Accueil > Témoigner le candaulisme >Questions à la communauté >

Wyylde La plus excitante des expériences de couple

Interpellation...

! Signaler un contenu abusif

Bonjour à toute l’équipe et félicitations pour ce site qui m’a appris beaucoup de choses sur l’envie de mon mari !
Je m’appelle Sophie, j’ai 27 ans on me dit très jolie, 1 enfant et un mari de 32 ans que j’aime et j’adore.
Je n’ai jamais raconté ma vie sur des forums ou partagé mes expériences intimes mais je vous écris à la demande de mon mari. Il dit que ça peut m’aider à relativiser de parler de ce qui se passe, qu’après tout ce n’est pas si grave et que d’autres femmes sont comme moi. Depuis la naissance de notre enfant, on a perdu tout désir. Nous faisions l’amour de temps en temps, sans rien d’exceptionnel ni de particulier alors que j’ai toujours aimé le sexe et que j’ai aucun tabou.
Mon mari me traite, quand il me fait l’amour, comme une femme qui a besoin de tendresse et d’affection, il ne me voit que comme la mère de notre fils, il en viendrait presque à m’obéir. Mais moi ce qui me plait sexuellement c’est d’être dominée sexuellement, d’être baisée avec force et puissance, j’ai besoin de gros mots salaces qu’on me donne des ordres. C’est pour trouver ce genre de relation que j’ai trompé plusieurs fois mon mari sur un site de rencontre adultère.
J’avais du mal à me respecter, puis je me sentais coupable, prise de culpabilité, Je me suis réveillée un matin, je les regarder dans les yeux, et je lui ai avoué l’avoir trompé. Je pleurais je me sentais en faute, coupable, et lui, au contraire, a adoré. Il m’a demandé des tas de détails, et plus je lui en donnais, plus il était excité. Je ne n’aurai jamais imaginer cette réaction il m’a fait l’amour d’une force ce matin-là. Au début je me suis dit qu’il ne m’aimait plus, et qu’il cherchait une excuse pour me quitter. Il me certifiât que non que sa l’excite de savoir que je puisse être désirée par un autre homme que lui et que je puisse lui donner du plaisir.
Il me pousse de plus en plus à l’infidélité. Alors que j’avais tant hésité à franchir le pas de l’adultère.
Avant mes rendez-vous il aime me raser le sexe et que je sois très féminine avec des talons et des jupes très très courtes il aime me choisir les vêtements et sous-vêtements que je vais porter des tenues qui sont parfois un appel au viol, en tout cas un message aux hommes sur ma disponibilité et ma légèreté.
Après chaque plan cul, il tient à ce que je revienne à lui sans avoir pris de douche, encore toute souillée, pour me lécher… me « laver de me pêchés » comme il dit ! Il tient à tout savoir, les positions, si je me suis faite enculer, si j’ai avalé etc…
Et plus il sait que j’ai été traitée en bonne salope, plus cela l’excite. Il se masturbe beaucoup en m’imaginant avec d’autres hommes quand je ne suis pas avec lui. Il prend beaucoup de plaisir "cérébral". Il veut que je me film, quand je le trompe et que je le suce quand il regarde, puis il me fait l’amour après et c’est volcanique. Il me dit qu’il est fier de sa petite "catin".
Le fait de cette situation a changé son comportement, mon mari est plus libre pour moi, plus dispos, attentionné, à mon écoute, abordable, et toujours une attention particulière à mes tenues vestimentaires, ça a décuplé ses rapports amoureux et sexuelle.
Mais je me demande si cette sexualité est « normale », je voudrais savoir s’il est dangereux ou malsain pour la stabilité de notre couple de continuer comme ça, afin que nos désirs sexuel se nourrisse de ses expériences. Je sais que notre situation est complexe, mais si vous avez un avis n’hésitez pas. Maintenant, il m’a demandé de participer à un gang bang, de me voir avec de très nombreux hommes m’excite beaucoup c’est vrai mais je n’ai pas de vision très précise de mes propres limite j’ai envie aussi d’essayer la pluralité masculine. Il est vrai que si les circonstances et les personnes s’y prêtent et que ça se faisait naturellement, vraiment pourquoi pas ! Mais bon, ce sera surement d’avantage un plan à trois.
Je ne vois pas les tenants et aboutissants d’une tel relation. Bien-sûr, personne ne m’oblige et je prends énormément de plaisir et mon mari aussi, mais je n’arrive pas encore à accepter complètement cette situation moi couchant avec d’autre hommes pour du sexe fort et pour mon mari de prendre du plaisir à me savoir en train de faire l’amour avec un autre que lui. Quand j’en discute avec lui il me dit que son plaisir c’est de m’offrir la liberté de prendre mon plaisir comme je le veux ! Et que quand je le fais c’est aussi un très beau cadeau que je lui offre à chaque fois !
J’espère que d’en parler, d’échanger sur mon expérience va m’aider à prendre du recul et à considérer ça uniquement comme une partie de plaisir sans tabous.

10 Commentaires

  • Bonjour,
    Sale gosse de 69 ans en parfait état de marche, plutôt intellectuel. Veuf depuis très longtemps, j’ai une longue pratique des clubs libertins de France, Belgique et New-York. J’ai été longtemps partenaire "privilégié"d’un couple marié et quasiment responsable de soirées et parfois de week-ends de pluralité masculine souhaités par Madame.
    J’habite Criel-sur-Mer, juste au sud du Tréport.
    Je salue Monsieur et baise la main de Madame (il faut bien commencer quelque part) !
    Je me déplace ou reçois dans une maison confortable située à quelques minutes de la mer.
    Mes tel sont 06 07 24 13 00 et 02 35 84 68 33.
    A vous lire ou vous entendre.

  • Vous vous posez beaucoup de questions… et c’est normal ! Mais le candaulisme est une pratique qui a toujours existé et existera toujours. C’est comme ça ! A vous deux d’organiser ce fonctionnement pour en obtenir le meilleur. Cela ne devrait rien changer à votre couple si vous en discuter de temps en temps… Un amant ne remplacera jamais un mari…
    piers39@icloud.com

  • Encore un mot. Je vous cite :"Il tient à tout savoir, les positions, si je me suis faite enculer, si j’ai avalé etc…"
    Il faut quand même savoir que si le virus du sida ne passe pas par la salive, il peut passer par n’importe quelle lésion qui saigne, même infime. Etes-vous sûre d’en être indemne à tous les niveaux, de la bouche (gencives), aux mètres de tube digestif de l’œsophage à l’anus. Etes-vous suicidaire ?
    Comprenez cela comme je vous le dis, c’est à dire très amicalement. Il ne faut pas prendre l’expression "mourir de plaisir" au pied de la lettre.
    Je ne suis pas un rabat-joie mais il y a des cas où il est coupable de ne rien dire

  • "Quand j’en discute avec lui il me dit que son plaisir c’est de m’offrir la liberté de prendre mon plaisir comme je le veux !"
    Cette formulation semble très édulcorée par rapport à la réalité de ses désirs et on entendrait facilement "de prendre mon plaisir comme il le souhaite".
    Pas sûr que votre mari, même s’il est probablement de bonne foi, soit très au clair avec lui-même là-dessus. Vous avez raison de vouloir prendre du recul. Prenez le temps de la réflexion, laissez le prendre la mesure des choses, demandez vous ensemble quels sont vos vrais objectifs de vie et pas seulement sexuels. Aucune urgence nulle part, rien qu’une obsessionnalité de mauvais conseil. Candaule parle de liberté responsable et c’est une excellente formule.

  • Vous avez parfaitement raison Dada, il faut poser des limites à 2. Dans un couple on doit respecter l’autre. Donc s’adapter aux limites de chacun et augmenter les siennes pour ne pas faire de choses qui déplaisent à l’autre.

    Et Beaulolo..... Y a des limites à la perversité... Mais plus important encore il y a des limites à notre niveau d’acceptation de ce que peut faire la personne qu’on aime.

  • Évidemment que les hommes ont des limites... Avoir une paire de c****** n’empêche heureusement pas d’avoir une conscience et des goûts personnels...

  • Conclusion .... DADA est 100% d’accord avec moi sue toute la ligne :
    "il faut effectivement poser des limites, mais à deux"
    "c’est qu’il est difficile de trouvez une limite à notre perversité !"
    Bref ... posez les limites ... mdr

  • Je suis légèrement en désaccord avec vous Beaulolo...
    Selon moi, mais mon expérience n’est rien comparé à la votre, il faut effectivement poser des limites, mais à deux ! Tout réside dans le dialogue, la communication.
    Posez des barrières Sophie en en discutant avec votre époux. Si, plus tard, vous voulez les repousser, mettez vous de nouveau d’accord avant.

    Le candauliste rêve que sa femme prenne le plus de plaisir possible, qu’il n’y ai aucune limite, même (surtout ?) morale à sa jouissance. Si vous avez envie de pluralité masculine, alors allez y !!! Ecoutez vos envie, car, là où je suis à 100% d’accord avec beaulolo, c’est qu’il est difficile de trouvez une limite à notre perversité !

  • Je trouve cela très excitant et très charmant... Je connais très bien le sujet...
    Le plus gros risque, dans votre relation, c’est ...... l’escalade.... je connais bien les hommes, il ne saura pas s’arrêter. Madame, pluisqu’il vous obéis, posez lui vos limites, sinon ...... il n’y en n’auras pas, l’homme n’as aucune limite dans sa perversité... aucune !!! Croyez moi !

  • Bonjour Sophie,
    Bienvenue et merci de nous faire confiance en vous livrant ici.

    Est ce que c’est normal ? ...... L’éternelle question.
    Est ce normal vis-à-vis de la "normalité" généralement admise ? Non. On entre dans le libertinage, dans une forme de sexualité alternative. Donc non, ce n’est pas "normal". Après, est-ce un problème en soi... ben non. L’essentiel c’est de vous épanouir à deux, et d’en faire VOTRE normalité. Après, c’est sûr que c’est pas forcément le sujet que vous aborderez entre la dinde et les marrons avec la belle-famille à Noël ;-)

    Je ne sais pas comment était votre mari avant que vous ayez un enfant, mais c’est très probable que cet événement dans vos vie ait eu un impact sur lui et sur la façon qu’il a de vous voir. Ça l’a fait évoluer, et le voici candauliste aujourd’hui. Ma foi... pourquoi pas ? En plus vous semblez être dans le dialogue tous les deux. Donc pour moi, tout va bien !

    Enfin, pas tout à fait... Vous dîtes avoir du mal à voir vos limites. Et votre mari semble vous pousser beaucoup. Attention à ne pas aller trop loin non plus ! Vous pourriez vous réveiller un matin avec des regrets... voire pire.
    Donc mon seul conseil, ce serait de faire attention à ce que vous faites tous les deux. Ne brûlez pas les étapes et soyez prudents, sinon vous vous brûlerez les ailes.

    Je vous souhaite plein d’amour et de coquineries.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription