Accueil > Témoigner le candaulisme >Histoires candaulistes >

Entre plage et dune (suite)

! Signaler un contenu abusif

A chaque coup de butoir, mes yeux se refermaient, la transpiration dégouliné de mon corps, mes seins ballotés et l’orgasme arriva
<imgsrc=

3 Commentaires

  • Très belle histoire
    J’ai eu l’impression d’être l’homme qui vous a fait jouir
    Très excitant

  • vraiment très très excitant cette histoire ...
    on s’y croirais ...
    j’aurai adorer vivre ça avec vous ;)

  • -  « oh, que c’est bon »
    -  « Vas-y, continue comme ça »
    A ce moment-là, tout en continuant son va et vient, le gars écarta mes fesses, introduit un doigt dans mon cul et je sentis qu’il cracha pour le lubrifier
    Je retournais ma tête vers la gauche et je le regarde..Il me fit un sourire et me dit :
    -  « tu as eu ton pied, ma jolie, à mon tour »
    Je lui dis :
    -  « non, pas comme ça »
    Alors il retira son engin de mon vagin, présenta son gland à l’entrée de mon cul et me pénétra tout doucement en me tenant fermement par les hanches, m arrachant une plainte qui ne devait rien à la douleur. Il se mit à me pistonner assez fort.
    -  « Ah, la salope, elle aime la bite ! »
    -  « Elle donne bien son cul, cette pute »
    Cela dura ainsi de longues minutes, jusqu’au moment où il se mit à jouir bruyamment
    -  « Oh, putain, que c’est bon… »
    Il se retira, enleva le préservatif rempli et le renversant sur mon visage en me disant
    -  « tu seras toujours une chienne de salope « 
    -  « bois ce jus.. »
    J’étais bouche bée en le regardant fixement dans les yeux La sueur et son sperme arrivèrent à la hauteur de mes lèvres, je sortis ma langue comme un lézard pour goûter ce cru… saumâtre…
    Tout à coup, j’attends dire :
    -  « c’est vrai, c’est une salope.. »
    C’était mon mari qui se branlait en nous voyant… il se présenta au type et approcha son membre devant ma bouche… J’embrassai le bout de son gland, je laissai glisser ma langue délicatement tout au long de son sexe pour enfin le prendre en pleine bouche
    -  « Suce-la, comme tu aimes les bites » dis mon mari… sous le regard du gars
    Je me mis à engloutir avec application son gland devenu turgescent, caressant ses belles boules bronzées. Je voulais me dégager mais il me tenait la tête et je sentis son jus chaud dans le fond de ma gorge que je suis obligée d’avaler en toussant.
    -  « Tu vois que tu es une salope, que tu aimes la bite » dis mon mari sous l’acclamation du gars…
    Mon visage et mes seins étaient toutes dégoulinantes de sueur et de sperme. Je mis ma culotte pour aller me rafraichir dans l’eau
    Mon mari invita le gars à venir se désaltérer à la glacière
    En revenant de la mer, le gars nous proposa de venir chez lui pour rencontrer son épouse…

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription