Accueil > Témoigner le candaulisme >Partager son expérience >

Wyylde La plus excitante des expériences de couple

Inattendu(e) !

! Signaler un contenu abusif

J’ai toujours eu envie de partager mon épouse.
Mais cette envie n’a jamais été partagée par elle.

Il y a eu quelques tentatives sous couvert d’exhibitionnisme mais ça n’a pas dépassé ce stade.
Une relative excitation suivie de honte.
Rien d’autre.

Je me suis résolu à oublier et à faire mon deuil de ce profond désir.
Cependant, l’inconscient fait un travail de sape et ce n’est qu’au bout de quelques années que j’ai trouvé la solution :
Partager ma maîtresse …

L’idée était bonne, mais encore fallait-il, déjà, avoir une maîtresse et que celle-ci soit « apte » (!) à satisfaire mes pulsions.

Je ne suis pas à proprement parler un libertin.
Aller d’une femme à l’autre, jouer avec des couples, ça ne m’intéressait pas. Non. Il me fallait une fille avec laquelle partager plus que son corps : prendre le risque des sentiments…

J’ai eu des aventures, des liaisons, mais ce n’est que tardivement que j’ai rencontré celle qui deviendrait ma première amoureuse … partagée.

Je suis esthète.
Elle était donc, tout comme mes précédentes « conquêtes » … belle.
Brune aux yeux gris/vert, 1,70m, 68kg, 90C (oui c’est vrai j’aurais préféré un 90B mais on ne doit pas faire le difficile ..).
Michèle avait une entreprise dans le Nord et à cette époque j’habitais Lille.
Nous nous étions rencontrés au travers d’un banal Site de rencontre mais notre première entrevue, dans un médiocre restaurant chinois, avait été prometteuse.
Elle était sexy et sophistiquée, intelligente et vive, autonome et divorcée.

Nous sommes très vite devenus amants.
Mais Michèle avait des difficultés à jouir et j’avais vite compris qu’il lui faudrait savoir lâcher prise, et aller vers d’autres univers. Et comme je suis un Dominant je lui ai rapidement imposé certains jeux :
Cordes, chaînes et autres liens, bandeau sur les yeux, cire chaude, fist …

J’aurais aimé la fouetter mais elle était divorcée d’un homme qui l’avait battue et pour cela m’avait supplié de ne jamais la frapper, quel qu’en fut le mode.
J’ai promis et tenu ma parole.

Il y avait à Pecq, non loin de la frontière franco-belge, un Club échangiste.
Je pensais que ce serait un moyen de l’amener à faire l’amour avec d’autres hommes, et donc nous nous rendîmes un soir au Mi-noï.

Le lieu était confortable, le buffet copieux et les chalands … avenants.
Nous étions tous, c’était la règle, en tenue légère mais certaines femmes étaient totalement nues hormis leurs escarpins.
Il y avait une piste de danse et les couples commençaient à s’y trémousser.
Une jeune femme métisse vint à notre table et déclara tout de go que Michèle lui plaisait beaucoup et qu’elle aimerait danser avec elle.
Ma compagne me regarda un peu affolée et attendant que je prenne l’initiative d’un refus.
Ce que je ne fis pas, bien au contraire même si ce qui arrivait n’avait pas été prévu dans ma stratégie, puisque j’attendais un homme …

Je dis à Maïssa (tel était son nom) d’y aller doucement.
Elle y alla doucement !
Les deux femmes dansaient enlacées et Maïssa n’arrêtait pas de chuchoter à l’oreille de Michèle.
Bientôt elles revinrent à la table et la jeune femme me demanda si "une partie à trois " me plairait.
Décidément rien ne se passait comme prévu et malgré le regard insistant de Michèle j’acceptais la proposition.

Maïssa habitait un bel appartement contemporain dans un petit immeuble de Dottignies à quelques kilomètres de là, et tandis que nous la suivions en voiture ma compagne commençait à vouloir tout arrêter.
C’était bien sûr exclu et à peine installé chez la belle métisse après une première coupe de champagne, j’attirai Michèle contre moi, l’embrassait langoureusement tandis que ma main libre prenait possession de son ventre.
Maïssa, elle, avait ses deux mains disponibles…

Shujin Olisbos

1 Commentaire

  • Bonjour à vous,
    j’ai très très envie de lire la suite. Comment a régit votre partenaire ?
    A bientôt

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription