Accueil > Témoigner le candaulisme >Partager son expérience >Expériences de personnes candaulistes >

Hiver au ski ( suite )

! Signaler un contenu abusif

Le lendemain matin, je me réveillais vers 7h30.
Claire dormait encore profondément. Je ne l’ai pas réveillée car elle avait besoin de récupérer je présume.
Je descendis au restaurant prendre mon petit déjeuner et au retour dans la chambre, je m’équipais pour aller skier.
Claire ouvrit un oeil et me dit qu’elle restait au lit, qu’on se retrouvait à midi pour déjeuner.
A midi donc, je revins au restaurant où je trouvais Claire attablée devant un verre de vin.
Elle m’avoua s’être réveillée à 11 heures. Le temps de se réveiller complètement, de faire sa toilette, de se maquiller et elle est descendue au restaurant.
J’étais impatient d’entendre son récit. Nous avons donc déjeuné assez rapidement et nous sommes remontés dans notre chambre.
Claire s’est déshabillée et nue sur le lit, je lui ai demandé de me raconter sa soirée.
Voilà le résumé.
Elle est arrivée chez l’homme après dîner, vers 22h. Celui-ci l’attendait avec une bouteille de champagne.
Long baiser, la suite de ce qu’ils avaient commencé en fin d’après midi puis passage au salon. Coupe de champagne et caresses sur les jambes. L’homme remonte la jupe de Claire et lui caresse la chair au-dessus de ses bas. Quelques passages furtifs sur le sexe au dessus de sa culotte.
Puis ils se lèvent et la prenant par la main, il l’emmène dans sa chambre. Tout en se caressant mutuellement, ils se déshabillent.
L’homme lui laisse ses bas, son porte jarretelles et ses hauts talons. Lui est nu.
Première surprise de Claire : cet homme est très fortement membré. Un membre assez long mais surtout très gros .Ce n’est pas pour lui déplaire. Elle fantasme sur les gros sexes.
Ils s’allongent tous deux sur le lit et commence un long jeu de préliminaires. Fellation et cunni, chacun leur tour.
L’homme fait jouir Claire une première fois en lui caressant le sexe avec sa langue et ses doigts.
A son tour, Claire reçoit au fond de sa gorge les jets de sperme qui récompensent sa fellation. Comme à son habitude, elle avale tout.
Après quelques instants de récupération, l’homme installe Claire en position du missionnaire et sa queue vient pénétrer la petite chatte de ma femme. Celle-ci est ravie, la grosse queue de l’homme est un vrai régal pour elle.
Elle remonte ses jambes sur les épaules de l’homme pour mieux la sentir.
Elle va jouir une première fois assez rapidement mais l’homme est encore en forme et va continuer son va et vient dans la chatte de Claire.
Ils vont exploser une seconde fois pour Claire et une première pour lui.
Claire me dira qu’elle a joui très fort et qu’après son éjac, l’homme est resté dans son ventre sans débander ou presque.
Ils prendront ensemble un moment de repos rempli de caresses et de baisers. Claire adore embrasser.
L’homme retrouvera assez rapidement sa forme et ils referont l’amour une seconde fois. Orgasme toujours aussi violent pour Claire.
Un repos un peu plus long cette fois-ci et en discutant. Claire exposera à l’homme notre façon de vivre et de concevoir les relations sexuelles. Celui-ci lui dira qu’il a en effet le même concept que nous de l’amour physique et que ça ne l’aurait pas dérangé que j’assiste à leurs ébats. Il propose alors à Claire de nous retrouver tous en fin de semaine et qu’il amènera une jeune vendeuse dont il est l’amant occasionnel.
Suite à cette pause, leurs jeux coquins reprennent et c’est lui qui propose à Claire de me téléphoner pour me faire entendre la jouissance de ma femme.
Elle pose son téléphone préparé sur la table de nuit. Il n’y aura plus qu’à appuyer sur le bouton pour établir la communication.
Et au moment où elle recommence à jouir bruyamment, c’est lui qui appuiera sur le bouton pour que j’entende ma femme jouir sous les coups de bite d’un autre.
Cela m’a provoqué une érection terrible suivie d’une masturbation seul dans notre lit conjugal.
Il la refera jouir encore plusieurs fois, dans différentes positions et par différents orifices. J’apprendrais comme cela qu’elle s’est laissée sodomiser malgré la taille de la bite de l’homme. Elle m’avouera qu’elle n’a presque pas eu mal quand il la pénétrée par cet endroit.
Ce qui explique le gel que j’ai trouvé sur son anus quand elle est rentrée.
Tout ce récit m’a mis dans une forme éblouissante et l’après midi, au lieu d’aller skier, on a fait l’amour plusieurs fois. Et je l’ai moi aussi sodomisée.
Son petit cul était encore bien souple.
On doit tous se revoir vendredi soir avant notre départ.
Ce sera l’objet d’un autre récit

2 Commentaires

  • Bonjour Candaule
    Nous sommes surtout un couple qui se parle beaucoup.
    Nous savions que l’attrait physique s’éfilochait avec le temps et nous n’étions pas fermés à l’idée de voir la vie autrement.
    Nous ne voulions pas attendre ce moment pour réagir
    C’est l’occasion qui a fait la larron et nous sommes très heureux ainsi
    Nous ne nous interdisons rien même si nous préférons être ensemble quand même.
    Madame est en effet très jolie avec un corps superbe. Elle ne laisse pas les hommes indifférents.
    Au plaisir de vous lire

  • Bonjour jeuncpl24
    Un récit très agréable et frais !!!
    Faites nous vite partager la suite de vos aventures,
    votre complicité de couple est un véritable régale
    vous faites partie des couples qui on trouvé l’astuce pour cultiver une libido commune, si jeune Bravo !
    Continuez à être attentif l’un à l’autre, restez surprenant et désirant, régalez-nous de vos aventures..
    Bonne journée à tous
    PS : Madame semble magnifique

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription