Accueil > Témoigner le candaulisme >Histoires candaulistes >

Wyylde La plus excitante des expériences de couple

Imaginez ce fantasme. Le vôtre. Un fantasme des plus communs.

! Signaler un contenu abusif

Faites-le émerger de vos pensées les plus folles et évoquez avec votre amant - votre beau brun ténébreux - sa réalisation.

Choisissez ensemble - celui qui s’immiscera dans votre duo : laissez-vous guider par la confiance et l’instinct. Le bon moment, les bonnes personnes.

Plantons le décor : un glacial soir de février... Un grand bureau... La pénombre... Une douce musique... Deux hommes... Vous... Des regards, des chuchotements...

Ressentez l’impatience, l’excitation, cette délicieuse appréhension...

Poignets et chevilles délicatement liés, yeux bandés par un masque de cuir : un régal pour l’imaginaire.

Laissez-vous aller à ces deux hommes... Laissez-vous aller à ces quatre mains, ces deux bouches, ces deux sexes. Pour vous. Juste pour vous.

Un souffle chaud le long de vos jambes... Des doigts (les siens...) sur vos épaules et votre nuque

Une bouche - familière - sur votre sexe, une autre inconnue - sur vos seins. Des mains (lesquelles ?) sur vos cuisses, partout sur vous. Encore, encore, encore.

Éprouvez le délicieux frisson d’être pénétrée par un sexe que vous reconnaissez ; la frustration de le sentir se retirer, et aussitôt, se sentir de nouveau emplie par un autre sexe que vous découvrez.

Exit la performance : place à la sensualité, aux caresses, aux baisers, aux va-et-vient lascifs et sensuels.

Jouissez de l’érotique sensation de sentir une bouche contre la vôtre et de chuchoter : "je sais que c’est toi".

Après - et pendant - l’amour, chuchotez, souriez, riez...

Oubliez tout. Oubliez tout ce qui n’est pas ce moment et savourez-le pleinement. Un moment hors du temps, renversant de complicité, d’intimité, de plaisir.

Prenez, respirez, vibrez, ressentez. Vivez cette "petite mort" et ces heures comme un cadeau.

Un sensualisme cadeau qui m’a été offert par deux hommes attentifs, respectueux et excellents amants.

Laisser ce fantasme à l’état de fantasme ? Non. Définitivement, non...

1 Commentaire

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription