Accueil > Témoigner le candaulisme >Questions à la communauté >

Fantasme et l’inconscient

! Signaler un contenu abusif

Bonsoir
Cela fait longtemps que je parcours ce forum sans jamais vraiment oser m’inscrire.
Ainsi, profitant de l’anonymat d’Internet, je viens témoigner de cette peur de ce fantasme.
En effet je suis avec mon fiancé depuis plus de 5 ans. Nous sommes un couple parmi tant d’autres, avec ses hauts et ses bas. Nous avons des pratiques sexuelles ce qu’il y a de plus normales, parfois douces et romantiques et parfois vraiment passionnées et intenses. Un couple parfait et mon mari est la gentillesse même. J’ai vingt-neuf ans, je suis une jolie femme, brune, au style classique et élégant. On me dit belle et attirante.
Mon mari est candauliste, il a toujours aimé me voir sexy et provocante ce qui raisonnablement ne me gênait pas.
Et puis il a essayé de me parler il y a deux ans de me voir et de me faire l’amour avec un autre homme, et ce fut pour moi un choc, avec toute l’incompréhension qui en découle. ("Si tu m’aimes, pourquoi tu ne veux pas garder l’exclusivité de mon corps de mon intimité…").
Quand il en faisait allusion ou me questionnais à ce sujet, je mettais fin à la discussion, j’en avais marre de ces conversations sur ce sujet. Du coup il a arrêté de m’en parler, car il y avait pas mal d’incompréhensions, de frustrations et de disputes.
Bref l’idée a été enterrée depuis un an et il a fallu pas mal de temps et de dialogue pour qu’il arrête de me proposer de faire l’amour avec un autre homme.
Mais maintenant depuis six mois, j’ai un fantasme qui me pose problème " je m’imagine dans une position de soumission vis-à-vis de mon mari, et dans une situation de triolisme, avec un autre homme. Ils me prennent tour à tour, une femme objet, et je suis entièrement dévolue à leurs plaisir, qui amène le mien, je fantasme d’amour dans des lieux insolite, d’exhibitionnisme (...) ". Je me questionne. Pourquoi est-ce ce schéma-là, qui maintenant stimule tellement ma libido, alors que dans la réalité, je serais incapable de passer à l’acte avec de tel fantasmes qui sont complètement contradictoire avec l’idée d’échanges tendres que je souhaite avoir avec mon mari, pour alimenter ma vie de couple ? Mais alors est-ce normal de fantasmer sur cette sexualité bien que prude dans ce domaine ? Je me sens vaguement coupable par rapport à mon mari, même si, dans le fond, je ne fais rien de mal, non ?
Et depuis, je suis toute chamboulée ! Je ne fais QUE penser à ça, je fantasme sur tout ce que je pourrais faire avec deux hommes et parfois rien que de fantasmer je suis capable d’avoir un orgasme !! mdr !!! C’est quand même arrivé au point où je ne peux plus me concentrer sur quoi que ce soit et que pour la 1ère fois de ma vie de femme mariée, je ne me fais pas confiance en ce qui concerne ma capacité à refouler ce fantasme !!! Je passe mon temps à analyser cette situation. Je me dis que si je passe à l’acte, je vais détruire tout le monde.
J’essaie de trouver des causes à ce fantasme qui avant ne m’effleurait certainement pas l’esprit.
J’aurais jamais cru qu’un jour je serais confrontée à une situation qui m’oblige à solliciter l’aide d’inconnus sur un site... comment vit-on avec un fantasme non assouvi ? Je n’ose pas en parler ni à mon mari ni à mes amies.
Si vous avez un avis ou des questions, n’hésitez pas, et merci d’avoir pris le temps de lire.

Bonne soirée
NB : Ce post n’est en aucun cas une demande d’un plan à 3 ou une quelconque invitation "mâle" subliminale.

9 Commentaires

  • Bonsoir,
    Je suis l’épouse d’un candauliste qui vient de se découvrir.
    Cela fait 7 ans que nous sommes ensemble. Depuis 7 ans il y a eu les fantasmes dans notre vie sexuelle. Je ne dirai pas que j’étais prude quand je l’ai rencontré mais je ne connaissais qu’une face de ma sexualité de femme. Il y a eu l’entrée des gadgets sexuels dans notre vie avec parcimonie.
    Il y a eu ensuite il y a 6 ans je crois, ma première entrée en couple dans un sexe shop, les fois où nous avons fait l’amour dans des endroits insolites avec le risque d’être surpris puis il y a quelques mois l’envie de rencontrer des couples. C’est ainsi que nous pensions passer du fantasme à la réalité. Nous nous sommes inscrits sur un site d’échangisme. Nous avons poussé la curiosité dans un hammam échangiste, nous y avons fait l’amour devant des "autres", nos échanges longs, l’écoute de nos désirs respectifs nous ont ensuite orienté vers la rencontre d’un partenaire. Pour ma part j’avais moi aussi peur de faire cela juste par amour, de ne plus m’aimer... je pense que le désir doit être partagé et que la confiance fait le reste. Je sais que mon mari est attentif à mon désir et ne me brusquerai pas. En discutant je me suis aperçue que j’avais besoin d’être rassurée sur le fait que "l’étranger" ne me voudrait pas de mal. J’ai alors proposé à mon mari de rencontrer une personne en qui j’ai entièrement confiance : un ex qui s’invitait déjà virtuellement dans notre sexualité, nos fantasmes quoi.
    Finalement il est venu, à déclarer des sentiments qui me gênaient puis silence radio.
    Nous avons alors décidé de rencontrer un autre homme. J’avais en partie rassurée ma peur de ne plus m’aimer et le fait que mon mari soit présent rassurait ma peur du danger que représente l’autre.
    De toute façon sur un site de rencontre, je valide le physique car il faut que l’autre plaise, puis il y a les échanges entre lui et moi, mon mari et lui, le restau sans obligation. Nous avons rencontré un partenaire très doux la première fois. J’ai cru que j’allais me rétracter et au final j’ai fait confiance à mon mari.
    Nous avons mis au point beaucoup de chose après cette première. Puis dernièrement je suis allée manger seule au restau avec un nouvel autre et malgré le très bon moment que j’ai passé, j’ai su que je ne suis pas prête à rencontrer seule et que mon mari a besoin d’être présent. Nous avons repéré notre limite actuelle. Nous ajustons cette pratique à notre ressentie.
    Je te raconte tout cela car il s’agit d’étape à franchir ensemble, il faut ajuster ce type de relation, apprendre à déceler ses limites. Je ne pense pas qu’il s’agisse de faire plaisir simplement à son mari. Le couple idéal c’est 2 pour la vie alors on pense qu’avoir du désir pour quelqu’un d’autre c’est mal, malsain et contraire à notre règlement intérieur mais c’est humain. Je te conseille de laisser aller ton envie, ton désir, à confier tes peurs à ton mari et les discuter une à une avec lui, il ne faudrait pas qu’un jour tu lui reproches de t’avoir entrainé dans cette pratique. Il te propose juste, tu décides au final.
    Tu pourrais peut-être lui demander pourquoi il a envie de cette pratique sans sa présence. Il aurait pu avoir peur de t’en parler mais il l’a fait. Tu aurais pu le rejeter mais tu t’interroges et selon moi c’est un bon début. Tu es à l’écoute de ton partenaire d’ores et déjà, même si tu ne pratiques jamais le candaulisme, tu auras essayé de comprendre celui que tu aimes.
    J’ai découvert grâce à cette pratique que j’aime draguer, les premiers baisers, voir mon homme s’exciter, s’illuminer parce que je drague un autre. Je ressens du plaisir dans les bras d’un autre, j’aime être en lien avec nos partenaires. Et puis j’aime être au centre du désir, alors que dans ma personnalité je suis altruiste. J’aime mon mari, nous savons qu’il y a le risque que je me sente attirée par un autre homme mais je suis consciente qu’un autre c’est bien au début mais sur la durée c’est surement la routine, une personne qui va m’ennuyer... nous avons des bases si solides que cela ne nous déstabilisera pas. Il faudrait que l’on empreinte des chemins très différents pour qu’un autre m’étourdisse.
    je t’embrasse.
    Laure

  • Bonjour,

    Ce qui risque d’arriver, ce sont deux personnes qui ont un fantasme commun, qui penseront à la même chose en faisant l’amour et ne se le diront pas... Vu de l extérieur, c est un peu triste.

    Votre mari a eu l honnêteté et le courage (car il en faut beaucoup) de vous l avouer. Il a également eu le respect et l amour pour y renoncer... Quelque part, vous avez en face de vous une base solide pour vous détendre un peu de ce côté là.
    Même si vous ne passez jamais à l acte. Vous pourriez au moins partager ce délire commun coquin tous les deux sous la couette en vous faisant des petits scénarios par exemple, en jouant avec un sextoy...

    A mon avis, refouler un fantasme, c est le rendre plus fort. Dédramatisez le.
    Je le répète, vous n êtes pas obligée de passer à l acte. Vous avez vos limites et je trouve ça très bien. Il faut juste savoir les repousser un peu de temps en temps. Histoire de... s’amuser...

  • Bonsoir
    Pourquoi se poser tant de questions ? Le sexe est fabuleux mais ça n’est que du sexe et il ne remet pas en cause la personne que vous êtes profondément...votre mari vous donne la possibilité de vous éclater dans d’autres bras avec d’autres hommes qui donneront d’autres plaisirs...saisissez cette opportunité,lâchez vous,profitez sans arrière pensée et jouissez de ce que ces hommes vous apporteront !!! à trop réfléchir on ne fait jamais rien et on passe souvent à coté de bien belles expériences...et chaque occasion ratée ne se rattrape jamais !
    Foncez.
    @+

  • Bonjour Bénédicte,
    J’ai longtemps réfléchi à ta demande de conseil(s). Comme tout en chacun, il t’arrive d’avoir des fantasmes. Et c’est un bien car personne ne peut vivre sans fantasmes(sexuels ou familiaux). Mais TES fantasmes sont ils des résurgences des fantasmes de ton mari ? ceux-ci, dans ton fort intérieur, étaient-ils acceptés par toi sans que t’en ai eu vraiment conscience ?
    C’est à ces deux questions auxquelles il te faudrait maintenant répondre, avant d’en faire part à ton mari. Il te faut t’assurer, non seulement de la véracité des TES fantasmes, mais aussi des siens. T’assurer que tes fantasmes seraient, pour toi ET ton mari bénéfiques pour votre libido n’est pas spécialement compliqué. Commence par de l’exhibition soft et, graduellement tu "accélères" suivant ton degré d’excitation. Tu pourras ainsi, jauger ta faculté de réaliser : avec plaisir, grand plaisir, jouissance, délectation de pratiquer VOS fantasmes. Ton mari, pouvant mesurer lui aussi son degré d’acceptation de ces 1ers degrés (encore softs par rapport à l’image final de vos fantasmes) sera alors à même de renouveler sa demande initiale. ET TOI MÊME SERAS EN MESURE DE LES ACCEPTER OU DE LES REFUSER. Mais se sera en connaissance de cause.
    Je te fais de grosses bises et te dis "merde" pour la suite. Mais pour renouveler ma seule réserve à ce genre d’exercice : le candaulisme est une pratique qui procure beaucoup de plaisirs et de jouissance MAIS :
    Il faut que votre amour à tous les deux soit très fort et pour ainsi dire fusionnel.
    Est une pratique ou se trouvent beaucoup de pièges si le chemin que vous prendrez n’est pas étudié dans tous les sens. Alors, beaucoup de dialogues de discutions et de réflexions.

  • Nos fantasmes sont notre vie.
    Susciter le cérébral est acte créatif et énergique.
    Le partager, c’est, s’offrir à l’autre.

    Au lieu de fantasmer sur ces risques, pourquoi ne pas les mesurer et si possible les annuler ?
    Imaginez le scénario du pire.
    Devenez l’espace d’un instant, l’écrivain du scénario de la prochaine invraisemblance hollywoodienne :)
    Que feriez-vous d’abord pour éviter les mésaventures ?
    Ensuite que feriez-vous si le pire se produisait ?
    Soyez aussi imaginatif dans vos problèmes que vos solutions. Anticipez.
    Définir un plan de secours permet généralement d’annuler la perception du risque.
    Peut-être que ce fantasme n’est qu’une fantaisie ou que vous n’êtes pas encore prête.
    Ce n’est en aucun cas un échec.
    En renouvelant régulièrement cette réflexion sur votre envie de concrétiser ce fantasme, vous progressez déjà.
    Lorsque cette envie irrésistible d’accomplissement vous prendra au corps et que cette envie vous paraîtra plus supportable, vous serez prête. Prête à vivre ce fantasme et à ne plus ne rêver votre vie.
    Courage

  • Bonsoir Bénédicte
    Je souhaiterais a mon tour intervenir et vous donner mon avis :

    Mais avant cela je voudrais me présenter a vous car j’aime les choses claires.
    Je suis un homme marié, j’ai 51 ans (bien que tout le monde, "et moi le premier", me dit que je ne fais pas du tout mon âge) j’ai 3 enfants . Je reviendrai sur ma situation familiale un plus loin.

    Je suis cadre commercial pour un laboratoire pharmaceutique. Je dois dire que si je réponds a votre courrier, c’est que votre style sans fautes m’a séduit. C’est assez rare donc cela mérite donc d être souligné.

    Si je devais vous donner mon sentiment relatif à votre fantasme, je le ferais qu avec un seul mot :
    "Incroyable !!!"

    Je m’explique : comme je vous l’ai dit je suis marié avec une femme formidable sur bien des points. Mais, sur le plan sexuel, ma femme s’est fait agressée sexuellement, il y a longtemps. Le sexe, cela n’ jamais été son truc. depuis la naissance de la dernière, (14ans), nous avons du avoir une dizaine des rapports. Aujourd’hui je me rends compte de l’etat de frustration dans lequel je suis....
    Parallèlement a ça, vous, vous avez la chance d avoir un mari qui vous comble, qui souhaite vous voir vous faire prendre par une tiers personne, vous en rêvez aussi. Et vous, vous vous posez des questions ?....

    Je suis peut-être un peu direct et je présente déjà mes excuses. Mais, évidemment, si j’étais a votre place, voilà ce que je ferais : en parler a mon conjoint, connaître vraiment la situation qui l’exciterait le plus. Puis, compléter ce fantasme en fonction de ce que voulez, ce que vous acceptez ou refusez...

    Personnellement je n’ai jamais trompé mon épouse. Tous les gens se demandent comment je fais pour tenir. Alors quand je lis votre mail, je me dis juste une chose : quelle chance elle a !!!

    Foncez Bénédicte . Ne vous posez pas temps de questions .
    J’aimerais avoir de vos nouvelles, savoir ce que vous pensez de mon mail et connaître la décision que vous aurez prise. Bref, j’aimerais continuer de correspondre avec vous.
    J’ai deux autres correspondants déjà et nos échanges sont toujours très intéressants. J’aimerais que vous soyez ma troisième relation inernaute.
    Par avance je vous souhaite d etre heureuse
    Merci à vous
    etamite@gmail.com

  • J’ai l’impression que le candaulisme est une sorte de perversion et que c’est mal. Et je ne pense pas que c’est une bonne idée de réaliser ses fantasmes. Pour moi les fantasmes ont leur place dans l’imaginaire.
    Et je ne voudrais surtout pas que ce passage à l’acte soit traumatisant pour notre couple. Même si il me permet d’augmenter l’excitation lors de mes rapports sexuels. Et même si derrière ce fantasme se cachent certainement une envie d’essayer quand je fais l’amour avec mon mari j’imagine souvent un inconnu dont je ne vois pas le visage. Mais je ne pense pas que ce fantasme est fait pour être assouvi. J’ai peur quand en parlant à mon mari des idées lui revienne et qu’il insiste pour passer à l’acte.
    Merci à vous deux...

  • Bonsoir Bénédicte,

    vous devriez partager ce fantasme avec votre mari qui serait sûrement le plus heureux du monde à vous entendre parler de ça. Après tout, en parler, ce n’est pas passer à l’acte, même si ça peut en être une étape.

    Quant à comprendre le pourquoi de ce fantasme, honnêtement, je ne sais pas si c’est possible, et même si c’est très utile. Cela vous excite, c’est pour vous une source de plaisir, il n’est pas forcément intéressant de chercher plus loin ! Creusez cette part nouvelle de votre imaginaire, enrichissez la de variantes nouvelles, partagez la peut-être avec votre mari, qu’il vienne y ajouter ses envies... En bref, assumez cette nouvelle facette et tirez-en le maximum de plaisir, après tout ce n’est qu’un fantasme... et si jamais un jour l’envie vous vient de passer à du réel, vous avez la chance d’avoir déjà un partenaire qui sera d’accord.

    La sexualité est une aventure qui se vit tout au long de l’existence, c’est ça qui est génial !

  • Bonsoir Bénédicte,
    J’ai lu avec attention votre témoignage et demande de conseil. Pourquoi souhaitez vous refouler ce fantasme ?...Votre mari semblait très demandeur de ce genre de fantasme justement...puis il l’a abandonné pour éviter toute dispute ou discussion inutile. Qu’est ce qui vous empêcherait de relancer le "débat" au cours d’un moment très intime entre vous deux ? Pourriez vous tenter de découvrir le ou les fantasmes que votre mari peut imaginer lorsqu’il vous fait l’amour ? Ce serait indéniablement un "+" dans votre intimité que de connaître les moteurs de vos libido respectives et de ce qui vous fait décoller.
    Pour ma part, les fantasmes, je les imagine, je les mets en scène virtuellement, puis je le teste verbalement auprès de ma compagne...et si je sens que cela la titille, qu’elle en trempe son string, alors j’avance pas à pas dans le désir de le réaliser "ensemble"...ca rends plus fort...lisez donc les nouvelles d’Inès...vous verrez que, ce week-end, elle le passe avec un amant... ;-) Belle lecture et profitez en un maximum avec votre mari, onne vit qu’une fois et il ne faudrait pas mourir idiot ;-)
    Al

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription