un d’autre ....

Il lui enleva prestement son string, et l’emmena devant le lit sans lui parler encore et la fit se baisser en avant, ...Je la sentais un peu fébrile, et attentive, mais aucune réaction négative...!...

Il introduisit la cravache dans ses fesses... cherchant à les écarter... mais elle manifesta une légère résistance à l’intrusion... elle était à ce moment extrêmement attentive à chaque mouvement, bruit, déplacement...et cherchait encore à contrôler si c’était moi ou bien un autre complice qui se trouvait dans la pièce ...

Devant sa réaction de fermeture... je lui demandais de bien vouloir écarter les cuisses correctement pendant qu’il lui posait ses mains sur les fesses ....et la forçait doucement à s’exécuter ...

Elle s’exécuta lentement... mais je sentais et savais qu’elle avait cernée qu’il ne s’agissait pas de moi, mais d’un autre .... mais elle ne laissa rien transparaitre... Femme de défi,... fière,... excitée de cette situation, mais en même temps paniquée de se savoir ( enfin ) dans les mains d’un invité ... !...

Tout ceci se bousculait dans sa tête...et elle décida d’assumer.... comme si de rien n’était, ....et cherchait le moyen ( selon elle ) de garder la face tout en faisant comprendre qu’elle avait deviné...

Alors que la cravache continuait son travail d’investigation, ....

Elle s’adressa subitement à mon invité :
- " Bonsoir Monsieur... Je souris en moi-même de cette supercherie ...!!... si vous êtes là, c’est que Phil vous a invité ...et qu’il vous a jugé apte à assumer notre invitation... C’est pour moi une première expérience que j’accepte volontiers puisque c’est le désir de Phil... Je vous obéirai comme à lui et sans condition tant qu’il vous autorisera ... la seule condition que je mets, c’est l’absence de violence gratuite et les jeux crad .... pour lez reste, je suis à vous comme à Phil tant qu’il le voudra ...puisque c’est son choix."

Selon ses propres dires plus tard, ..elle nous avait certes découverts au toucher de la main de mon complice sur ses fesses.... mais aussi à son parfum selon elle ... à sa manière de lui triturer les seins, ...différente de la mienne .... Elle m’avouera plus tard avoir été totalement paniquée lorsqu’elle fut persuadée qu’il s’agissait de quelqu’un d’autre ... mais en même temps tellement excitée par le piège tendu qu’elle décida rapidement dans sa tête sa stratégie et son petit discours d’accueil pour cet inconnu qu’elle n’avait pas encore vu... !!...

nous sommes restés l’un et l’autre un peu désarçonnés par cet accueil pour le moins inattendu et surprenant ... mais ma belle est une joueuse et ne perd pas facilement la face ! ... elle avait donc décidé d’assumer et de jouer le jeu, les yeux bandés c’est beaucoup plus facile que d’affronter le regard des autres...!!...

je fis signe à mon invité de continuer à jouer sans s’occuper d’elle ... surtout pas de gêne ou de temps mort !! ...

il introduisit la cravache entre ses cuisses, et lui donna l’ordre de les écarter d’une voix froide et déterminée ...
elle écarta les fesse immédiatement, se penchant même en avant afin de parfaire sa position … il introduisit la cravache et l’anima d’un mouvement de va et vient qui excitait son clitoris, ses lèvres, son anus ....
Elle commença à s’exciter réellement, accompagnant la cravache par des ondulations de son cul qui ravissait mon invité !....
elle respirait fortement maintenant et lui aussi commençait à s’échauffer ... il lui parla enfin, la vouvoyant, et la félicitant pour ce corps magnifique qu’elle lui offrait, ... il me remerciait de l’avoir invité ce soir-là, tout en limant son sexe et son cul à la cravache ....
elle le remercia tout à coup :...
" merci Monsieur, pour vos aimables compliments ... cela fait très plaisir à mon mari !! ...."

Lorsqu’elle fut bien excitée, il lui coinçà la cravache entre les fesses, lui écartant les cuisses, l’obligeant ainsi à serrer les fesses intensément pour ne pas perdre la cravache ... il découvrit alors la belle musculature de ses fesses ainsi tendues !! ....
Il prit conscience que ce magnifique cul très bien proportionné pouvait être tout aussi musclé et bon à prendre lorsqu’elle resserrait ses fesses sur un sexe.... il m’en fit part en des termes élégants et dépourvus de vulgarité, mais la belle avait entendu, et cela suffit à l’exciter encore un peu plus visiblement...

il prit totalement possession de ce corps qui lui était offert, ce cul bandé pour tenir la cravache, ses reins cambrés à souhait lorsqu’il la pénétrait de ses doigts ...il alla vers ses seins qu’il prit sans hésitation, lui faisant bander rapidement les mamelons en les lui étirant, les masturbant... Elle était attentive, réactive, ruisselante, il lui parlait beaucoup, la vouvoyant toujours et en des termes élégants, ce qui la rassurait d’autant plus ...
je sentais venir cet état de grâce où elle m’oublierait petit à petit pour ne concentrer son plaisir que sur elle-même et son tourmenteur ... cette fusion intense entre deux êtres que j’avais tant connu et pratiquer dans ces jeux qui fait que plus rien ne compte autour de nous que la soumise et son dominant ...

Plus il lui parlait et plus je la voyais entrer dans le jeu, se laissant totalement envahir sans plus aucune défense que sa propre jouissance ... je me gardais bien d’intervenir afin de ne pas rompre cette ébauche de fusion qui permettrait alors de tout envisager ....

Alors qu’il lui étirait les seins sans plus de précautions, je la voyais frotter ses hanches et son cul contre son pantalon en cuir sans plus aucune retenue ni gêne ....et je me dis qu’il fallait profiter de cet abandon et qu’il était temps maintenant de passer à autre chose avant qu’elle ne se lasse ...ou revienne sur cet abandon.

Je proposais alors à mon invité de la prendre en laisse à 4 pattes, et de l’emmener ainsi au RDC dans le salon ... je quittais la pièce avant eux ... je les entendis parler doucement l’un et l’autre... sans comprendre réllement ce qu’ils se disaient... J’entendis à un moment un ordre plus fort : ...
" embrassez moi comme si nous nous connaissions depuis des années … puis mettez-vous à 4 pattes contre ma jambe ....et nous descendrons rejoindre votre mari....".
Je n’entendis plus rien durant quelques minutes qui me semblèrent une éternité .... je l’imaginais l’embrassant fougueusement comme elle le faisait avec moi en de pareilles circonstances ....

puis je le vis arriver quelques minutes plus tard avec ma belle à ses pieds, tenue fermement en laisse, guidée sèchement par la cravache sur son dos et sur ses fesses au moindre écart ....
une vision tant rêvée et jamais encore vécue avec un complice ... !.... je me sentis l’âme d’un candauliste !!....
il l’installa devant le canapé, sur des coussins afin qu’elle ne souffre pas ...

il lui écarta alors les fesses sans aucune gêne ni hésitation... la félicita pour son odeur intime très soignée... lui lécha rapidement le cul alors qu’elle n’aime pas du tout cela et ‘il en était prévenu…

Elle resserra immédiatement les fesses au contact de cette langue sur sa corolle... il la fessa immédiatement plus rudement, et lui ré-écarta les fesses en la léchant maintenant abondamment …
... elle se laissa faire, dressée et soumise jusque dans ce qu’elle réprouvait depuis toujours....
Je lui tendis alors un gel lubrifiant et il la caressa, huilant abondamment ses intimités... Elle tendait son cul à chaque pénétration...et avalait littéralement son pouce et ses doigts...
Elle s’excitait dangereusement et sans plus aucune pudeur comme si elle était en intimité avec moi ... mais j’étais bien loin d’imaginer qu’elle se lâcherait ainsi dès la première rencontre avec un inconnu... son double avait pris la main !!

Ils s’excitèrent ainsi longuement tous les deux ... et la voyant totalement à l’aise et jouissante comme je l’aime, je proposais alors à mon invité qu’il lui pose un rosebud... Il me regarda, visiblement tout aussi excité qu’elle, et me demanda subitement s’il pouvait la prendre avant de lui poser le rosebud...
Je vis ma belle se tendre un peu en entendant cette demande ...Il la fessa immédiatement et sans délai !...et j’hésitais à répondre ne sachant si elle accepterait... Les fesses rougies, je la vis alors se cabrer immédiatement , baissant ses épaules pour offrir pleinement son cul .. elle se frottait contre lui outrageusement ...et je compris alors qu’elle ne refuserait rien !...

je répondis immédiatement à mon invité : " ... mais faites donc, mais demandez le lui avant pour la bienséance !! ...."

elle répondit immédiatement dans un souffle : « …mais faites donc si tel est votre plaisir puisque Phil vous y autorise ! ...."
Je sus ce soir-là que les barrières étaient totalement tombées, et qu’une nouvelle vie sexuelle s’offrait à nous ! ...
bien préparée et lubrifiée, Il la prit doucement, immédiatement, puis sans ménagement... elle se cala immédiatement sur ses couilles, le cul bien relevé ... il la soulevait régulièrement par les hanches et la baisa presque sauvagement en quelques minutes ....

ils jouirent rapidement ensemble dans un accord parfait .... !! ... elle s’écroula sur le canapé ... comme vaincue... il l’attrapa la fit mettre debout et la pencha en avant, les jambes bien écartées.... Son cul était tout rouge et brillant quand il lui posa rapidement le plug qu’il lui enfonça profondément ....
Elle cria de jouissance et sursauta à cette nouvelle froide intrusion à laquelle elle ne s’attendait pas aussi rapidement après la bite ... !...

Il la fit se relever, le plug parfaitement installé.... lui enleva son loup... elle le regarda, échevelée et troublée ...et se précipita dans mes bras.... elle pleurait, m’embrassait, me remerciait ... me disait à l’oreille combien elle aimait cela et me remerciait de l’avoir ainsi "violée" dans ces refus... !...
je la caressais tendrement, la félicitant, lui disant combien j’étais heureux de la voir ainsi .... je l’embrassais encore et encore .... puis je lui ai doucement demandé de rejoindre notre invité ,.... et de le remercier tout autant qu’elle l’avait fait avec moi .... Elle me regarda un peu hésitante.... le regard trouble ... je sentis qu’elle serait bien restée dans mes bras… Je la repoussais tendrement tout en l’embrassant amoureusement…elle me sourit…, puis elle alla le rejoindre sur le canapé... et s’allongea à côté de lui, ...
il la prit tendrement dans ses bras, et l’embrassa longuement comme si c’était sa femme !...

je la vis se tendre un peu, puis progressivement, elle se détendit ... une jambe passa sur les siennes ... il lui caressa alors le sexe pendant qu’ils s’embrassaient fougueusement tous les deux...
Puis il la mit assise par terre à ses pieds .... devant lui, ..et me dit : " elle est maintenant tout autant à moi qu’à vous, ... comme vous le souhaitiez .... il vous suffit de m’inviter quand vous le désirez ....
" il me parlait en lui enserrant les deux seins de ses mains puissantes ... en signe de possession absolue ....

Ainsi totalement dominée, possédée sexuellement pour la première fois par un invité qui simula beaucoup plus un viol rapide et puissant qu’une partie de "jambes en l’air" qui dure des éternités ...
Sa prise de possession était de plus symbolisée par ce rosebud en cristal qu’il lui avait offert...et posé d’autorité, sans lui demander aucunement son avis, en signe d’appartenance...

je savais que lorsque nous jouions tous les deux, si elle acceptait les plugs et autres bijoux anaux, elle ne supportait pas bien physiquement de les garder très longtemps.
Après l’excitation du moment, elle me demandait bien souvent de le lui enlever, prétextant une gêne insupportable....!!....

Quelle ne fût pas ma surprise lorsqu’il la fît asseoir dans un fauteuil ( sur son rosebud bien en place... ) et que nous prîmes tous les trois une coupe de champagne qui dura assez longtemps ... moment de convivialité et d’échanges où elle fit connaissance,et où il se présenta .. où nous lui expliquâmes les nombreux échanges par mail et MSN avant que nous acceptions l’un et l’autre de monter cette soirée initiatique pour elle ....etc.... Elle sentit là notre grande complicité.... et c’est toujours actuellement un pré-requis pour qu’elle soit totalement à l’aise avec un nouvel invité ... il faut qu’elle sente et ressente cette connivence entre moi et mon complice ...alors elle se laisse plus facilement envahir en toute confiance ...

Au bout de 3/4d’h, je voyais toujours ma femme très à l’aise dans son fauteuil, la jupe convenablement relevée au dessus de son sexe épilé, les seins dégagés de toute contrainte, son collier et sa laisse rouge pendante de "petite chienne" bien dressée ... et qui semblait ne pas être plus gênée que cela de cette situation ...!...

Elle parlait beaucoup avec lui, de son métier, le questionnait sur ses expériences dans ces jeux D/S etc.... comme dans une discussion de bonne société !..... C’est ce soir-là que je compris que ma belle savait garder cette petite distance en toute circonstance, - y compris celle-ci !!...-

Mais je ne pouvais retirer de ma tête cette obsession qu’elle avait toujours dans le cul ce bijou rosebud qui devait s’enfoncer en elle....et qui ne semblait nullement la gêner ...

Je devinais alors que s’ouvrait devant moi une véritable autoroute de chemins de traverse à explorer et à venir, car ce qu’elle ne supportait que peu avec moi, elle le supportait très bien avec d’autres....!!... J’avais constaté cela plusieurs fois avec des soumises un peu bloquées avec leur mari, mais dont j’obtenais le meilleur lorsque je les prenais en main !!... certains maris ont du mal à supporter cela d’ailleurs, moi çà me rend tout à fait serein et amoureux de savoir qu’on peut aller beaucoup plus loin à trois ( voir à plusieurs...) qu’à deux ! ...

Nous partageons tout, - y compris dans ces jeux - , et sans aucune zone d’ombre entre nous, ...et lorsque plus tard, je lui ai dit mon étonnement de la voir ainsi supporter le rosebud.... elle me répondit un peu gênée, qu’elle l’avait mal supporté physiquement, d’autant plus qu’il lui rentrait profondément dans l’anus à chaque mouvement, mais qu’elle avait éprouvé une grande honte à se savoir ainsi prise intimement par le premier cadeau d’un inconnu, honte qui paradoxalement l’excitait tout autant ! ...elle n’avait osé demander de le retirer, considérant qu’il s’agissait d’un cadeau de son "tourmenteur" !! ..... elle rajouta maladroitement et au premier degré :

".... avec toi c’est pas pareil ... je peux te le dire, mais avec un étranger, je ne peux pas lui faire l’ affront de refuser un cadeau ou bien de lui dire que je ne le supporte pas !!!! )... et puis je ne savais pas bien à qui demander … si c’était à toi ou bien à lui que je devais demander de me l’enlever !! .... je ne voulais pas vous vexer ni l’un ni l’autre... "

elle s’empressa d’ajouter que désormais, si elle ne supportait pas une situation ou un truc crad qu’elle ne voudrait pas vivre, alors elle s’adresserait immédiatement à moi .... Elle avait fixer les premières règles des futurs jeux ... !!....et les limites ... Je compris immédiatement qu’il y aurait naturellement une suite !...

Et tant qu’elle ne me dit rien durant les jeux, ... on peut continuer ... !! ...

Je réalisais (et en déduisais), là encore, que ce qu’elle osait parfois me refuser au titre de notre complicité amoureuse, elle n’oserait pas le refuser à un inconnu !... Vaste programme en perspective !! ....
Je vous expliquerai plus tard, sur d’autres situations, comment elle évolua d’ailleurs à chaque rencontre avec des tiers ... plus qu’avec moi en tête à tête ... c’est toujours un invité qui ose un peu plus qui lui fait passer un cap qu’elle n’ose pas refuser spontanément ...
Elle gardera alors pour acquis ce cap franchi dans la mesure où elle y a trouvé du plaisir, ou tout au moins aucun dégoût... SA propre jouissance étant de faire plaisir et de voir jouir son dominant ...et moi même ! ...

mais revenons à notre soirée ....

De temps à autre, au fil de la discussion, il intervenait sèchement, lui coupant la parole, pour exiger qu’elle écarte un peu plus les cuisses... je la voyais hésitante, bravant son regard, ... me regardant... puis elle s’éxécutait immédiatement, comme une gamine prise en faute .... il insistait parfois pour qu’elle les écarte plus encore, jusqu’à ce que ses lèvres soient ouvertes totalement ...

. puis il continuait sa conversation de bon aloi avec elle ! ... instants magiques et décalés totalement !! )

Puis il se leva, regard complice avec moi... et vint lui remettre son loup sur les yeux ...
Je sortis une barre d’écartement et lui passais des bracelets en cuir de chevilles....et on l’attacha à la barre d’écartement fixée au poutres ....

il prit la laisse et commençà à la caresser doucement sur son sexe collé par ses effluves précédentes ... il lui décola les grandes lèvres délicatement avec ses doigts .. lui écartant et ouvrant son sexe sans hésitation ... elle poussa un râle de jouissance significatif ...et l’on vit son sexe pleurer de plaisir ....
la vue était magnifique....et je ne tarissais pas de photos !! )

puis il prit la cravache et commença à lui parler... lui expliquant qu’il voulait que son sexe lui obéisse tout autant qu’elle !!...il commença à lui tapoter le sexe... le clitoris s’enflait dangereusement ...et je ne sentis pas ma femme effrayée par ces "pratiques barbares" !! ...

La cravache devenait plus "mordante" et on l’entendait à chaque fois respirer plus vite... avec un petit "non" qui ressemblait à un "oui,... encore... "... ses jambes s’écartaient à chaque fois comme une invitation à continuer, son bassin se soulevait littéralement à chaque fois qu’elle attendait la cravache...et un râle de jouissance lui échappait à chaque fois que la cravache s’abattait sur son sexe ...

Il s’adressa alors à elle d’un un ton cassant :

... " je ne supporte pas de vous entendre gémir ainsi... je dresse votre sexe à l’obéissance parfaite et n’ai aucunement envie d’être perturbé par vos rugissements de jouissance.... votre sexe ne vous appartient pas, ...il nous appartient !! ...
phil, mettez lui un baillon dans la bouche afin qu’elle comprenne que son avis et ses ressentis ne nous intéressent pas ! ... "

Je trouvais mon invité doué d’une imagination sans limite ! ... baillonner la bouche de la belle était le meilleur moyen de ne pas l’entendre !! )

Je lui posai donc un mors que je lui avais déjà posé pour la transformer en pony -girl... elle devint ainsi un peu plus silencieuse ! ... seule la bave qui coulait de sa bouche nous indiquait qu’elle allait bien !!

son sexe dégoulinait maintenant abondamment sur le rosebud.... et c’était pour nous le meileur indicateur de son acceptation !!

pendant tout ce temps de domination, je ne lui parlais pas afin de laisser s’instaurer entre elle et lui la fusion nécessaire pour qu’elle soit parfaitement dominée et en osmose avec les ordres reçus... je sentais intuitivement que si j’intervenais trop en lui parlant, elle se détournerait de son attention vis à vis de son dominant d’une soirée et que çà risquait de détruire l’alchimie qui se construisait entre elle et lui ....

J’ai vérifié à plusieurs reprises ensuite cet état de fait ... autant il faut que je sois très présent au début des jeux ... en début de soirée... autant, si l’alchimie et le feeling se produit, il faut que je laisse progressivement de l’espace à mon invité... jusqu’à ne plus quasiment intervenir pour qu’elle se focalise sur lui et qu’il obtienne cette parfaite osmose qui la rend si docile et obéissante ... Il s’agît en fait d’une passation de pouvoir progressive ...et elle le vit toujours comme cela à l’heure actuelle...
Lors de nos discussions après nos soirées, elle a rapidement admis que si j’étais trop présent , elle avait envie de jouer avec moi, mais la présence d’un tiers la gênait ... elle finissait par ne plus avoir envie qu’il soit là... et plus rien n’allait ...

Par contre 12 ans après, elle ne supporte toujours pas que je quitte la pièce et la laisse seule avec un invité ... si elle me sent plus présent, alors elle enlève son bandeau et demande où je suis .... impossible de m’éloigner d’elle... il faut donc que je l’embrasse de temps à autre tendrement pendant qu’elle est dominée par mon invité... quelques caresses attentives ... etc... mais je ne lui parle pas ...
Je peux par contre, au plus fort de sa soumission, participer, voir la punir et exiger d’elle qu’elle se donne à son maître d’un soir.... ( elle adore m’entendre ainsi l’offrir et s’éxécute immédiatement... ) mais je repasse très vite la main à mon invité .. sinon, il devient vite obsolète et n’a plus aucune influence sur elle...

Alors entre deux photos ( ou plus !! ) je l’embrasse, la caresse, la rassure, l’encourage, la félicite... pendant qu’elle se fait fouetter le sexe pour une plus grande obéissance ... !! ..

En 15 ans de jeux, seuls deux vieux complices qu’elle connait très bien peuvent se permettre de l’entreprendre en dehors de ma présence immédiate….
Elle est aussi de plus en plus à l’aise avec mes invités … acceptant volontiers les cadeaux que je lui fait de temps à autre en invitant un beau mâle ayant du savoir vivre et sachant la dresser…

N’est ce pas là le bon chemin pour un candaulisme plus avéré un jour ?!...Où je serais totalement absent…
Mais elle n’est pas encore prête à cette expérience … elle craint que notre couple ne devienne le terrain de jeux des prédateurs !! 

Cette nuit là fut la première fois où je vis ma femme à genoux devant un inconnu,

La jupe relevée sur les fesses,…. !...
Les seins libérés de toutes contraintes et les tétons en érection,… !...
Tenue en laisse avec un collier de chienne… !!...
Se voyant imposer une bite différente de la mienne…. !!...

Après l’avoir installée ainsi confortablement sur des coussins, il lui demanda calmement de lui baisser son pantalon…. Puis son boxer…

Je la vis hésitante, presque maladroite … ne sachant trop comment faire …Elle réfléchissait surement très vite comme à son habitude, et elle devait se rendre compte qu’après ces jeux d’obéissance dont elle était l’objet mais aussi le sujet, elle allait devoir accepter une autre étape de domination plus sexuelle…et notamment le sexe de son maître d’un soir …non pas comme un viol simulé en deux minutes tel qu’elle l’avait subi deux heures avant sans qu’elle le voit approcher et qu’elle ait à assumer quoi que ce soit d’autre que de subir la possession.… mais une totale et entière acceptation de cette évidence qu’elle devrait maintenant appartenir à d’autres,… participer, accepter, être active, provoquer, faire jouir…etc…
Elle subirait certes les assauts, mais devrait en plus de les accepter pleinement, les préparer, les susciter, les exciter, les provoquer….

C’est ce qu’elle craignait le plus, car être possédée par un sexe étranger et devoir y participer activement ne cadrait pas bien avec ses principes ancestraux d’éducation judéo-chrétiene ! … mais en même temps l’appât de la nouveauté, de l’expérience, de la découverte la prenait surement aux tripes ! … toute la question était pour elle de savoir si elle aimerait …. Ou pas du tout !! ….

Elle avança enfin ses mains à sa ceinture, puis la défit… et baissa lentement le pantalon,… puis le boxer…

Il lui demanda alors, tout aussi calmement :

« Mettez vos mains sur votre nuque…. Approchez-vous de moi… »

il tira un peu sur la laisse jusqu’à ce que son nez vint en contact avec son sexe… Il la laissa ainsi quelques instants, son visage effleurant à peine son pénis…

« Sentez donc ce sexe … imprégnez-vous de son odeur… il sera pour vous, et se mêlera aux odeurs de vos effluves … »

Et il tira un peu plus sur la laisse, la forçant un peu plus à sentir … puis il relâcha la pression...
Il la laissa plantée là … le nez à quelques millimètres de son sexe et de son entre jambe …
Elle resta ainsi prostrée,…. Surement hésitante et impressionnée … le cerveau devait être en ébullition !! ….

Mais qu’elle alternative ?.... refuser de se soumettre à cette nouvelle épreuve et engendrer la fin de la soirée ?...
Celle-ci avait bien commencée pour elle… et elle savait aussi le plaisir qu’elle me procurait !...et elle dut se dire qu’elle n’avait d’autre choix que de refuser…ou bien accepter !!….

Je la vis bouger un peu maladroitement et se pencher vers son dominant d’un soir …son nez vint enfin en contact avec son sexe … elle l’effleurait à peine… remonta jusqu’au bout, puis redescendit à la base … puis elle se mit à sentir son ventre, remontant vers le nombril…

il la guida presqu’affectueusement…

« … n’hésitez pas, sentez le … Il sent bon, j’ai pris une douche dans votre salle de bain avant de vous découvrir ...il sera dans vous à un moment ou un autre, ce soir ou un autre soir… et cela vous aidera à l’accepter totalement … »

Elle redescendit alors avec moins de précaution … sentant régulièrement ces odeurs proposées… l’ambiance était presque pesante, profonde … un silence de mort régnait dans la maison, et c’était très intense de voir comment elle se laissait finalement progressivement envahir par cette exigence qui ne devait pas lui plaire dut tout au début …et pas du tout lui déplaire en fin de compte !!

Elle le sentait maintenant clairement, reniflant même parfois … elle descendit jusqu’à ses testicules… il écarta les jambes comme un encouragement… elle se baissa instinctivement un peu plus et sentit sous ses testicules …. Il ne bougeait plus, attentif à cette expérience, …et je voyais le nez de ma femme entrain de sentir, renifler … elle se prêtait maintenant au jeu sans difficulté….

« Sortez votre langue et léchez les !!.... »

L’ordre était tombé un peu plus sèchement… elle sortit immédiatement et timidement sa langue et lappa une fois les testicules …

« c’est bien, continuez… en léchant mon sexe et mes testicules, vous accepterez ensuite sans problème de les sentir en vous ou dans vos fesses ! … »

Les propos étaient clairs, presque crus, sans détour, mais exprimés avec finesse et sans vulgarité… c’est surement là aussi ce qui la décida à se laisser aller vers ces nouvelles contrées…

Elle le lécha d’abondance, remontant entre ses couilles, puis lui lécha consciencieusement le sexe jusqu’au gland …

Je ne pouvais m’empêcher d’y voir une petite chienne qui pour vous montrer son amour, vous lèche affectueusement partout ! …
C’est en tous cas ce qu’il avait prévu de faire avec elle lors de nos contacts, et j’avais accepté en le prévenant qu’il était tout à fait possible qu’elle refuse catégoriquement ! …

Si je sentais le potentiel érotique et joyeux de ma femme, je ne pouvais imaginer qu’en une seule soirée, nous en serions déjà là !! …

J’en étais le premier étonné, mais aussi le premier à en être très fier… quelques années de jeux de soumission et la voici enfin à accepter volontiers de se soumettre à mes invités, et à accepter leur bite !! … 

Elle le léchait maintenant avidement, parfois elle arrêtait et se mettait à le renifler… puis elle remettait sa langue au travail …
Sa langue cherchait même à s’introduire à la base de ses testicules… elle le léchait avidement, et il écarta les cuisses pour la laisser aller où elle le souhaitait ….
Je vis sa tête totalement enfouie entre ses jambes, et j’entendais un lapement avide entre ses fesses…

Il l’arrêta net soudainement alors qu’elle lui léchait consciencieusement le gland

« Ouvrez la bouche !!... »

Elle stoppa immédiatement et je la vis ouvrir grandement sa bouche … il s’approcha d’elle lentement jusqu’à ce que sa queue soit en elle …et il commença un mouvement de reins imperceptible …

Elle referma alors la bouche, toute investie de ce nouvel engin, …il ne bougea plus et c’est elle qui commença à reprendre les mouvements de va et vient, sans qu’il ne bouge d’un millimètre…

Elle lui prodigua une très belle fellation comme elle sait si bien le faire !!.... aspirant même parfois les testicules … variant le rythme à souhait … sa langue est experte en jouissance masculine !

il est des dons du seigneur pour lesquels même la bonne conscience judéo chrétienne ne peut rien !.... elle est exquise à la sucette ! …

elle l’emmena ainsi longuement pour son plus grand plaisir …. Je me fis discret afin de ne pas perturber cette ardeur au travail bien fait !! …

Lorsqu’il n’en puit plus, il me demanda tout à coup pour la deuxième fois de la soirée s’il pouvait la prendre comme elle le mérite ! …

Je lui répondis « .. bien entendu, il est normal qu’elle récolte le fruit de son acharnement !! … »

Il la retourna alors sans précaution, la fit mettre à genoux le visage sur le banc…. Il enfila une capote, lui enleva son rosebud sans précaution lui arrachant un petit cri de douleur/jouissance, et il la lubrifia abondamment et avec énergie toujours sans aucune prévenance …

Puis il la prit immédiatement d’un seul coup avant même qu’elle ait eu le temps de réaliser, il était déjà en elle … la besognant de formidables coups de butoir,…

Il la soulevait parfois par le ventre, la faisant littéralement décoller de terre pour la pénétrer plus profondément ….

J’avais l’impression d’une poupée de chiffon qui se faisait malmener, … elle si active et participante quand on faisait l’amour !…
Là, elle ne faisait pas l’amour, mais se faisait baiser magistralement, … qu’elle le veuille ou non …

Je le voyais se retirer d’elle parfois, … il lui écartait les fesses, et la pénétrait alors plus lentement…. Je ne voyais pas bien s’il la sodomisait ou pas, et je lui ai demandé bien plus tard en regardant ces photos ensemble …

Elle me répondit que non, qu’elle sentait sa queue entre ses fesses, mais qu’il ne l’avait pas pénétrée ainsi …
Je lui rappelai combien elle avait mal le lendemain, mais elle m’affirma qu’il s’agissait de son rosebud qui l’avait échauffé toute la soirée… !...
Il est des secrets qu’il convient de garder pour soi !...

Mais je pense qu’elle a été sodomisée ce soir-là, d’autant qu’elle me dit par la suite qui si elle me répondait, elle craignait de devoir être prise ainsi à chaque soirée future avec des inconnus !!...

C’est une forme d’aveu déguisé et pudique !! … J’ai bien évidemment cherché à savoir ensuite auprès de mon complice … mais il me demanda si elle m’en avait parlé…
Je répondis qu’elle m’avait dit que non, …

« Alors je ne l’ai pas prise dans le cul », me répondit-il adroitement en souriant !!! …, pour ne pas trahir les secrets la belle !
Je sais qu’avec moi, elle adore çà et en jouit tout autant que normalement, mais elle craint les grosses bites et les indélicats, alors ceci explique cela dans la prudence à venir !! 

Rapidement ils devinrent l’un et l’autre proche du rut dans la savane ! … elle criant sans plus aucune réserve :
« …. Continuez, j’adore çà… prenez moi comme vous voudrez, pour votre plaisir .… »

Lui la fessant d’abondance en la défonçant littéralement et sans précaution … Il ne faisait pas l’amour, mais prenait bel et bien possession d’elle totalement sans retour ni autre préalable que de la dresser définitivement à accepter pleinement nos jeux ans aucune contestation possible
Ils atteignirent très vite le nirvana !… il la fessa de plus belle et lui intima sévèrement l’ordre de jouir en même temps que lui …

Je me mis en face d’elle, la caressais, l’encourageais, l’embrassais pendant qu’elle se faisait baiser sévèrement … elle me regarda le regard flou, les cheveux en sueur, rouge écarlate… souffletante à chaque coup de bélier …

elle me dit alors fortement :

« … je vais jouir !!!! ….. merci pour ce cadeau magnifique !!... »

Il la fessa une dernière fois et s’enfonça profondément en elle …. Et ils jouirent parfaitement ensemble, dans une parfaite harmonie….
Il s’effondra ensuite sur elle, et elle s’effondra elle-même sur le banc, vaincus tous les deux, et visiblement exténués….

Je lui enlevais alors son loup….et lui caressais les cheveux, le visage …. Elle me remerciait …. Instants magiques de retrouvailles intimes ! …

Lui était resté effondré en elle … sans bouger … les bras ballants...réalisant surement que nous étions arrivés à nos fins, et qu’il avait pu baiser la belle comme prévu … !!...et surtout comme il en avait rêvé lors des premiers contacts et des photos qu’il avait vu d’elle ! …

2 Commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription