Accueil > Témoigner le candaulisme >Histoires candaulistes >

Wyylde La plus excitante des expériences de couple

Et P. rentra dans notre vie

! Signaler un contenu abusif

Nous avions des travaux à faire à la maison, nous avons fait appel à un artisan que nous connaissions et que nous faisions venir de temps en temps. Catherine le reçu seule à la maison, car je travaillais, une fois le travail terminé, elle lui offrit un café et ils discutèrent de tout et de rien. Visiblement P. n’avait pas envie de partir, mais au bout d’une ½ heure il se décida à s’en aller. Dans l’après-midi, il téléphona à la maison et demanda à Catherine s’ils pouvaient se revoir, elle lui répondit que c’était possible et qu’il n’avait qu’à venir le lendemain matin s’il était disponible.

Le lendemain il avoua à Catherine qu’il avait envie d’elle depuis longtemps et qu’il n’avait presque plus de rapport avec sa femme. Catherine lui répondit qu’elle était flattée, mais que ce n’était pas possible d’avoir une relation sexuelle ensemble, en vérité elle en avait envie, mais elle préférait m’en parler avant.

Moi je n’étais pas très chaud, car il travaillait aussi pour mes parents, ce sont d’ailleurs eux qui nous l’avait recommandé. Plusieurs fois il est passé à la maison voir Catherine pour discuter et essayer de la faire changer d’avis, il avait même emmené un test HIV négatif récent, et Catherine de son côté essayait d’avoir mon autorisation, car elle en avait vraiment envie, d’ailleurs elle m’avoua se masturber en pensant à lui, une fois elle le laissa la prendre dans ses bras et lui caresser le dos tout en lui donnant un baiser sur la bouche.

Un soir pendant que nous faisions l’amour Catherine me reposa la question si je serai d’accord pour qu’elle ait une relation avec P., je lui répondis sur 10, tu mesures à combien ton envie de le faire, elle me répondit 11. Après avoir pesé le pour et le contre je lui accordais l’autorisation, de toute façon s’était moi qui l’avais emmené dans cette situation, j’avais finalement ce que je voulais, du coup elle en fut tellement excitée qu’elle inonda les draps.

Catherine appela P. en lui disant de passer à la maison sans lui donner la raison. Quand il arriva, elle lui dit, « je suis d’accord pour que nous faisons l’amour, mais je dois te dire que j’en ai parlé à Alain », P. fut désorienté et pris un peu peur, Catherine le rassura, et lui dit « si cela te pose un problème qu’il soit au courant, c’est pas grave on ne le fera pas », finalement l’envie fut trop forte et il n’hésita pas longtemps, il l’a pris dans ses bras et l’embrassa fougueusement, ensuite P. demanda à Catherine de prendre d’abord une douche car il avait déjà travaillé et il se voulait impeccable pour elle, elle l’accompagna dans la salle de bain et se lava avec lui, il purent découvrir leurs corps nus tout en se frottant mutuellement. Une fois séchés ils allèrent dans notre chambre tout en s’embrassant et se caressant.

Catherine s’allongea sur le lit et P. lui lécha le sexe, ensuite P. se tourna et Catherine pris son sexe dans sa bouche et ils entamèrent un 69, il ne fallut que peu de temps avant qu’elle ne jouisse et qu’elle inonde la bouche de P., il se releva, lui écarta les cuisses, les replièrent et il la pénétra, Catherine d’excitation relâcha un jet de cyprine, il lui laboura le ventre longtemps, puis ils se mirent debout et il la pencha sur le lit et la pris en levrette Catherine hurlait de bonheur à chaque pilonnement, et jouit une nouvelle fois, quand il fut prêt de jouir il sortit son sexe de celui de Catherine et lui éjacula sur le dos une énorme quantité de sperme .

Après s’être nettoyés un peu, ils retournèrent sur le lit. Ils jouèrent avec leurs mains et le sexe de P. repris du volume et de la vigueur, Catherine lui fit une fellation, pendant que P. lui rentrait ses doigts dans le vagin, Catherine jouit rapidement toujours avec des flots de cyprine, elle se mit à califourchon sur lui et mit son sexe en elle, sexe qui était dégoulinant de sa sève intime, Catherine le chevaucha un long moment. Ils changèrent de position, il l’a reprise en levrette avec des vas et viens tellement rapides et profonds qu’elle jouit une encore fois ; le lit était trempé, P. demanda à Catherine s’il pouvait la sodomiser, elle accepta sans hésitation, il sorti son sexe et humidifia son gland avec les sécrétions de Catherine, il se positionna à l’entrée de sa grotte et doucement s’enfonça en elle, Catherine très sensible de cet endroit cria de plaisir le temps de la pénétration, quand il se fut enfoncé jusqu’à la garde il se bloqua et restant un instant dans le doux cocon de ses entrailles, il entrepris ensuite un languissant va et vient qui tiraient des cris de plaisir à Catherine. P. augmenta la cadence jusqu’au moment où il explosa au plus profond d’elle et elle le rejoignit dans la jouissance.

Épuisés par cette séance ils restèrent allongés, Catherine comblée, et P. la complimenta sur ses performances sexuelles et qu’il ne pensait pas que pour la 1ère fois ce put être si bon. Ils allèrent de nouveau se doucher ensemble et P. lui demanda si leur aventure pouvais continuer, Catherine lui dit bien sûr, mais en disant qu’il valait mieux éviter chez nous à cause des voisins. Il lui promit de trouver une solution, qu’il trouva d’ailleurs très vite et ils se revirent quelques jours après.

Quand je suis rentré à maison, Catherine me fit le récit de cette aventure et me dit qu’il faisait très bien l’amour, qu’elle ne regrettait pas, et qu’elle recommencerait avec lui dès qu’ils le pourront, mais que pour le moment, elle avait envie de moi. Nous fîmes l’amour et elle trempa de nouveaux les draps qu’elle avait changé, vraiment cette rencontre l’avait marquée.

9 Commentaires

  • TRES BELLE EXPERIENCE ET QUELLE COMPLICITE

  • TRES BELLE EXPERIENCE ET QUELLE COMPLICITE

  • Cette histoire date de 3 ans et demi, depuis il y a eu de l’évolution, d’ailleurs cela sera notre prochaine histoire. Et P. fait toujours partie de notre vie à la place qui est la sienne et qu’il accepte.

  • Très joli histoire que nous aimons beaucoup mais vous devrez faire un trio..pour voir les sentiments de P.

  • FANTASMES42
    Bonjour à tous
    Vous dites ne pas avoir connu de femmes capables de jouir 5 fois à la suite dans la même rencontre.
    Je peux vous affirmer le contraire et même vous le dire ma femme en a à 2 chiffres sans se forcer .
    Cordialement

  • Bonne réponse Catlain.
    J’ai le même type de problème et de réponse sur un autre site candauliste...!

  • Bonjour

    Tout d’abord ce n’était pas sa première expérience loin de là, je n’étais pas présent et s’est le récit de Catherine que m’a fait, Le fait qu’elle ait jouit autant peu étonner j’en conviens, mais cela rien d’étonnant de la part de ma femme, d’ailleurs son amant n’en revenait pas quand ils eurent fini.
    Je ne suis pas un fantasmeur et par respect pour les personnes qui me lisent, si jamais j’écrirai un récit fictif, je le signalerai.
    Évitez de porter un jugement hâtif sur les gens.
    Merci

  • Joli récit quoique bien conventionnel ....
    le plus surprenant est votre façon de la raconter : vous donnez plus l’impression d’exprimer un fantasme personnel qu’une véritable première experience qui vous aurait autrement bouleversée que cela et vous aurait apporter des commentaires d’une toute autre nature....tout cela a t’il eu lieu ou sommes nous dans une fiction ?

    Ma petite experience .....peu vous dire que malgré des dizaines de partenaires homme et femmes je n’ai personnellement jamais vu une femme jouir 5 fois à la suite dans la même rencontre ......restons un peu crédible qu’ne pensez vous ?

  • Jolie récit , mais a votre place je méfierai de cette relation qui ressemble plus a une histoire d’amour entre deux ados .

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription