Accueil > Témoigner le candaulisme >Partager son expérience >Expériences de personnes candaulistes >

Evolution

! Signaler un contenu abusif

L’amant de ma femme devient pressant, il commence à être plus exigent, plus revendicatif et pour tout dire il commence à saouler mon épouse. Leur relation a vu le jour il y a plus de deux ans quand suite à problèmes de santé j’ai commencé à ne plus avoir que de rares érections. Cette relation a toujours été claire et sans ambiguïté à savoir une ou deux rencontres mensuelles basées sur le sexe et point final.
Depuis quelques temps il commence à vouloir rencontrer ma femme plus souvent, plus longtemps, il voudrait qu’elle dorme chez lui etc .. ma femme refuse lui disant que ça n’a jamais été prévu de cette manière et la dernière fois alors qu’ils commençaient à faire l’amour il lui a dit qu’il aimerait qu’elle vienne habiter avec lui ... !!! Du coup ma femme a complètement perdu patience, elle l’a repoussé sèchement , s’est levée, s’est rhabillée et elle est partie en claquant la porte. Elle m’a raconté ça en rentrant et m’a précisé que Vincent c’était , pour elle, définitivement terminé. Est-ce que les amants de vos femmes ont déjà réagis de cette façon ? est-ce que l’habitude s’installant les sentiments apparaissent ?
Moi ça a toujours été ma crainte mais j’ai confiance en ma femme qui a toujours su garder la tête froide sachant faire la différence entre le cul et son couple.
Nous en avons longuement discuté et nous avons décidé que quand elle aurait des pulsions, des envies, elle prendrait internet et trouverait un ou deux hommes pour la combler et de cette manière faire retomber la pression. Seul impératif me dit elle, je ne ferai pas ce genre de rencontres toute seule, tu m’accompagneras et si tu ne veux pas assister alors tu attendras dans la voiture que je revienne.
Je comprend qu’elle ai peur d’aller seule à l’aventure et se sachant accompagnée ça la rassure.
Qu’en pensez-vous ?

10 Commentaires

  • discussion, partage , amour, respect, tolérance, contrat entre les complices ( volontaires, occasionnels, amis...) sont les maîtres mots des relations pérennes !
    Peut être était bien cadré entre toi et ton épouse...pas forcément avec son amant et ta femme a parfaitement eu raison de recadrer les choses ...Cela prouve d’ailleurs, s’il en était besoin, qu’elle t’aime au plus fort !

  • @Piers39 tu as tout à fait raison mais le problème c’est que si toi tu es clean, ce qui semble bien le cas, il n’en est pas de même pour tout le monde ... et le coté suivi, comme je le dis toujours implique le risque sentimental, qu’on le veuille ou non !! A partir du moment où les sentiments rentrent en jeu il n’y a plus aucune objectivité et les choses deviennent beaucoup plus compliqué ... c’est une réalité !!

  • Les maris craignent souvent les rapports amoureux entre leur épouse et le complice… c’est aussi au complice de respecter le cadre de la relation…

  • Ah ok pardon , effectivement c’est son problème !!

  • Non, je parlais de la possibilité d’une dépression pour l’amant largué par rapport à l’amant dépressif sité par cocucornu.

  • @TYROLER J’ai pas trop compris la fin de ton post, pour la dépression je parlais du commentaire de @COCUCORNU pour le coté insupportable je pense que tu parles du manque de sexe que je n’arrive plus à donner à mon épouse ? De ce coté là on en a discuté, elle trouvera un homme sur internet quand elle aura des envies et je l’accompagnerai le temps qu’elle se soulage ... on est d’accord la dessus jusqu’au moment où elle jugera que tel ou tel personne rencontré par le biais du Net vaut la peine d’âtre revu en mettant les choses au point dès le départ afin d’éviter les débordement et là je pense qu’elle pourra aller s’éclater seule de temps en temps.

  • Je pense que c’est à votre épouse à mettre le hola AVANT chaque rencontre. Caro prévenait ses futurs complices qu’à la moindre demande de fidélité, leur liaison se terminerait illico. Cela lui est arrivé trois fois en 14 ans avec des complices qu’elle fréquentait pourtant en ma présence. C’était, à chaque fois, radical, la rupture était immédiate et sans retour possible. Votre épouse a eu la bonne réaction, son complice la mauvaise.
    Pour la suite : c’est à elle de voir si l’insupportable peut être ou non toléré.
    La dépression ? Ce n’est pas du tout son problème, les choses étant bien réglées avant.

  • Un amant dépressif et lourd je ne vois pas trop le plaisir à part si on veut se compliquer l’existence non ? Je plaisante un peu mais concernant ma femme elle a toujours été claire avec son amant, le contrat si je puis dire c’était du sexe et basta et à aucun moment il n’était envisageable d’imaginer autre chose. Cela fonctionnait très bien comme ça et je pense que le coté sentimental a finit par prendre le pas sur le coté sexuel qui ne lui suffit plus. Le résultat c’est que je connais très bien ma femme et quand elle dit Vincent c’est finit, elle ne reviendra pas en arrière. Il aurait du être conscient que prendre un amant régulier, pour elle c’était un gage de sécurité, d’amusement et de plaisir mais surement pas un engagement vis à vis de lui.
    Ensuite pourquoi vouloir se faire peur ? Rapports protégés ou pas etc ... tout ça sont des détails qui n’ont que peu d’intérêt si le plaisir est présent chacun trouve ses propres motivations, excitations ...

  • Je reconnais tout à fait notre situation !
    Ma femme a un amant régulier depuis plusieurs années et qui a divorcé.
    Il est très épris de ma femme et lui met tous les jours la pression pour la rencontrer le plus souvent possible...
    Au point qu’elle finisse parfois par en avoir assez...
    Ma femme a grand cœur et continue de le rencontrer environ tous les 15 jours mais elle s’efforce de maintenir un équilibre de vie ce qui nécessite de supporter ses fréquentes relances...
    Par ailleurs son amant s’avère être plutot limite dépressif !
    Il vit désormais seul avec pas ou peu d’activités (loisirs/passions) et amis (relations)
    Pas vraiment de quoi donner envie de rencontrer un amant pas spécialement joyeux en dehors de leurs rencontres...!
    Comme elle me le dit souvent : il est d’un lourd...
    la vie à deux n’est pas un long fleuve tranquille et est parfois compliquée, à 3 c’est encore pire !
    Mais je ne regrette rien : je suis candauliste au plus profond de moi...!

  • Des sentiments sont rares mais peuvent exister
    L amant de ma femme et très très amical voudrai sûrement plus+
    Ça peu être super exitant et aussi avoir des craintes
    Surtout si les rapports son plus protéger avec le temps

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription