Accueil > Témoigner le candaulisme >Partager son expérience >

Wyylde La plus excitante des expériences de couple

Invitation au voyage vers le monde des plaisirs, épisode 2

! Signaler un contenu abusif

Cet homme, nous l’avons rencontré deux fois et à chaque fois,c’était un mélange d’excitation, de découvertes diverses, de plaisirs intenses, de sensualité et d’érotisme. J’ai effacé toute limite, ma seule limite reste le non plaisir et je suis plus qu’ épanouie, comblée. 
Imaginez que vous soyez ma meilleure amie ou mon meilleur ami, n’ayant aucune idée de ce monde parallèle, imaginez que je vous raconte en détail mes expériences , quelle serait votre réaction ? Incompréhension, stupéfaction, compréhension, j’en doute... Je pencherais plus pour les deux premières options car personne ne peut comprendre ces choix sans les avoir vécus. C’est ce qu’il y a de plus difficile dans ces pratiques, tout votre environnement s’aperçoit que vous avez changé mais vous ne pouvez pas leur expliquer les raisons de ce changement. J’ai envie de leur hurler de vivre leur vie, de penser plaisir et rien que plaisir c’est comme cela que je vis mes expériences.
Et si je devais décrire une de mes expériences, je choisirais ma deuxième rencontre avec l’homme dont je vous parlais, celui qui est devenu plus qu’un amant libertin, un amant confident, un complice pour moi et mon mari. 
Finalement, je fais le choix de me lancer dans la description de cette rencontre : nous nous sommes revus dernièrement, nous l’attendions dans un bel appartement que nous avions loué pour l’occasion, petit coin cuisine, salon, coin chambre, et grand balcon, vous comprendrez ultérieurement le détail du balcon. J’étais vêtue d’une robe moulante noire, de bas couleur chair j’aime les bas, c’est élégant et sexy, je les garde pendant l’amour, je me sens moins nue, encore ma timidité. J’avais passé mon après-midi à courir les boutiques de lingerie, alors que je déteste le shopping, cherchant à trouver la perle rare, mon choix se porta, donc, sur un corset en satin corail avec petit string assorti, tout en élégance et raffinement , ainsi que sur une paire de chaussures hauts talons, je porte toujours des talons, j’aime, cela donne du galbe aux jambes.
Il est arrivé les bras chargés de mignardises et de champagne, choix très judicieux si l’on connaît l’effet des bulles sur moi, je pense que j’avais dû lui en parler dans un de nos messages et bien entendu ce détail ne lui a pas échappé, au regard de sa perspicacité.
Je lui ai posé un baiser furtif sur la bouche,je vous rappelle que nous nous étions déjà rencontrés quelques temps auparavant, j’étais donc tout à fait autorisée à faire cela. Nous nous sommes attablés, tous les trois, j’avais choisi exprès la place du milieu pour pouvoir être placée entre ces deux hommes, mes deux hommes, qui je le savais, allaient me combler de plaisir toute la soirée. Nous avons discuté de tout, de rien, de nos vies enfin ils ont discuté car moi j’étais déjà dans mon autre monde, celui de mes pensées érotiques et sensuelles, je ne pensais qu’à une chose : le "dessert " qui pour moi serait le plus délicieux, le plus savoureux des plaisirs.
Pendant qu’ils conversaient et mangeaient, une de mes jambes s’est allongée et est venue frôler sensuellement la jambe de cet homme, je le regardais, il me regardait, j’ai vu une lueur dans ses yeux, une lumière comme j’aime la voir dans le regard d’un homme. Je me suis levée, exprès, faisant semblant d’aller laver un fruit, juste pour sentir leurs regards à tous les deux suivre le moindre de mes mouvements, leurs yeux glissant le long de mon corps, la moindre parcelle étant scrutée, j’aime l’effet qu’une femme peut avoir sur un homme.
Je peux dire que l’effet ne s’est pas fait attendre, cet homme a commencé à me caresser les cuisses sous la table, mon mari savait très bien ce qui se passait, je le voyais dans son regard. Il s’est ensuite levé et a commencé à se rapprocher de moi, moi j’étais toujours assise, collant son bassin contre ma poitrine et me caressant la nuque. Mes mains se sont alors échappées vers son torse, j’ai oublié de vous préciser que je leur avais demandé à tous les deux de porter une chemise blanche, j’aime les chemises blanches , elles me font autant d’effet que les bulles du champagne, mes doigts ont déboutonné sa chemise, libérant son torse. J’ai fait de même avec mon mari. Mes mains ont continué leur exploration charnelle, glissant sur son torse, son dos, tout en frottant mes seins contre son sexe que je sentais déjà bien durci à travers son jean, j’aime sentir un sexe durcir surtout quand je sais que j’y suis pour quelque chose...

2 Commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription