Accueil > Articles candaulistes >

Filmer une aventure candauliste, quels intérêts ?

Oser être soi avec un autre homme sous le regard de son mari, assumer son corps et avoir confiance en soi alors que l’on prend et que l’on donne du plaisir à un autre n’est déjà pas chose aisée. Pour certaines femmes, cela peut s’apparenter à la quête de toute une vie surtout si l’on a du mal avec son image, le timbre de sa propre voix ou tout simplement son corps et sa façon de bouger.

Trop moche, trop ronde, mal habillée, on se trouve rarement "bien" sur les photos. A priori, si on ne se plaît pas sur ces prises de vue qui nous figent à un moment d’une aventure avec un complice et qui finissent le plus souvent dans un dossier d’ordinateur, il n’en reste pas moins que ces clichés peuvent nous révéler le meilleur de nous-même.

Par quels types d’enregistrements vaut-il mieux commencer ?

Il y a d’abord l’utilisation que l’on peut faire de son téléphone portable et des applications d’enregistrement audio qu’il permet. Le téléphone portable posé sur la table de chevet est le témoin des propos échangés entre le complice et Madame. Et puis il y a tous les bruits qui habillent une aventure candauliste et qui laissent libre cours à l’imagination du mari lorsqu’il réécoute cet enregistrement.

Bien évidemment cet enregistrement a comme première utilité pour un candauliste de partager le plaisir que prend sa partenaire. C’est d’ailleurs souvent un outil utilisé lorsque Madame s’en va seule rejoindre son amant et qu’elle rentre avec cet enregistrement, comme un cadeau qu’elle fait à son mari, comme une façon pour lui d’être présent.

Et puis il y a la photographie que votre mari peut faire lorsque vous êtes en compagnie d’un amant, que vous pouvez vous-même faire des parties de son corps qui sont particulièrement désirable pour vous ou que celui-ci peut faire de vous, comme une complicité à distance avec votre mari. Vous pouvez de la même manière, utiliser la vidéo qui permet de garder un souvenir de ces aventures cela faisant partie du jeu candauliste.

N’oublions pas que si la photographie est plus suggérée, les enregistrements vidéo quant à eux, peuvent paraître beaucoup plus crus pour la personne qui se voit.

Comment faire de ces enregistrements un renforcement de sa propre image ?

Bien souvent et quoique l’on fasse, il est difficile d’aimer le son de sa voix ou même pire sa façon de s’exprimer lorsque l’on prend du plaisir. Dans ce cas-là, l’enregistrement est laissé à son conjoint comme on s’acquitte d’une obligation, comme pour compenser le plaisir pris avec un autre.

Que cela fasse plaisir à votre partenaire est une chose, que vous preniez du plaisir à vous regarder ou à vous entendre en est une autre. Pourtant cette pratique permet de faire émerger un sentiment nouveau, celui de ressentir de l’amour pour soi-même. Contrairement au reflet du miroir qui reste relativement figée, se voir ou s’entendre dans une situation sexuelle permet d’apprendre à aimer d’autres facettes de soi au travers du jeu par exemple (rires, complicité, etc.). Bien souvent les gens ne se voient pas aussi beaux qu’ils sont en réalité alors qu’il n’y a pas de moment plus approprié à la beauté féminine que celui ou une femme prend du plaisir.

Au fur et à mesure que vous visionnerez certains enregistrements, certaines photographies, vous pourrez dans les nouvelles vidéos redécouvrir le plaisir des poses suggestives qui mettent en valeur les parties de votre corps que vous trouvez séduisantes. Vous apprendrez à jouer avec les propos, à accentuer les gémissements comme une saveur acidulée que vous prendrez plaisir à distiller tout au long des enregistrements. Vous vous rendrez compte alors petit à petit que tous ces éléments dont vous parsemez les enregistrements à destination de votre mari constituent une véritable prise de conscience qu’il n’est pas nécessaire d’avoir un physique de rêve pour jouer devant l’objectif.

Vous prendrez plaisir à réécouter les enregistrements comme pour se souvenir du plaisir éprouvé, entretenir ainsi le fantasme et le désir vis-à-vis d’un amant. C’est à travers cette démarche, celle de vouloir revivre une aventure qui a été un véritable plaisir, que vous apprendrez à vous aimer, à apprécier et vous approprier votre voix, votre rire et trouver votre manière de prendre du plaisir très érotique. Vous aurez plaisir à revivre les détails d’une scène qui auront pu vous échapper et les émotions qui seraient tombés dans l’oubli si on ne les avait pas enregistrés.

Comment se servir des enregistrements

Un même outil (vidéo, enregistrement audio) peut être exploité de façons différentes selon le moment et l’envie de chacun. Le mari au retour de sa femme pourra jouir en regardant seulement un extrait. Plus tard, le couple pourra visionner la suite ou à un autre moment, le mari pourra par exemple se masturber en l’absence de sa femme et celle-ci pourra aussi se repasser en boucle sa vidéo pour stimuler son excitation et se caresser à son tour. Les possibilités sont ici multiples. Un enregistrement sera donc précieux pour pérenniser l’excitation et démultiplier le fantasme autant de temps que celui-ci inspire le couple.

Retenons que réaliser des vidéos ou des photographies de son épouse avec un complice peuvent paraitres intéressantes uniquement pour le mari candauliste, il n’en n’est rien. L’épouse d’un candauliste peut elle aussi en profiter pour renforcer cette prise de conscience qu’il n’est pas nécessaire d’avoir un physique de rêve pour jouer avec ses propres émotions et l’image que l’on a de soi.

En tout cas et pour finir, retenons que si l’essentiel de la pratique candauliste est bien le plaisir de jouer, il est tout aussi amusant de jouer avec le plaisir, que ce soit le vôtre, celui de votre conjoint ou celui de votre amant. Enregistrer le plaisir pris avec un complice est donc une manière différence de jouer et de prolonger la complicité d’un couple candauliste.

7 Commentaires

  • Bonjour

    De plus en plus de couples que je rencontre me demandent de filmer les ébats (visage caché ou non)

    Si au début c’est un peu particulier pour certains, rapidement, on oublie et on joue même avec les divers plans de la camera

    J’aime bien ensuite revoir au calme les vidéos avec le couple

    A bientot

  • je filme souvent ma femme avec son amant en évitant les visage !
    mais les gros plan de pénétration on adorent quand on se repasse le film ma femme dégouline de désirs ! ses cris et gémissement me rende dingue de recommencer

    alors on recommence

  • Article très intéressant.
    Pour ma part le film est indissociable de la relation candauliste. C’est même un but. Saisir le visage de mon épouse qui jouit avec un autre est très excitant. Des gros plans sur leurs sexes unis...
    C’est perpétuer le plaisir intense ressenti qui peut aussi évoluer.

  • Merci pour cet article, je suis amateur de photos et vidéos des ébats de ma belle, que ce soit avec moi , un amant ou les deux voir plus...
    ce que j’aime c’est de partager, me belle mais aussi ces photos et vidéos, comme des souvenirs de vacances. Je ne le fais qu’en complicité avec elle, et quand nous le faisons, que ce soit avec ses amants ou avec des amis en sa présence, j’en suis tout fébrile d’excitation... je ressent une grande fierté d’être l’homme d’une telle femme...de la dévoiler dans sa facette sexuelle la plus belle à mes yeux...j’ai eu des femmes qui se laissaient prendre en photo ou vidéo mais qui ne voulaient pas les montrer, ça a été une grande frustration de ne pas pouvoir partager la beauté de celle que j’aime... par contre, j’ai une ex qui est très contante que je continue à utiliser ses photos à la seule condition que son visage n’apparaisse pas, par respect pour son nouvel homme, ce que je respecte et je l’en remercie beaucoup pour sa confiance, comme quoi on peut n’être plus ensemble et garder une bonne complicité...
    Tout d’bon à tous

  • C’est vrai que tes articles sont toujours très intéressants et je me surprends à regretter qu’il n’y en ait pas plus.
    Bon courage et nous attendons le prochain avec impatience.

  • Merci beaucoup pour ce petit mot

  • Article très intéressant sur un sujet auquel on se retrouve en général confronté à un moment ou à un autre. Merci encore pour votre écriture agréable et bien faite ainsi que vos remarques pertinentes qui nous guident toujours pour aller de l’avant :)
    Vivement le prochain article
    Bien à vous,
    C Fraser

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription