Accueil > Témoigner le candaulisme >Partager son expérience >Expériences de complices de couples >

Wyylde La plus excitante des expériences de couple

Focus sur une rencontre

! Signaler un contenu abusif

C’est avec du champagne que nous trinquâmes pour célébrer notre rencontre d’un soir. Aline me posa la question rituelle : " Rencontrez-vous souvent des couples ? " Je lui répondis qu’en moyenne je rencontrais 8 couples sur une année. " huit fois par semaine ? " "non, par an ! " .. C’est vous dire l’état d’excitation qui l’habitait. Elle pensait avoir en face d’elle une machine à sexe, sans doute ( ce qui n’est pas tout à fait faux ).

Nous nous dirigeames vers la chambre. Thomas par devant et moi par derrière commencèrent à caresser la belle épouse. Et trop rapidement à mon goût, Thomas lui enleva ses habits. Ce qui me surpris, pourquoi autant de précipitation ? Un déshabillage furtif est comme une éjaculation précoce, il y a comme un gout de trop peu. Il est essentiel de faire monter le désir. Nos caresses et les bisous dans le cou excitèrent davantage Aline, ses gémissements présageaient le meilleur pour la suite. Mes mains bientôt s’abandonnèrent sur son petit cul que je palpais avec délectation, oubliant de temps à autre un doigt entre ses deux fesses.

Soudain, elle s’assit au bord du lit, et m’attira auprès d’elle, me déboutonna le pantalon ouvrit la braguette et dégagea ce sexe qui avait déjà pris quelques formes, et s’abattit sans ménagement sur mon gland ; Entre ses lèvres, je tressaillis de plaisir, poussant déjà de cris que je ne pouvais retenir. Je la coucha sur la largeur du lit, sa tête à l’envers dans le vide, elle suça son époux, pendant que je m’occupais de sa petite chatte, ma tête bien coincée entre ses deux cuisses, entre se cris, elle répétait : " oh putain " Inlassablement.. je me déplaça de quelques centimètres et d’un coup de langue, puis d’un deuxième et soudain au troisième sa fleur s’ouvra comme par enchantement. Je n’oubliais pas d’endosser mon préservatif pour la suite des événements ( Jeunesse si vous me lisez : jamais de sexe, sans capote ! ). Elle vint s’empaler sur mon sexe bien dirigé vers le plafond. Et pendant qu’elle sautillait gaiement sur la queue raide, je lui écarta les fesses et Thomas s’approcha et s’introduisit dans l’anus bien dilaté. Redoublement de cris vous comprendrez .

Voilà pourquoi Thomas m’avait demandé de venir, sa femme de 34 ans connaissait enfin le plaisir de la double pénétration. A mon tour, je vins la visiter dans son antre de plaisir, Thomas redoublait d’attention pour que je la prenne avec modération, sans la blesser, c’eut été dommage. Tout se passa sans encombres, elle apprécia l’expérience. Et deux heures durant nous avons exploré les joies du sexe à trois. J’ai été notamment été témoin d’un surprenant fistfucking. Tout surpris de voir cette petite femme en somme se faire enfoncer un poing d’homme, mais Thomas m’expliqua plus tard qu’elle adorait cela.

1 Commentaire

  • Très belle rencontre, décrite avec finesse,,, sensuelle ALINE partagée entre deux mecs connaissant le corps de la femme, merci pour vous monsieur

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription