Accueil > Découvrir le candaulisme >Pratiquer le candaulisme >Vivre une aventure candauliste >

Format de relation avec un(e) complice

1. Relations d’un soir

Les relations d’un soir sont peut-être les plus faciles à mettre en œuvre mais elles s’adressent plus difficilement aux couples débutants. En effet, ce type de rapport nécessite une grande confiance en elle de l’épouse que ce soit vis-à-vis du regard sur son couple que de ses propres facilités à lâcher prise.

C’est peut-être le type de relation qui permet le plus de rencontres avec de nombreux amants dans des lieux tels que les clubs libertins, saunas coquins et les sites de rencontre spécialisés.

Dans un deuxième temps, il est tout à fait envisageable de nouer une relation avec un amant dans une discothèque traditionnelle, lors d’activité professionnelle.

Ce type de relation, qui permet de côtoyer la richesse de la multiplicité en terme de sensations présente parfois le défaut de n’être pas suffisamment surprenante.

Les modes de séduction sont souvent identiques et souvent prévisibles pour une femme aguerrie à l’art de séduire.

2. Relation suivie

Il est parfois nécessaire, lors de l’expérimentation de cette pratique, pour que l’épouse puisse lâcher prise et se livrer pleinement, que la relation avec un amant soit suivie.

En effet, la confiance doit s’établir entre l’épouse et son amant avant que le désir et le plaisir ne puissent pleinement s’exprimer. Il faut ainsi apprivoiser ses émotions et leur laisser libre cours, ce qui n’est pas toujours évident.

L’influence négative de notre éducation sur notre accès au plaisir et très importante malgré tout ce que l’on peut bien penser. Cette relation peut ainsi s’épanouir et profiter à toutes les parties : l’amant, l’épouse et le mari.

Inscription