Accueil > Témoigner le candaulisme >Partager son expérience >

Wyylde La plus excitante des expériences de couple

Fais-le et raconte-moi

! Signaler un contenu abusif

L’homme de ma vie est en voyage d’affaires. Huit nuits. Huit nuits sans sentir son membre palpiter au creux de mes fesses quand je m’endors. Huit nuits sans être tirée du sommeil par son désir de me prendre. Huit nuits sans le découvrir dressé devant mon corps alangui, sexe tendu, prêt à pénétrer mon ventre...

Alors je me caresse en rêvant. Je sais qu’il est entouré de femmes toute la journée. Qu’elles sont jeunes et intelligentes. Certaines doivent être belles. Et je sais que, comme toujours, il leur plaît. Quelques unes n’hésiteront pas à l’allumer. Lui montrer qu’elles le désirent, qu’il peut les prendre s’il veut.

L’une d’entre elles l’attire. Il a été séduit par sa façon de s’affirmer devant les autres. Ses remarques sont pertinentes et elle a le regard gourmand. C’est une chaude, ça se sent. Pourquoi ne pas en profiter ?

Se crée entre eux une forme d’urgence. Dans cette salle de réunion pleine d’autres, ils n’aspirent qu’à se toucher. Chaque mot qu’ils échangent est un appel aux caresses. Quand cette fille lui lance "Monsieur ?", il voit ses lèvres se poser sur sa queue déjà dure.

Au fil des heures, la tension grandit. Ils se comportent comme s’il n’y avait qu’eux au milieu du groupe. S’interpellent et partagent leurs idées dès que c’est possible. Leur connivence immédiate et spontanée promet des plaisirs sensuels haletants. Elle se surprend à ouvrir les cuisses devant lui sans même s’en rendre compte. tout ce qu’elle désire c’est qu’il la prenne, là, maintenant, tout de suite. Il ne cesse plus de bander en la regardant et il adore ça.

La séance de travail terminée, il range rapidement ses affaires. Elle en fait autant. Plus besoin d’échanger un regard pour en être sûrs, chacun n’a qu’une pensée en tête : se coller, se toucher, se glisser l’un contre l’autre. Elle veut lécher sa peau, goûter l’odeur de son corps et de son sexe énorme dans sa bouche. Il veut sentir sa chatte mouillée. Ils savent que c’est ce qui va arriver.

Son désir le guide jusqu’à l’hôtel. Il n’a fait le chemin qu’une fois mais pas besoin d’y réfléchir pour savoir où aller. Elle le suit comme une évidence. Tout leur être est tourné vers ce moment où il la pénétrera d’un seul mouvement, presque brutalement. Durant le trajet qui les sépare de cette chambre, dans laquelle ils pourront enfin laisser exploser leur désir, ils ne se parlent pas, tentent même d’éviter de se regarder pour ne pas brûler. Mais c’est impossible, leurs regards s’accrochent. La tension sexuelle entre eux est palpable. Il n’y a plus que ça, ils sont obsédés par l’envie de se baiser l’un l’autre.

Et ma chatte à moi est trempée d’évoquer ces images...

Fais-le mon amour. Fais-le et raconte-moi.

http://blogdunesalope.over-blog.com/preview/2d1fc7c2160cc37bfb58b5b77b8b8aba9d4b352c

2 Commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription