Accueil > Témoigner le candaulisme >Partager son expérience >

Wyylde La plus excitante des expériences de couple

Et si l’épouse(l époux) du candauliste profitais de la situation ?

! Signaler un contenu abusif

Et oui !.
Situation confortable.N’est il pas ?
Adultère autorisé ou consenti...
Afin d’assouvir les fantasmes de son(ou de sa ) chéri(e) combien de conjoints(conjointes) en profiterais pour tromper sous bon prétexte sa moitié ?
Je lance le débat....

14 Commentaires

  • hé bien ma femme profite sans limite de mes goûts candaulistes pour s’envoyer en l’air quand elle veut, avec qui elle veut et où elle veut
    en ma presence us ans
    et je suis content qu’elle en profite bien, ce serait quand même un comble qu’une epouse de candauliste n’en profite pas
    c’est fait pour ça pour son plus grand plaisir dans sa liberté totale
    et ce n’est pas tromper que de jouer ainsi puisque le mari le sait et le désire...et en tire plaisir

  • C’est un peu bizarre comme question. Il me semble évident que le candauliste jouit de voir ou de savoir son épouse dans les bras d’un autre partenaire. Il faut aussi admettre que l’épouse fasse l’amour avec un autre (ou des autres) homme(s) pour son propre plaisir. Elle est certainement excitée de savoir (ou de voir) que son mari puisse se masturber en la sachant (ou la regardant) avec un amant vigoureux. Il faut espérer qu’elle profite pleinement de la situation et qu’elle ne soit pas contrainte d’avoir de telles relations par obligation.

  • Il aurait été intéressant que kiro participe un peu au débat qu’il a lancé, ne serait-ce que pour approfondir un peu le fond de sa pensée. Et s’il voulait dire par la que le candauliste pourrait profiter de la situation en trompant son ou sa conjointe en se déculpabilisant , en se disant pourquoi ne le ferais-je pas puisqu’elle (il) le fait ? et bien sur d’une façon plus traditionnelle c’est à dire derrière le dos de l’autre.

  • quelle drole d’idée de mêler la notionde tromperie avec le candaulisme, il n’y a absolument pas de tromperie puisque le candaulisme est le plaisir de voir ou savoir son ou sa conjointe prendre du plaisir avec un ou des autres hommes soit en sa presence soit en dehors de lui
    bien sûr que d’un coté la femme d’un mari candauliste profites de la situation en ce sens qu’elle peut faire l’amour avec qui ele veut et prendre son plaisir avec diffrents partenaires sans culpabilité ni contrainte, sans crainte d’etre decouverte par le mari puisqu’il est daccord et souvent meme l’instiguateur de cette situation dont il jouit
    ma femme profite a plein de mon fantasme et en est tres heureuse

  • Selon moi, mes maîtresses n’ont jamais trompé leurs maris : ils étaient là et les rendez-vous ne se faisaient pas sans leur accord !!! Difficile de faire plus clair ! Ah si une fois l’aventure a commencé sans monsieur mais on a réussi à l’intégrer par la suite.
    Quant au fait que les épouses en profitent, je serais un peu plus nuancé… il m’est arrivé de me rendre compte clairement que madame y prenait moins de plaisir que monsieur. Au moins au début !
    Manu

  • cela n’a rien à voir avec tromper.... c’est un partage de sensations au travers du vécu de l’un des deux.

  • Alors elle/il irait au devant des désirs de son époux(se), si les désirs sont exprimés sans ambiguïté au départ, et bien du bonheur ils éprouveront ensemble.

  • Kiro, après avoir rédigé mon post j’ai relu votre texte sur jalousie et candaulisme et je crois comprendre que votre question ne se voulait pas forcément provocante mais qu’elle parlait de vous et de votre rapport subjectif et vécu à la jalousie. Si je devais réécrire mon post, je le ferais dans les mêmes termes mais j’en retirerais la petite ironie finale, ni sympathique, ni nécessaire. Cordialement.

  • Bon, il y a aussi débat sur le mot adultère ! Est-il en soi porteur du sens de tromperie ? Si oui, tout à fait d’accord, ce n’est pas du candaulisme.
    Quant au plaisir de la femme (s’il s’agit de la femme, sinon le propos est symétrique), il va de soi qu’il est recherché en priorité, par et pour elle-même, par et pour son amant, par et pour son mari.
    Pour répondre à la question : profite t’elle (au sens de prendre sans complexes son plaisir) de la situation ? bien sûr, c’est même le but.
    Sinon, on est dans le mensonge. Elle "profite" de la naïveté du mari et ce n’est plus du candaulisme.
    Au fond, la question vaut par son sous-entendu : la femme fait-elle semblant d’y aller par devoir conjugal, alors que, ah la coquine !, elle en profite pleinement. Ce qui revient à : le mari est-il un imbécile ou la femme est-elle une sotte de le croire ?
    En résumé, le candaulisme est-il affaire de bêtise ? .... peut-être pas....
    La question se voulait-elle subversive ?

  • Pour moi Adultère et Candaulisme sont deux chose complétement différente, je ne vois pas ou il y à tromperie dans une relation candauliste "saine" .

    Profite telle de la situation ? oui j’espère bien ce serait dommage qu’elle fasse cela uniquement pour me faire plaisir (et je sais bien que non ^^) .

  • Adultère autorisé ou consenti, c’est la définition même du candaulisme. Le débat ne peut porter que sur le mot "tromper".

  • Chacun a sa vision des choses. Je ne considère pas notre pratique du candaulisme comme de la tromperie, parce que nous nous disons tout et envisageons les choses ensemble de façon systématique.
    Pour qu’il me trompe, il faudrait qu’il commence à me cacher des choses, et à avoir des maîtresses sans me le dire. Et là, ça irait très mal, je vous le garantis...

  • Oh, Une bonne douzaine...Guerre plus.

  • Vaste question...

    A vrai dire, cela me parait très personnel, c’est à dire que chacun y trouvera SA réponse.

    Pour ma part, c’est une condition indispensable à la réussite de la pratique du candauliste. J’espère bien que madame profitera de la situation, qu’elle se lâchera, et prendra énormément de plaisir !!!!!

    Mais serait-ce me tromper ? Non, je ne pense pas. En effet, je suis entièrement consentent. En réalité, le partenaire ne serait "qu’un accessoire" à notre vie sexuel. Il ne serait là que pour lui apporter un plaisir nouveau, peut être plus intense, mais si possible différent de celui que je peux apporter à ma compagne.

    Ainsi, nous concernant, elle ne pourrait à la fois réaliser mon fantasme ET me tromper. Mais, comme dit plus, cela est personnel car bien des personnes ont une autre vision du candaulisme que la mienne... Le débat peut donc continuer !

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription