Accueil > Témoigner le candaulisme >Histoires candaulistes >

Il a fallu attendre la retraite pour réaliser mon fantasme candauliste - Part 2

! Signaler un contenu abusif

Comme vous l’avez lu dans le premier chapitre je viens de réaliser mon fantasme candauliste et ce grace a un masseur magnétiseur de nos ages trouvé grace a une annonce passée sur le net.
En effet c’est vraiment l’homme idéal, Noel il s’appelle. Physiquement il est encore très bien, pas de kilos en trop ni de bedaine. Super sympath, intelligent et sérieux,. Il adore les femmes,les respecte, les vénaires et sait leur donner du plaisir tout en étant dominateur .
Lorsque nous nous sommes rencontrés la première fois dans un bar du bourg je lui ai fait le portrait de ma chérie en lui disant ce qu’elle aimait dans l’amour et ce qu’elle aimait moins. Je lui ai également demandé qu’il me raconte en détail les séances de massage.
Lui par contre m’a bien précisé que si il la séduisait ça serait pour une liaison sérieuse qui durerait dans le temps, qu’il ne baiserait pas Christine mais lui "ferait l’amour".
Il m’a également précisé que lorsqu’il serait avec elle ça ne serait plus ma femme mais la sienne et qu’évidemment il n’utiliserait ^pas de préservatif pour pouvoir éjaculer dans son ventre , son anus et sa bouche. Egalement il se réserve le droit de ne pas tout me dire sur ce qu’elle pourra lui confier sur l’oreiller
Je lui ai signalé que moi je n’avais jamais eut le droit a une pipe ni a une sodomie. Il a rigolé me disant que ce n’était pas un problème et que dans un mois il aurait obtenu d’elle une gaterie. Nous avons parié une bouteille de champ !..........
Il exige également d’etre en tete a tete avec elle dans notre chambre porte fermée afin que je ne trouble pas son massage.
J’ai bien entendu accepté tout excité de réaliser mon reve . Christine allait trouver le bonheur et moi j’allais etre très COCU.
Curieux de savoir comment il s’y prenait avec mon épouse grace a mon smartphone branché sur enregistrement judicieusement installé sur la table de nuit et grace a ce qu’il a bien voulu me raconter j’ai pu reconsituer leur dernière rencontre.
Il arrive vers 9h ,9h15, nous prenons le café avec quelques croissants en discutant de nos activités de la semaine qui vient de se passer depuis notre dernière rencontre. Il demande a Christiane si le dernier massage l’a soulagée puis la prenant par la main en me faisant un gros clin d’oeil il l’emmène dans la chambre en disant "maintenant passons aux choses sérieuses"
La porte a peine fermée elle se met nue en enlevant son peignoir et sa chemise de nuit puis se couche sur le ventre en travers du lit sur une serviette. Lui également ote ses habits tout en conservant son mini slip dans lequel on remarque que l’homme est bien monté,
La il commence son massage par les pieds et les orteils , il remonte sur les jambes et s’occupe plus particulièrement des molets ceci avec des gestes lents et profonds. Au contraire de ce que font beaucoup de masseurs il masse a sec sans huile, d’après lui le contact est meilleur et plus sensuel.
Puis il s’attaque a son dos , a ses épaules et a la base de son cou.
Jusqu’a maintenant aucun geste sur les zones sensibles.
Etant passé de l’autre coté du lit ses mains cette fois viennent carresser l’intérieur des cuisses. Christiane réagit en les écartant légèrement ce qui donne a Noel une vue sur son petit abricot et l’encourage a remonter jusqu’a effleurer ses grandes lèvres ceci 5 ou 6 fois sans toutefois aller plus loin.
Ensuite c’est au tour des fesses d’etre longuement malaxées et massées. Il fait monter et descendre ses 2 mains sur les 2 hémisphères tout en laissant ses pouces pénètrer l’intérieur de la raie fessière. Elle commence a réagir car elle tremble légèrement, le voyant il s’aventure plus profond pour lui carresser l’anus et l’entrée du vagin ce qui la fait gémir.
L’ayant faite retourner sur le dos et après s’etre occupé de ses cuisses et de son ventre jusqu’au pubis il a pris ses seins a pleine main en les malaxant pendant un long moment puis il se mit a les effleurer..
Elle qui réagit très vite aux carresses des tetons je penses qu’ils doivent etre raides et dur sous les doigts experts de Noel, elle doit commencer a mouiller. il est temps qu’il s’occupe de sa moule, pourtant il continue lentement son excitaion mamaire alors qu’elle commence a se tordre sur le lit.
Il arrete et monte sur le lit. il, se met a genou et lui dit de mettre ses 2 pieds sur sa poitrine.
Elle s’exécute , ils restent ainsi sans bouger pendant 5 minutes puis il lui remet les pieds sur le lit a toucher ses fesses et lui fait écarter les cuisses au maximum. Son sexe est maintenant ouvert et offert a l’homme qui se trouve a genoux en face d’elle et qui vient d’enlever son slip d’un geste rapide laissant apparaitre un mandrin énorme de grosseur et de longueur surmonté d’un gland très dessiné encore plus gros et violacé.
D’une main il lui carresse sa vulve qui doit etre trempée, pendant un long moment puis pour la faire patienter il enfonce un doigt puis deux dans son vagin.
Elle n’en peut plus, son visage est déformé et rouge, elle se tord dans tous les sens et maintenant repoussant sa timidité elle l’implore de la prendre au plus vite.
Elle va devoir encore attendre la pénètration car c’est avec sa langue maintenant qu’il l’a fait grimper aux rideaux.Je pense qu’elle doit bien aimer la barbe sur les lèvres et l’intérieur des cuisses.
Ca fait maintenant une heure qu’elle attend, elle est au bout. Il m’a dit qu’il était très patient , que ça faisait partie de sa stratégie de séduction et d’assouvissement de ses maitresses, qu’il en faisait ce qu’il voulait après. Elles lui "mangent dans la main" comme il dit.,
Après 5 bonnes minutes de sussions et de lèchage de sa chatte il se lève enfin.
Il lui fait mettre les fesses sur le bord du lit et lui écarte bien les cuisses puis doucement lui passe son gland plusieurs fois sur sa vulve afin de l’humidifier et enfin lui rentre cette chose énorme dans le ventre sans grande difficultés tant le terrain était bien préparé.
Maintenant que le membre a entièrement disparu elle noue ses jambes autours des reins de son amant tout en appuyant ses mains sur ses fesses afin de ne rien perdre en pénètration. Lui pendant ce temps il lui a pris sa bouche avec la sienne pour une galoche qui n’en finit pas.Ca par contre je n’aime pas, ça me rend plus jaloux que la voir se faire prendre.
Pendant plus d’une demi heure il va alterner les mouvements rapides , les mouvements plus lents et les pauses tout ça sans arreter de la galocher.
A un moment il la fait se retourner et les fesses toujours sur le bord du lit il la pénètre en levrette ce qui l’a fait crier de jouissance tellement la bite doit buter au fond de son vagin puis après une accélération je vois qu’il ralenti alors que ses jambes sont prises d’un petit tremblement.
Comme il me l’avait dit il ne s’est pas retiré et a du en mettre de bonnes giclées de semence dans le ventre de ma chérie qui doit etre aux anges a ce moment.
Après etre resté un grand moment soudés par l’amour il est venu la rejoindre dans le lit.
Noel l’a pris dans ses bras et il a recommensé a l’embrasser, elle aussi lui a sucé les tetons chose qu’il a eut l’air de bien apprécier.
Après un bon quart d’heure de tendresses et de bisous comme de jeunes amoureux j’ai eut la surprise de voir Christiane prendre le sexe mou de Noel dans sa bouche sans aucun problème pour elle.
J’étais un peu furieux, elle qui n’a jamais voulu de ma bite !....J’avais perdu mon pari.
Après l’avoir sucé et lèché pendant 20 minutes le mandrin avait retrouvé toute sa vigeur et ma chérie l’a fait gicler une nouvelle fois dans sa bouche sans en recracher une goutte.
Après s’etre essuyée la chatte du sperme qui devait couler elle a repris son peignoir pendant que lui se rhabillait.
Quand je l’ai vue sortir de la chambre je n’ai pas reconnue ma femme tant elle était sur un nuage, elle planait littéralement !............
Il nous a donné rendez vous pour la semaine suivante et après lui avoir tapé dans la main je l’ai raccompagné a sa voiture

7 Commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription