Accueil > Témoigner le candaulisme >Histoires candaulistes >

Wyylde La plus excitante des expériences de couple

Entre fantasme et réalité

! Signaler un contenu abusif

Les Antilles furent notre destinations de jeunes mariés. Deux semaines de repos et de bonheur ou nous décidions de faire une rando/trek de 2 jours dans un parc naturel avec au programme cascades, chutes d eau, foret tropicale......
Notre guide perso Bruno, la trentaine comme nous, nous brief sur le déroulement du parcours, le matériel, etc.....et nous partons pour 5 heures de marche avant le premier bivouac.
Entre deux explications sur le milieu naturel que nous découvrons, l ambiance est de plus en plus détendu et amicale avec Bruno, et la conversation tourne vite le dos à la nature pour aborder la réputation "chaude" des antillais et leurs aphrodisiaques.
Bruno nhésites pas à surnommer Lucie doudou, ce qui la fait timidement sourire, sans qu elle réponde à ce jeux de séduction, je sent bien que notre guide n’est pas insensible à ma petite chérie. Sa façon de l aider a évoluer dans cette foret dense et le regard qu il a sur ma femme le trahisse.
Le début d après midi marque notre arrivé sur notre lieu de campement. La nuit tombe tôt ici, il faut donc installer notre lieux de vie pour cette nuit. Bruno nous fait découvrir les alentours et je profite d un moment entre mec pour le chambrer sur son attitude avec Lucie dont il ne se prive pas pour m avouer que les black craque souvent pour des filles aux cheveux doré et à la peau très claire.....
je suis flatté de ces compliments envers ma femme, cela m excite de la savoir désirée. J explique à Bruno qu au delà de sa timidité c est une petite coquine qui adore les plaisirs de la chair et que malgré que nous ne soyons pas des libertins réguliers nous avons déjà eu une expérience d un trio avec un homme qu elle avait adorée !
Je sentais que l excitation de Bruno grandissait au fur et à mesure que je lui donnais des détails et l’idée que nous avions avec Bruno fut facile à deviner, je l encourageais à essayer d aller plus loin avec Lucie, il me signe de la tête quand Lucie vint interrompre nos complots de garçons.
Les heures de marche, l installations du campement et la moiteur du climat nous avait épuisés, je décidais le premier d aller prendre un bon bain rafraichissent dans cette piscine naturelle au pied d une petite cascade qui devait être pour cette nuit notre salle de bain !
Entre le plaisir d être nu dans cette eau fraiche et surtout l idée d imaginer ce que pouvait bien entreprendre Bruno et comment se comportait Lucie, seule au camp avec lui..... J étais tout excité.....et pris mon temps avant de revenir vers eux.
Requinquer je rassurais Lucie sur la fiabilité de la "salle de bain" et je réussissais à la convaincre qu il n y avait ni piranhas, ni crocos, ni requins, ni quoique soit qui allait la bouffée......sauf peut être....... Elle était déjà en petite culotte sous son paréo, pris sa serviette et parti à son tour.
Mon imagination était en ébullition et la question me brulait les lèvres, Bruno le compris et me raconta qu ils avaient bien ris....et que lui aussi, finalement, allait aller se laver maintenant ! En le voyant se diriger vers Lucie mon sang bouillait à la fois de jalousie et d excitation......
La foret ne manquait pas de buisson pour se cacher, j observais ma petite Lucie se prélasser, nue au milieu de ce cadre magique. Ses cheveux roux tombaient sur ses reins et sa peau blanche semblait frémir dans cette eau fraiche.
Ses bras cachère brusquement sa poitrine et elle s accroupi ds l eau pour masquer son sexe, aussi blanc que le reste de son corps, quand elle vu Bruno arrivé, vêtu d une simple serviette.
"sois pas gêné doudou, j ai déjà vu une fille toute nue !" lui dit Bruno en rigolant...Sa timidité l empêchait de lui demander de partir, un "non mais euh....." étaient les seuls mots qu elle réussissait a sortir....elle fit semblant de ne pas le voir retirer sa serviette et commencer a descendre dans le bassin.
De ma cachette, je découvris avec elle le corps athlétique de notre guide et la généreuse dotation que la nature lui avait faite.
Une discussion s’engageait dont je ne saisissais pas toutes les paroles, mais elle semblait de plus en plus intime....Lucie toujours aussi figée et Bruno avançant vers elle en se frictionnant le corps....
Je ne perdais pas une miette de cette scène ou ma petite chérie semblait au fur et a mesure ne plus vouloir sortir de cette situation gênante, elle s enfonça complétement dans l eau pour changer de position tandis que Bruno était presque a cote d elle.....leur conversation était devenu des chuchotements, Bruno lui pris la main et vin se placer derrière elle, une main sur son ventre, l autre déplaçant ses cheveux puis commençait à caresser ses seins.
je n avais aucune idée de comment il avait pu faire pour en arriver la mais le fait est que l abandon était désormais plus fort que la timidité de Lucie. Je la connais tellement bien que je pouvais sentir la chaleur brulante qui envahissait son bas ventre au contact de cet homme musclé, dont le sex long et épais caressait ses fesses.
A mesure qu il l embrassait les doigts de son amant avaient pénétré sa petite chatte, détrempée par le désir.
Leurs corps devenaient de plus en plus incontrôlable et je compris que Lucie n ’était plus dans le remord ou la gène mais bien dans l abandon total.
Bruno la retourna lui serrant les fesses avec vigueur, Lucie pris enfin dans ses mains ce sexe qu elle n avait jusque la pas oser regarder et le branla tendrement....sa main blanche semblait toute petite face à cette verge puissante.
Elle glissa doucement comme s effondrant sur elle même pour porter a sa bouche la queue de notre guide...
Les préliminaires se poursuivirent quand Bruno allongea Lucie sur un rocher plat, les pieds dans l eau, il lui écarta les cuisses, continuant de la pénétrer de ses doigts il lui embrassait les seins et descendit sur son ventre, lui mit les pieds sur ses épaules et introduisit sa langue dans la petite chatte lisse et trempée de ma femme.....à la courbure de ses reins elle ne pouvait que jouir une première fois de cette langue intrusive.
Si au début elle pouvait être gêné de ce contact intime avec un autre homme, je savais à cet instant qu elle se laisserait pénétrer sans problème.
Bruno présentait son gland entre les petites lèvres de ma chérie et pénétrait son vagin doucement de sa queue toute entière.
Les va et vient saccéléraient....le peu de lucidité qui lui restait lui rappelait que du camp je pouvait les entendre et je voyais Lucie retenir ses cris pour cacher ses orgasmes que notre guide lui procurait.....
De mon observatoire l’excitation était tellement intense et ma queue tellement mouillée que je n eu pas besoin de me masturber pour jouir et éjaculer...
Quand le rythme de leurs corps se calma je compris que Bruno aussi n avait pu retenir sa jouissance et quand après quelques câlins il retira sa queue j ai su sans le voir que la petite chatte de ma chérie dégoulinait de tout son sperme.....
La réalité revint au galop et la timidité de Lucie avec, ils finirent pas reprendre leur bains et moi je fila discrètement vers le camp, pour me trouver une occupation et faire comme si de rien n était....
Bruno arriva le premier et me fit juste un clin d il comblé, Lucie, elle , nous rejoignit après quelques minutes, fuyant son amant du regard de peur de se trahir.....
Le diné et la soirée se passaient en faisant mine de rien,comme pour faire fuir le malaise qu elle devait ressentir Lucie décida d aller se coucher.....
Une fois auprès d elle dans notre intimité et trop excité par le spectacle qu elle m avait offert malgré elle, je commençais à la caresser en lui racontant que c était bien agréable de se baigner nu dans cette rivière et en lui parlant de Bruno...que je nous verrai bien refaire un trio, etc.....Ses petits seins pointaient et sa chatte était trempée. Je savais que ce n était pas ma conversation qui provoquait cette excitation mais bien ce qu elle avait vécu avec notre guide.
Pendant qu elle me branlait elle fini pas me chuchoter a l oreille ce qui lui arriva pendant sa toilette.....
Je continua a feindre de la naïveté pour la laissée me raconter ce que j avais vu mais surtout entendre le plaisirs presque honteux qu elle avait pris à sentir en elle la queue épaisse de Bruno lui taper au fond du vagin et les giclées de son orgasme lui remplir tout le bas ventre....
Nous avons rarement jouit tous les deux comme ça avec ma petite femme si bien que la nuit fut douce et légère...
Le plaisirs et la jouissance de chacun de nous trois faisant fuir la partie de gêne qui nous retenait nous avons poursuivis notre randonnée dans la complicité, en profitant de Lucie, Bruno et moi, tous les 3 autours du feu.....

4 Commentaires

  • Ca change du précédent récit, on est presque ici dans le classique.
    C’est bon, c’est simple et on ne s’ennuie pas !
    Maintenant, vous connaissez mes attentes .... ! C’est un peu simpliste et dénué de perception des sentiments et du ressenti.
    C’est de l’échangisme de vacances.

  • En tout cas moi je veux bien lui en donner ;-)

  • merci pour elle. effectivement elle est tres sensible et il est facile de lui provoquer plusieurs orgasmes....il faudrait qu elle soit un epu plus avenante à d autre experiences et le plaisir serait que plus grand !

  • Très beau récit ! Et vu la belle photo de profil vous devez prendre beaucoup de plaisir avec votre femme

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription