Accueil > Témoigner le candaulisme >Partager son expérience >Expériences de personnes candaulistes >

Fin du week-end et retour dimanche 3 janvier

! Signaler un contenu abusif

Arnaud est parti de l’appartement de Deauville, après déjeuner vers 15 heures.
Je suis descendue avec lui pour lui ouvrir le garage, je suis montée dans sa voiture alors qu’elle était encore dans notre box, ce qui nous a permis d’échanger un long baiser d’amour et lui, de passe sa main sous ma jupe entre mes cuisses pour me faire une ultime caresse intime, il a découvert que je n’avais pas de culotte, j’ai écarté les cuisses et il a caressé ma fente il a même enfoncé deux doigts dans ma petite chatte mouillée pendant que sa langue tournoyait dans ma bouche...
(J’avais ôté ma culotte et l’avais enveloppée dans un sachet avant de la glisser discrètement dans son sac).
Lorsqu’il est sorti du garage et avant de descendre de sa voiture, je lui ai dit :
"Je t’ai mis un petit souvenir de moi dans ton sac pour que tu pense à moi, ce soir, seul dans ton lit..."
Il a eu l’ai surpris, il a démarré et moi je suis remontée.
Quand je suis entrée dans l’appartement, Pierre était dans un fauteuil dans le salon, il m’a dit :
" Viens près de moi ma chérie, que je vois s’il a fait mouiller ta petite culotte avant de partir ?..."
Je me suis approchée de lui, mon mari a passé sa main entre mes cuisses sous ma jupe, m’a regardée et m’a dit :
"Salope ! Tu te promènes cul nu maintenant ou c’est lui qui te l’a enlevée ?"
Je lui ai avoué que je l’avais ôtée avant de descendre, cul nu, raccompagné Arnaud à sa voiture, et que je l’avais glissée discrètement dans son sac.
Il a rajouté : "Quelle belle petite salope tu fais mais je t’aime !..."
Pendant que je préparais mes bagages, mon mari est venu me demander :
"Tu as remis une culotte ?" 
J’ai dit "Oui !"
"Retire-là, je te veux sans culotte pour rentrer, comme-ça, je pourrais, moi aussi, te caresser et mettre un ou deux doigts dans ta chatte de petite cochonne quand nous serons dans les embouteillages !".
Au retour, dans la voiture, Pierre m’avait demandé de relever le bas de ma jupe sur le haut de mes cuisses,
Effectivement, dans les embouteillage en arrivant sur Paris, mon mari avait sa main entre mes cuisses il me caressait et enfonçait ses doigts dans ma petite chatte dès que nous étions à l‘arrêt.
A un moment il m’a dit : "Regarde le mec dans la voiture à côté, imagine que c’est lui qui te doigte, il va te faire jouir hein ? Cochonne !"
Quand nous sommes arrivés à la maison, j’avais encore le feu aux joues, imaginez ma honte d’être accueillie par mes beaux-parents, cul nu sous ma jupe, je ne sais pas pourquoi, j’avais l’impression qu’ils s’en étaient rendu compte…
Et, pire, ma gêne quand leur chien a passé sa tête sous ma jupe et qu’il m’a reniflée devant eux, j’avais beau le repousser, ce chien revenait à chaque instant mettre son museau et sa truffe froide, sous ma jupe, entre mes cuisses, pour renifler ma petite chatte ou mes fesses…
Je ne sais pas quand nous retournerons à Deauville, mais j’ai hâte de me retrouver, au moins, toute une nuit entre mon mari et mon amant…
Je vous raconterai, Promis !

4 Commentaires

  • génial merci bcp !
    le chien a tout de suite reconnu la belle petite cochonne ! ;)
    humm quel flair !

  • Merci pour vos récits toujours très excitant. Ça donne envie de goûter à mimie avec gourmandise.
    A bientôt

  • Merci beaucoup, cette histoire en épisode m’a tenu en haleine jusqu’au bout, pour les épisodes à venir, je les attends...
    Tout d’bon

  • Merci pour ce beau récit, très excitant de lire surtout quand nous partageons cette même pratique. Ma chérie vient d’écrire la première partie de sa contribution et j’ai hâte de découvrir la suite car exceptionnellement je n’ai pas eu le détail de ses coquineries, je voulais les découvrir en même temps que les lecteurs de ce merveilleux site.
    Encore merci à vous pour ce récit dont la lecture a provoqué une érection, hélas ma chérie est partie au travail...

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription