Accueil > Témoigner le candaulisme >Questions à la communauté >

Help

! Signaler un contenu abusif

Bonjour,

Après quelques recherches sur Internet, j’ai trouvé votre site, je l’ai trouvé intéressant et je me suis inscrite, car je suis face à un problème assez insolite. J’ai 30 ans, je suis divorcée et je suis maintenant avec un homme depuis plus de trois ans maintenant et nous vivons dans des villes séparées de 80 km pour le travail. Je le retrouve tous les week-ends, mais je suis seule la semaine. Il y a une semaine, j’ai organisé un dîner chez moi avec des amis. À la fin de ce dîner très arrosé, j’ai fini dans les bras d’un de mes hôtes. J’ai dormi nue dans ses bras, mais j’ai refusé d’accomplir l’acte sexuel avec lui, car je ne voulais pas tromper mon nouvel amour. Un peu saouls j’ai donc profité de ses bras comme un refuge dans ma solitude, nous nous sommes embrassés longuement et passionnément avec quelques caresses intime, je l’ai laissé se masturber sur ma poitrine pour le soulager, mais c’est tout, je ne voulais pas commettre d’adultère.
Je l’ai dit à mon compagnon, car ma seule règle est l’honnêteté.
Tout de suite il n’a pas réagi et puis dès que la semaine a redémarré alors il m’a demandé de retourner voir l’autre homme et de coucher avec lui pour éviter la médiocrité de ce genre de situation et pour prouver que l’on est plus fort que cela, que j’ai de l’audace et du courage et que je devais tout lui raconter en détail après. J’ai refusé catégoriquement, même s’il m’est souvent arrivé de coucher facilement, je ne voulais pas être prise pour une prostituée.
Il a insisté, insisté, je lui ai dit que j’avais peur qu’il ne se venge, il m’a répondu qu’il n’irait jamais voire ailleurs. Puis il m’a tellement fait ressentir ma culpabilité que j’ai acceptée et je suis retournée voir l’autre. Je lui ai expliqué la situation, mais il a changé complètement d’attitude, d’un coup, il m’a dit qu’il allait me donner tout le plaisir que mon copain ne me donnait pas, que mon chéri était candauliste... Il a exploré chaque centimètre de mon corps avec ses doigts et sa bouche. Et il a commencé à me doigter violemment, il me faisait légèrement mal, j’avais l’impression que c’était ce qu’il recherchait. Il était très brute. Il faisait couler des filets de salive dans ma bouche me demandant d’avaler. J’ai eu plusieurs fois envie de le supplier d’arrêter, mais je n’y arrivais pas. J’avais un peu l’impression que j’étais en train de me faire violer. Et le pire c’est que j’aimais ça.
Je ne sais pas comment il savait que je lui obéirais. Et j’ai adoré le sentir me dominer entièrement. De savoir qu’il pouvait faire ce qu’il voulait avec moi. Ça m’a vraiment excitée. J’ai aimé qu’il se serve de moi comme ça qu’il me prenne, et m’utilise.
Il m’a fait exactement ce que je n’ai vraiment pas l’habitude de faire, avec une violence insoupçonnée qui m’a procuré un plaisir inouï, il savait que je prenais beaucoup de plaisir, de tout mon corps, de tout mon être, de toute mon âme. Ça l’excitait aussi. Parce que même pendant qu’il me faisait tout ça, je n’étais pas capable de faire semblant de ne pas aimer. Il m’a possédé totalement. Il prenait un plaisir à me dominer et j’ai vraiment appréciée cette humiliation.
Quand il m’a traité de tous les noms les plus humiliants en me pénétrant impitoyablement en traitant mon chéri de cocu m’envoyant de petit crachat dans la bouche, je jouissais, il n’avait plus rien à voir avec celui de la dernière fois. Je ne savais plus qui j’étais. Il a réussi à me soumettre à toutes ses envies vraiment toutes des choses que je n’avais jamais faites dans toutes les positions imaginables. J’ai réalisé toutes ses volontés sans rechigner.
Et quand il a continué à me dégrader après, en m’envoyant sous la douche pour ensuite m’uriner dessus j’ai aimé me sentir souiller de la sorte, je me sentais bien, je ne sais pas pourquoi. J’ai aimé le sentir puissant, viril, dominant me sentir soumise. Je dois reconnaître, avec un peu de peine, que se fut bien meilleur que tout ce que j’ai pu connaître avant.
Dans mes fantasmes les plus fous, j’ai toujours souhaité que l’on m’utilise comme un objet, un morceau de viande. Que l’on m’ouvre les jambes pour me pénétrer de force. J’ai pris une tasse de café et je suis partie. Il m’a embrassée et m’a dit qu’il serait content si on pouvait se revoir. Qu’il aimerait me guidée et me préparer psychologiquement et physiquement à ma vraie première séance de domination.
Il a su comprendre mon vice le plus profond ...
Le sexe brutal !! Personnellement jusqu’à aujourd’hui jamais je n’aurais pensé aimer ça !!
Mais en rentrant à mon appartement tout à coup j’ai senti le poids de la culpabilité par rapport à ce que j’avais fait et j’ai eu peur, je me sentais à la fois très contente d’avoir pris autant de plaisir et affligée d’en être arrivée là et d’avoir accepté tout cela, j’avais vraiment honte de moi-même je me demande comment, j’en suis arrivée jusque-là.
Maintenant, je dois faire un compte rendu de la situation à mon chéri, je ne sais pas quoi lui dire je suis perdue sur les conséquences de tout ça. J’ai tellement peur qu’il me fasse payer, même s’il m’a assuré que non... qu’il ne comprenne pas.
Comment ai-je pu prendre autant de plaisir dans cette déviance et cette perversité. Je n’avais jamais expérimenté ça de ma vie, du sexe sauvage et désinhibé à vous allumer le cerveau !

Qu’en pensez-vous ? Je ne peux pas en parler à mes amies... pensez-vous que je dois lui dire que j’ai aimé être soumise et toutes les choses qu’il m’a faites j’ai peur qu’il me juge
Ou pensez-vous que je ne dois pas rentrer trop dans les détails au risque de le choquer sachant que je n’aime pas les mensonges.
Je suis perdue.

5 Commentaires

  • Tu es comme ma femme qui adore ce genre de relation. Au début comme toi elle avait tendance à culpabiliser et puis le plaisir que cela lui procure à chaque fois qu’elle a un partenaire dominant voir brutal lui a fait mettre cette culpabilité de coté. Elle a l’habitude de dire que toutes les femmes ont ça en elles et que certaines le font quand d’autres refoulent ce genre d’envies. Je ne vois pas en quoi cela est gênant si en dehors de ces relations tu as une vie normale ... ma femme va très bien si ça peut te rassurer. J’avoue qu’au début lorsque je l’ai vu prendre un pieds incroyable avec un type qui était extrêmement hard, presque brutal j’ai eu du mal à comprendre aussi car personnellement j’ai du mal à avoir ce genre de comportement avec elle, ce n’est pas mon truc et si je le fais (ça m’arrive) je me force et ma femme le sait et le sent très bien. Néanmoins nous avons des relations sexuelles normales (si on peut parler de normalité) et ma femme y prend du plaisir car le plus de nos relations ce sont nos sentiments qui font la différence. Dimanche dernier elle est allée chez un type rencontré lors d’une soirée sexe récente et qui lui avait laissé entrevoir ce style de relation avec lui et elle ne s’était pas trompée. Chez lui elle a eu le droit aux menottes, ceinture autour du coup et à chaque fois qu’elle ne se laissait pas faire il la giflait. Pendant l’acte sexuel lui aussi lui crachait dans la bouche, lui claquait violemment les fesses et l’insultait de tous les noms de plus il l’a sodomisé quasiment toute la soirée ... signe de domination ultime d’après elle. Elle a prit un plaisir énorme car ce genre de partenaire est assez rare et quand elle est rentrée m’a tout raconté en détail ... et le lendemain nous avons repris notre vie normal ... à mon avis tu es capable de faire la même chose puisque tu aimes ça. Au début c’est un peu déstabilisant et puis petit à petit on intègre ça dans sa vie amoureuse et sexuelle !!

  • Tout à fait d’accord avec la conclusion de cando. Tu n’es pas une prostituée puisque tu as pris du plaisir. Tu n’as pas à te sentir perdue ou coupable de quoi que ce soit, en effet à qui fais-tu du mal ? Manifestement tu seras plus épanouie donc plus rayonnante et généreuse auprès de ton ou de tes entourages. De plus, tu as la sagesse d’intellectualiser tes fantasmes par l’écriture. Cela te protégera d’en devenir l’esclave, consciente que tu resteras que tu n’es pas un objet mais une personne qui joue à être un objet. Beaucoup de bonheur devant toi si tu restes créative et ne succombes pas aux pièges de l’auto-dénigrement.

  • Bonjour,
    oui, profitez de cette découverte pour autant surprenante qu’elle soit et dites-le simplement à votre ami de 80 kms qui saura certainement (puisque l’amour qui vous unit semble fort) aussi potentialiser vos penchants...
    Culpabiliser ne vous apportera que des souffrances...Admettre qui vous êtes en vous respectant et en respectant l’autre est une belle illustration de l’amour de soi et des autres. rassurez-vous, vous avez aussi vos limites et sauraient les poser...
    Bonne continuation à vous dans votre domaine de jouissances...

  • Il y avait déjà une prédisposition à l’obéissance avec l’acceptation de revoir cet amant, la suite a confirmé ce penchant. Il est préférable de dire la vérité qui apportera peut être réconfort et plaisirs supplémentaires. Bonne chance pour la suite.

  • Bonjour,
    Vous êtes dans une relation dominant/dominé qui vous donne beaucoup de plaisir.
    C’est votre amant qui a, selon vous, décrété que votre mari était candauliste ?
    Celui-ci vous a-t-il fait part de cette envie ? Non, à priori.
    Partagez-vous avec lui le plaisir d’être utilisée sexuellement par votre amant ?
    Votre récit, pour respectables que soient les pratiques qu’il rapporte (entre adultes consentants), ne me semble pas relever de pratiques candaulistes, basées sur la complicité entre deux, quelles que soient ce qu’on fait après...
    Vous dites "Je suis perdue", en effet, c’était un risque à courir, mais à vous lire on peut dire que "vous vous êtes trouvée" ?!
    Je vous souhaite beaucoup de plaisirs. Les partager en potentialise incroyablement les effets.
    Puisque vous voulez être honnête, ce qui est tout à votre honneur, parlez-en à votre compagnon, il sera peut-être très heureux de cette situation, d’apprendre que sa femme est une "bonne salope" (ici, ce terme n’est pas insultant, au contraire, il est gratifiant, valorisant !)
    Vos plaisirs pourraient sauver votre couple et... décupler votre jouissance !
    Amicalement...

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription