Accueil > Témoigner le candaulisme >Histoires candaulistes >

Grossesse et candaulisme (suite et fin)

! Signaler un contenu abusif

Là, je suis dans une phase de peur de perdre ma femme, de plaisir de la baiser et d’excitation de la voir se faire baiser. Je ne sais pas si d’autres hommes ont déjà eu cette expérience de voir leur femme se faire baiser par un autre homme et d’y trouver un plaisir immense. A une époque je filmais nos ébats sexuels pour pouvoir ensuite me voir baiser mon épouse.

Une fois nos queues libérées de la bouche de mon épouse, Eric (notre homme) l’allonge sur le dos et commence une longue phase de caresses des seins, du ventre, du sexe, lui lèche la chatte pendant que je reçois une fellation.

A ce moment là mon épouse me demande de ne plus la toucher et de regarder, puis Eric la pénètre et durant environ 1 heure, tous les trous y passent : bouche sexe anus.

Mon épouse explose à 3 reprises de plaisir et son regard me confirme son état d’excitation. Ma queue est toujours bien bandée et je suis heureux de voir avec du recul comment ma femme baise.

C’est beau, émouvant excitant. Son ventre est contracté comme jamais. Eric enlève le préservatif et termine son action en crachant une grosse quantité de sperme sur le ventre de ma femme.

Pour le remercier de cette relation sexuelle puissante et rude pour le corps de mon épouse, elle lui pratique à nouveau une fellation et Eric termine à nouveau mais cette fois dans la bouche.

Remise de cette partie de sexe elle me regarde et me demande à mon tour de venir la baiser, pendant qu’Eric lui présente à nouveau sa queue qu’elle suce avec plus de gourmandise.

Je passe moi aussi environ 1 heure à la baiser par les 3 trous mais elle en veut encore plus, et finalement nous la prenons en double pénétration vaginale. Je termine en lui remplissant sa chatte d’une bonne quantité de sperme et Eric se retire et lui inonde le visage de son sperme.

La fin de soirée est plus calme après une douche collective et des caresses pour mon épouse. elle s’habille de sa tenue la plus simple, son gilet mi-long et nous quittons l’hôtel vers 2 h du matin. En arrivant à la voiture , elle ouvre son gilet et offre à Eric ses seins et son ventre contracté de plaisir, mais nous en resterons là. Nous envisageons de le revoir très rapidement.

Que du bonheur pour moi mais aussi pour mon épouse qui passera une bonne partie de la nuit à subir ma queue, car j’avais besoin de la reposseder, qu’elle soit mienne à nouveau.

Voilà notre aventure initiale du candaulisme et du plaisir que j’ai pris à voir mon épouse enceinte se faire baiser. Cette soirée a été le début d’une nouvelle ère sexuelle pour tous les deux et aussi pour ses amants d’un soir.

2 Commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription