Accueil > Témoigner le candaulisme >Partager son expérience >

Etre de nouveau cocu

! Signaler un contenu abusif

Ce soir, mon épouse vient de prendre la route pour rejoindre son nouvel amant.
Il y a quelques années que j’attendais ce jour. Etre de nouveau cocu. Ca n’a pas été simple, mais nous y sommes arrivés.
Retour en arriére


Nous sommes un vieux couple avec plus de 35 ans de vie commune. Nous avions, étant plus jeune, pratiqué le candaulisme, bien avant de savoir que ça s’appelait comme ça.

Nous passions des annonces à la recherche d’un homme bi pour partager notre lit.Il nous reste de cette période le souvenir de quelques bons amants qui savait faire émerger le plaisir et le pousser très loin.

Très souvent, les hommes,soi-disant bis ne l’étaient pas du tout, et souvent ils venaient avec l’intention de baiser la femme devant son mari. Cela chagrinait un peu mon épouse, mais je l’assurait que, la voir dans les bras d’un autre homme suffisait à mon bonheur. J’étais souvent très souvent surexcité, pour tout dire parfois un peu lourd.

Petit à petit, nous avons pris l’habitude que ma femme aille voir seule son amant d’un soir (parfois plusieurs) , et me raconte ensuite tout avec tous les détails.
Il y a quelques années, nous avons essayé de renouer avec ces pratiques qui sont devenues à la mode, avec l’arrivée du candaulisme. Nous avons trouvé un amant, avec lequel j’échangeai pas mal de mails, et nous avons commencé à se construire des scénarios. Dans l’un d’entre eux, je devais, dans un hôtel où j’étais très connu, réserver une chambre pour Mr X.. et Mme Y... , et que moi, M..Y je paierais la chambre le lundi suivant.

La patronne de l’hôtel a protesté un peu, je l’ai assuré que tout se passerai le mieux du monde, et qu’il s’agissait d’un pari. Le soir venu, la patronne de l’hôtel pénétre par erreur dans la chambre et trouve les deux amants en pleine activité.

J’ai pris beaucoup de plaisir à aller payer la chambre le lundi matin sous le regard rougissant de la patronne. Et lui ai assuré que nous étions tous les trois très content de cette situation. Hélas, tout a une fin, et l’amant a eu l’idée saugrenue de parler à sa femme de cette relation candauliste.

La recherche


Quelques années ont passé, et cet été, nous avons commencé a reparler de candaulisme, a bien s’exciter au lit en évoquant, non plus les amants passés, mais plutôt ceux à venir. Il y a un moins, nous avons mis une annonce sur un forum, mais comme la région est un peu isolée juste quelques réponses de la région avec l’âge désiré.

Comme toujours beaucoup de messages avec « bjr » , parfois « comment ça va » mais guère plus.

Un seul pense un peu à se présenter, laisser un mail, et dire qu’il reçoit à l’hôtel. Les autre sont tellement indécis qu’on se demande s’ils y croient eux-mêmes.
Après quelques échanges de mails, rendez-vous est pris, au dessus de son magasin. L’homme propose une coupe de champagne, debout, bavarde de son métier, et tout d’un coup sort son sexe, qu’il essaie de fourrer dans celui de ma dame.
Elle proteste, que ça ne se fait comme ça, qu’il est pas mal qu’il y ait quelques préliminaires et que c’est très agréable quand c’est bien fait. l’homme fait semblant de s’acquitter au minimum de cette tâche, l’affaire se réduit à une simple pénétration debout, mais sans fantaisies.

Elle rentre beaucoup plus tôt que prévu, entre la colère, les larmes et la déprime. La perspective pour moi d’être cocu par un amant de bonne tenue s’éloigne. Le lendemain, elle consent à me raconter sa soirée, et malgré tout annonce qu’elle persiste dans sa recherche.

Nouvelle recherche


Nous fermons le compte sur le site candauliste, fermons la boite mail associée. Et rouvrons sur Échangisme un nouveau profil, en changeant tout à fait l’angle de recherche. Son nouveau profil est inspiré des Flintstone, (Pierrafeu) dans la version porno. Il est réalisé avec des images retravaillées issues des versions porno-érotiques du dessin animé.

Succès du profil, un premier candidat prend la tête avec des propositions coquines bien précises. réponse amusée et intéressée de mon épouse,suivie d’une réponse du candidat amant, et là mon épouse me fait remarquer, qu’il ne parle que de lui, de son endurance, de sa certitude de faire jouir chaque femme, pas un mot de la partenaire éventuelle, de ses désirs.
Patatras, le premier candidat.

Le deuxième candidat semble avoir compris qu’il s’agit d’un jeu et d’un parcours, une carte du Tendre érotique. Après des encouragements à poursuivre, il se perd en route et déclare qu’à ce point il n’y a plus que la rencontre, il n’a pas dit un mot de lui, pas un mot de sa partenaire.
Tout faux.

Le troisième candidat est un adepte des Nouvelles Technologies, il bombarde de ses messages parfois à la limite du SMS pour réclamer une conversation sur Skipe, ou directement en Chat. Mon épouse lui déclare qu’elle préfère prendre le temps de l’analyse, de la réflexion et préfère un mail bien construit plutôt qu’une conversation directe.

Et là, surprise, réception d’un mail détaillant les envies, l’écoute de la partenaire, les surprises de l’amour, toutes ces petites choses qui font qu’on peut se laisser aller en confiance. Il lui demande bien entendu ce qu’elle aime, et mon épouse lui envoie une petite dizaine de dessins, aux commentaires très édulcorés représentant son avatar et son amant (Betty et Fred des Flintstone) dans des positions ou des actions hautement érotiques, ne laissant aucune équivoque sur les désirs de mon épouse. C’était hier soir.

Ce matin, un coup de fil leur a permis de fixer un rendez-vous ce soir. En ce moment même, elle est dans ses bras... J’attends avec impatience le récit de ma belle.
A suivre...

5 Commentaires

  • à mon avis une fois que l’on a été cocu c’est pour la vie, meme si notre epouse ne recommence jamais ou au contraire a de multiples aventures on etait et on reste cocu on n’est pas"de nouveau cocu" c’est comme la virginité, on ne la perd qu une seule fois mais définitivement et apres ce sont des répétitions
    cela dit bien sur que moi je suis COCU et que ça m’excite comme tous ici, j’ai d’ailleurs poussé ma femme a me faire porter des cornes mais je me suis aperçu apres coup qu’elle n(avait pas attendu mes suggestions et que j’etais déjà bien cocu avant de lui demander de le faire, ah les femmes !!!!
    mais que j’aime ça.Hummmmmm

  • Bien sur la recherche d’un complice n’est pas évidente.
    Internet est un fabuleux outil de mis en relation, nous avons donc tendance à penser que la rencontre devrait l’être tout autant !!
    Que né-ni, car nous confondons souvent mise en relation et relation tout court !!!
    Une mise en relation réussie fait du bien à l’estime de soi par le constat qu’elle permet : "Je plais, je suis désirable...." Je me sens valorisé, vis à vis de valeurs qui me sont propres.
    Une première rencontre réussie, c’est un passage à l’acte qui confronte une mise en relation réussie (basée sur des éléments déclaratifs) avec des actes, une réalité palpable et matérielle qui confirme des éléments déclaratifs et immatériels....
    Ce passage à l’acte parait bien souvent compliqué car il est animé d’enjeux !!
    Je rappel que la confiance en soi, qui est liée à l’estime de soi, est essentiellement basé sur l’évaluation des capacités d’un individu en plus de l’évaluation de ses propres valeurs.
    La rencontre, c’est une forme de confirmation matérielle, des valeurs annoncées sur un support virtuel.
    Si les problématiques de la mise en relation ont donc été facilité par l’outil, les problématiques de la rencontre restent malgré tout, pleines et entières.
    Souvenons-nous que l’intention n’est pas l’action.
    Effectivement vos tentatives de rencontre, ne vous semblent pas encore pleinement satisfaisantes, mais vous restez déterminé tous les deux, bravo.
    Faites nous partager la suite de vos aventures...
    Bonne journée à tous

  • Quelle merveilleux tecit !

  • Hier soir, c’était juste le premier rendez-vous, j’attends la suite avec autant d’impatience que vous

  • Super mimi comme récit et comme présentation
    on sent que vous vivez cela avec simplicité et connivence
    à quand la suite ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription