Accueil > Témoigner le candaulisme >Questions à la communauté >

Existe-t-il des moyens pour ne plus avoir d’envies candaulistes.

! Signaler un contenu abusif

Bonjour,
Je suis en couple avec ma femme depuis une dizaine d’années et notre relation est excellente, nous nous entendons très bien, je ressens cependant une forte envie de la partager avec d’autres hommes, j’ai cette envie, ce désir de la voir et/ou savoir coucher avec d’autres hommes ce fantasme habite mon esprit...

Je lui ai fait part de mon envie, son premier réflexe a été de penser que je lui proposais cela pour à mon tour vivre d’autres aventures ailleurs. Mais ce n’est pas le cas je n’ai pas envie d’une autre femme et je lui ai dit.

Comment la mettre en confiance ? Je ne sais pas comment m’y prendre pour l’amener à cela sans la blesser ou l’inciter à penser que je ne l’aime plus ? Il m’est pourtant si facile dans mon imaginaire de m’inventer des scénarios érotiques. Comment faire comprendre à mon épouse que je l’aime sans être sexuellement exclusif ? J’en ai déjà parlé à ma femme lui expliquant ce que je ressentais ça l’excite mais elle est réticente à cette idée et refuse de le faire.
Je trouve bizarre d’avoir ce type de fantasmes, alors que la plupart des gens sont jaloux et possessifs à l’égard de leur femme.

Je ne sais quoi penser de cette envie. Viens-t-elle d’une lassitude sexuelle ? (tout va bien pourtant) Est-ce un besoin de domination extrême ? (je ne veux pas lui faire de mal ni la contraindre à quoi que ce soit) Est ce que cela pourrait m’apporter du plaisir de la partager ? (mon fantasme me le fait penser).

Quelques éléments de contexte pour vous permettre de situer les choses. Elle est belle et sexy se met souvent en valeur dans ses choix vestimentaires (à mon plus grand plaisir !) Elle est pratiquement tout le temps excitée et suscite souvent beaucoup de regards et de sourires.

Je suis rassuré de voir sur ce site à travers les différents témoignages, qu’il y a autant de personnes qui sont dans le même cas que moi.(Apparemment c’est un phénomène plus répandu que ce que je pensai). Savoir que je ne suis pas le seul dans cette situation me réconforte. Si vous pensez que ce que je suis en train de vivre peut être dangereux dites le moi.
Je me demande pourquoi nous aimons le candaulisme . Pour être certain qu’elle soit comblée ? Par fierté, pour que d’autres hommes l’admirent et la désirent ? Pour dépasser notre jalousie naturelle ? Pour préférer une impression de maîtrise des événements plutôt que subir un adultère ?

Je souhaiterai ne plus avoir d’envie candaulisme. Je suis trop frustré pour continuer comme cela et j’aime trop ma femme pour la forcer dans mon délire. Si quelqu’un connait des solutions, merci d’avance.
Marc.

6 Commentaires

  • Salut, Marc. J’ai le même fantasme, qui est assez récent chez moi, je veux dire récent dans le sens où je l’assume complètement et sans complexe ni culpabilité depuis peu. Faire la genèse de ce fantasme n’est peut-être pas très intéressant, ce qui compte c’est ce qu’il est maintenant.
    Je me suis, comme toi, beaucoup interrogé sur le pourquoi de ce fantasme. Je ne vais pas éluder la part de bisexualité assumée ou refoulée que ce fantasme implique. Elle existe certainement, mais pour moi l’essentiel n’est pas là. Après de longs mois de réflexion, j’en suis venu à échafauder ma thèse : pour moi, le candaulisme est le propre des hommes monogames qui ont une sexualité riche. Ne pouvant pas, ou ne voulant pas, l’assouvir par des partenaires multiples, il adopte inconsciemment une autre stratégie : faire de sa partenaire l’objet du désir des autres.
    Un jour, un ami m’a dit : "Tu sais, même si tu vivais avec la femme idéale au niveau de tes goûts, tu finirais par t’en lasser." Je ne le croyais pas, je pensais qu’il exagérait. Maintenant que j’ai une femme qui correspond exactement à ce que je désirais le plus chez une femme depuis toujours (les fesses, les seins, les jambes, le grain de peau, tout) je me rends compte que mon ami avait raison... Le fait de pouvoir la toucher quand je veux lui a fait perdre de la valeur érotique. Ce que je dis n’est pas méchant ni méprisant envers elle, c’est juste un constat. Je crois que le désir, du moins le désir masculin, est stimulé par ce qu’il n’a pas. La distance, voire l’inaccessibilité, aiguillonnent le désir. Bref, nous les hommes nous désirons ce que nous n’avons pas. C’est ce qui explique qu’on puisse être excité par une femme qui est moins belle ou moins sexy (selon nos critères) que la femme avec qui nous vivons. C’est ce qu’une femme ne peut pas comprendre : "Comment est-ce possible ? Ta femme est belle et bandante, et en plus tu l’aimes, donc comment peux-tu regarder d’autres femmes ??? " Cela me rappelle le film "Trop belle pour toi", avec Gérard Depardieu et Carole Bouquet dans les rôles principaux.
    Je crois qu’avec le candaulisme nous restaurons une certaine distance entre notre femme et nous, et même un danger. Nous introduisons de l’altérité dans un couple qui se connaît trop bien. Ce faisant, je veux dire en instaurant de la distance, nous réalimentons le désir : notre épouse ou compagne redevient un peu étrangère à nos yeux... Et le désir d’autres hommes envers elle lui redonne à nos yeux de la valeur, sur le plan érotique bien sûr...
    Les femmes désirent l’homme en qui elles ont confiance, qui les rassure sur tous les plans, y compris le plan financier. Les hommes désirent ce qu’ils ne possèdent pas, et qui les attire bien sûr.
    C’est pourquoi je pense que si le candaulisme peut marcher, malgré les énormes réticences de la femme, c’est à condition que la femme aime le sexe, bien sûr (condition sine qua non) et qu’elle se sente aimée, soutenue et rassurée, ce qui lui prouve que son homme l’aime vraiment (malgré ce fantasme) et que son couple n’est pas en danger. Cela, c’est ce qui est requis au moins au niveau du fantasme. Ensuite, au niveau du passage à l’acte je ne peux pas en parler vu que nous n’en sommes pas à ce stade. Mais il ne faut pas aller trop vite, d’autant plus que le virtuel, notamment le stade qui consiste à fantasmer ensemble sur des personnes réelles et non pas sur de simples vidéos porno, est déjà très bandant. Quand ma femme me masturbe en me racontant comment, au bureau, des hommes lui matent le cul, comment elle fait exprès de se lever de son siège, qu’elle parcout la pièce où se trouvent des hommes et qu’elle fait exprès de se pencher pour montrer son cul, ça me fait jouir très vite. Et quand elle me dit, comme récemment, qu’un homme au boulot lui a proposé d’aller déjeuner ensemble, mon coeur bat la chamade... Pour le moment je me contente de ça. La prochaine étape sera de lui faire des recommandations, l’air de rien, du style "Si tu dois avoir du sexe avec cet homme, n’oublie pas les préservatifs." ;-)

  • Bonjour Marc,

    En vous lisant, j’ai l’impression d’avoir moi même écrit ce texte !
    j’ai exactement le même dilemme, le même ressenti, et ma femme ne veut absolument rien savoir. Peut être pourrions nous en parler si vous le souhaitez. de la discussion nait quelquefois la lumière

  • Cher Marc,
    je rejoins les autres commentaires...je ne vais pas te les réécrire.
    Amour, patience, respect....
    Pourquoi vouloir réprimer ce qui semble être ta "nature"... l’accepter, la faire accepter...la partager avec la femme que tu aime et qui t’aime, voilà de bien belles perspectives ;..pas des obstacles !

    Positive !
    Je rejoins aussi Julie..c’est peut-être aussi ce qui te fais peur...et te bloque...ou du moins te fais te poser beaucoup de question . En fait, tu sembles avoir peur de ta peur... Oui Julie a raison... avance discrètement et prudemment..prends confiance en toi...en elle en vous et partagez dans l’amour et le dialogue les "richesses" qui vous semblent promises

    Bonne route

  • Bonjour Marc,

    Il ne faut pas que tu réprime tes pulsions.
    De même, il ne faut pas que tu obliges ta femme à avancer dans tes fantasmes.
    Par contre, il est important que vous parliez et que vous évoluiez vers un objectif commun.

    En effet, si tu t’interdit d’avoir des pensées candaulistes, tu seres nécessairement frustré.
    De même, si tu "contraints" ta femme à te suivre dans tes fantasmes, elle sera également frustrée voir, elle se sentira salie.

    La seule solution reste donc de beaucoup discuter et, éventuellement, vous faire aider par quelqu’un qui pourra discuter avec vous deux et qui sait, peut être ta femme acceptera d’elle même d’aller vers la candaulisme.

    Il faut que tu saches que beaucoup d’hommes sont comme toi mais n’osent pas se l’avouer.
    Parmi ceux qui osent se l’avouer, nombre d’entre eux n’osent pas en parler à leurs épouses.
    Et parmi ceux qui en parlent, le plus souvent les épouses sont réticentes.
    Après de nombreuses discussions, certaines femmes acceptent de vivre l’expérience et je n’en connais pas qui aient regretté ce choix.

    Si tu souhaites que nous en discutions, n’hésites pas à revenir vers moi.

    Je vous souhaite beaucoup de bonheur, à ta femme et toi.

    A bientôt

    Laurent

  • Cher Marc, apparament, d’après ce que vous en dites vous êtes candauliste , et votre épouse aime vous donner ce plaisir. Mais faites attention les gens sont en général méchants et médisants pour ne pas dire " cons", si votre femme aime aller a droite ou a gauche, les gens de votre quartier vont se mettre a médire , ils vont la traiter de salope et vous de cocu, et même si c’est cela que vous recherchez, ce ne sera pas dit avec gentillesse. Comme dit le proverbe pour vivre heureux vivons caches . Le mieux pour elle serai qu’elle se prenne un ou deux amants très vigoureux, a distance de votre quartier, qui pourraient venir chez vous ou chez qui elle pourrai aller, comme cela les colibets s’arrêteraient, et surtout les insultes

  • Marc, on est candauliste ou on ne l’est pas. Pourquoi est-on candauliste ? Je n’en sais rien, mais c’est ainsi. Pourquoi certains, hommes ou femmes, aiment souffrir, être dominés, fouettés, et pourquoi en jouissent-ils ? On n’en sait rien, mais c’est une réalité et il faut l’accepter. Tu fais partie de ces hommes qui sont excités à l’idée que leur femme puisse être désirée par d’autres hommes, qu’elle accepte d’écarter les cuisses pour être pénétrée par une autre verge que celle de leur mari, qu’elle en jouisse et qu’un autre homme jouisse d’elle.
    C’est vrai : la première fois que je me suis surpris à bander en imaginant ma femme avec un autre, j’ai cru que j’étais devenu fou. J’étais simplement devenu candauliste comme une multitude d’hommes. Et la première fois que ma femme s’est donnée à un autre homme devant moi, j’étais habillé, assis sur le canapé à côté du couple formé par elle et son amant, nus tous le deux, j’ai éjaculé dans mon slip au moment où la verge de mon rival à pénétré le sexe grand ouvert de celle que j’aime et qui disait à l’autre "viens !"
    Ne cherche pas à comprendre, cherche seulement à faire comprendre à ta femme que ton plaisir est de l’offrir, de savoir qu’on la désire, qu’elle donne et qu’elle prend du plaisir avec d’autres, autant et même plus qu’avec toi, mais que tu l’aimes par dessus tout.
    Il faut y aller progressivement. D’abord en parler avec elle, dans le lit. Elle s’apercevra que tu bandes seulement en parlant de tout cela, donc que tu aimes la chose. Quand elle acceptera de se donner à un autre devant toi, vous en aurez des jouissances formidables. Vous pourrez faire un pas de plus, très jouissif pour toi : la laisser se rendre seule chez un autre, bander ou te masturber pendant toute son absence en l’imaginant avec lui (c’est délicieux), attendre son retour et se faire raconter la chose : son désir à elle, le corps et la verge de l’amant, ce qu’ils ont fait, comment ils ont joui l’un de l’autre. Alors elle jouira à nouveau, avec toi, et il n’est pas possible qu’elle n’aima pas cela.
    Un pas de plus serait qu’elle dise tout à son amant : que tu es au courant et que tu jouis de ses incartades. Ce serait une humiliation pour toi. Certains hommes vont jusque là et jouissent de cette humiliation. D’autres acceptent même d’être fouettés par celle qu’ils aiment et qu’ils offrent à d’autres verges. Prend ton plaisir, qu’elle prenne le sien avec d’autres et qu’elle en donne, à toi et à d’autres !

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription