Accueil > Témoigner le candaulisme >Partager son expérience >

Wyylde La plus excitante des expériences de couple

Franchir la ligne

! Signaler un contenu abusif

On y pense toujours. On en parle toujours. Mais on n’a pas encore passé la ligne. Je profite chaque jour du long frisson qui transperce son corps quand je lui raconte mes visions au creux de l’oreille pendant qu’il me pénètre. Hier, comme souvent, nous étions dans des thermes. Les thermes, c’est chaud, doux et humide. Il suffit que j’y pense pour que mes jambes s’écartent d’elles-mêmes. Que la chaleur se répande au bas de mon ventre. Je suis au centre d’un groupe d’hommes qui me regardent et que je fais bander en balançant mon cul langoureusement sous leur nez. Ils se branlent en profitant du spectacle. L’homme que j’aime est allongé un peu à l’écart. Il bande fort de voir sa petite salope s’amuser face à toutes ces queues tendues. Au moment où il me voit me diriger vers une bite très dure et très gonflée, alors que je commence à la lécher et à la sucer pour l’enfoncer au fond de ma gorge, alors que son sexe à lui est tendu à se rompre, alors qu’il n’en peut plus, une fille s’approche de lui et s’empare de sa queue magnifique avec sa bouche. Il me regarde en sucer un autre et cette fille le suce à ma place. On ne se quitte pas des yeux. Je regarde le désir envahir son corps, tremblant d’excitation, je vois l’abandon dans ses yeux accrochés à moi et en le fixant, c’est lui que je suce. Il voit ma langue caresser ce gland qui se dresse devant lui et cette langue chaude et humide qu’il sent contre son propre sexe devient la mienne.

Avant lui, mes orgasmes étaient mécaniques. Jouissifs mais mécaniques. Pas de connexion avec l’autre. Pas d’intérêt pour son plaisir, autre que pratique. Deux corps séparés qui se servent l’un de l’autre. Enfin, moi surtout. Je plongeais en moi-même et je me concentrais sur les sensations physiques. Pas de regards échangés, je fermais les yeux. Je préférais rester en moi.

Lui c’est son plaisir qui me fait jouir. Quand je l’imagine se faire sucer par une autre, je ne ressens ni jalousie, ni peur. Ce que je ressens c’est de l’excitation. L’imaginer bander de désir, quel que soit l’objet de ce désir, me transporte dans une vague de chaleur immense. Je rêve de débarquer un jour alors qu’il est occupé avec une fille. Je les observe, ils ne se parlent pas. Pas d’échange amoureux entre eux. Il lui montre ce qu’elle doit faire. La fait danser pour lui pendant qu’il se caresse. S’allonge et lui présente sa queue pour qu’elle vienne le sucer. Elle s’exécute docilement. Elle aime être un objet. Elle est là pour ça. Ne demande rien de plus que de jouer son rôle. Je me déshabille pendant qu’elle le lèche avidement. Il me regarde, je viens l’embrasser. Sur la bouche d’abord, il goûte mon amour. Ma langue descend ensuite sur ses tétons, qu’il adore qu’on lui suce. Ces deux langues sur son corps, ces deux bouches qui excitent l’une son sexe, l’autre ses seins, ne font plus qu’une. Je renvoie gentiment la fille et j’enfonce sa bite ultra tendue dans ma chatte qui dégouline pour lui.

On y pense toujours. On en parle toujours. Bientôt, on franchira la ligne.

Pour ceusses qui veulent en savoir plus : http://blogdunesalope.over-blog.com/

4 Commentaires

  • très joli texte agréable à lire

  • Je lui raconte tout. Il sait que ce que j’aime, c’est jouer. Il aime que j’aime et j’aime ce qu’il aime...

  • très beau texte - merci -

  • Pénélope, je trouve votre texte riche d’émotions, quel plaisir !!
    Votre complicité de couple est-elle uniquement visuelle ou vous arrive-t-il d’avoir des aventures en son absence que vous lui racontez en rentrant ?
    Quelles sont les aventures les plus marquantes qui vous ont conduit à une si grande complicité ?
    À très vite et encore merci de votre contribution.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription