Accueil > Témoigner le candaulisme >Partager son expérience >

Elle me trompe avec mon accord - partie 1

! Signaler un contenu abusif

Nous avons avec mon épouse, plus de 25 ans de vie commune. Dès le début de notre relation, j’ai toujours fantasmé, d’abord inconsciemment, sur le fait qu’elle me trompe.

Durant nos ébats, je lui racontai naturellement comment je l’imaginais en salope, soumise à d’autres hommes. J’ai remarqué que ça l’excitait aussi et qu’elle partageait le même désir. Dans ses récits, elle s’imaginait volontiers à jouer l’allumeuse en discothèque, habillée hyper sexy, et se faire peloter et embrasser alors que je serais présent, à l’observer. Pendant des années, ses petits jeux nous ont satisfaits.

Je précise qu’elle aime bien le sexe mais qu’elle est réticente pour la fellation et la sodomie. Elle aime la lingerie fine et surtout les talons hauts, pour mon plus grand plaisir. A bientôt 50 ans, elle attire toujours autant le regard des hommes et s’en amuse.

A plusieurs reprises, je lui ai dit que si une fois elle avait l’occasion ou l’envie de me tromper elle le pouvait à condition qu’elle me prévienne avant et qu’elle me raconte tout dans les moindres détails.

Un jour d’été, alors que nous nous mettions au lit, elle m’expliqua que durant l’après-midi, elle avait été abordée par un arabe alors qu’elle faisait ses courses. Il la complimenta lui disant qu’elle avait beaucoup de charme et qu’elle portait merveilleusement les hauts talons, tout en la dévisageant. Il lui proposa de lui offrir un café, ce qu’elle refusa. Il lui donna son numéro de téléphone mobile ajoutant qu’il s’appelait Bruno et qu’il serait heureux de pouvoir lui offrir un café, à sa convenance. Elle me dit qu’il n’était pas spécialement beau mais qu’il avait beaucoup de charme et un physique attirant.

Pendant son récit, j’avais ma main sous son string et elle mouillait plus que d’habitude. Tout en continuant à jouer avec son clitoris, je lui demandais si ce type lui avait fait de l’effet. Comme elle ne répondait pas, je continuais à la caresser tout en douceur en lui demandant d’imaginer qu’elle me trompait avec Bruno. Elle a eu aussitôt un orgasme assez violent. Une fois ses esprits repris, je lui proposai d’appeler sur le champ Bruno afin de fixer un rendez-vous. Un peu réticente au début, elle se leva, alla chercher son téléphone mobile et me demanda ce qu’elle devait dire. En suivant mes conseils, elle l’appela pendant que je continuais de plus belle avec mes caresses sur son corps pour la tenir excitée. Bruno avait l’air ravi de cet appel et lui dit qu’il se réjouissait de la revoir.

Pour ma part, je bandais très fort et une fois la conversation terminée, je la baisais comme un fou. Elle manifesta son plaisir bien plus fort que d’habitude. L’orgasme passé, elle commençait à paniquer en raison du rendez-vous pris dans 2 jours. Je la rassurai en lui disant qu’au pire ce ne serait que pour boire un café, mais que si elle le voulait elle pouvait me tromper.

Le fameux jour, j’avais pris congé afin de l’aider et de l’amener à son rendez-vous. Hésitante, elle voulut annuler, mais je réussis à la convaincre de s’y rendre pour notre plaisir. Finalement, elle s’enferma dans la salle de bain et me demanda de lui préparer les habits que j‘aimerai qu’elle porte. Elle resta longtemps dans son bain et pris soin de son corps. Elle s’épila totalement le sexe et se maquilla un peu trop prononcé à mon gout. Quand elle vit les habits que j’avais choisi, elle souri.

Elle attacha le porte-jarretelles noir et fixa les bas à couture de couleur chair avant de mettre ses sandalettes à talons vertigineux. Elle se parfuma et enfila une robe noire arrivant à mi-cuisse. Elle compléta le tout avec son collier de perles avant de mettre son petit blouson en cuir rouge. Elle était magnifique et super bandante.

Sur le trajet, elle commençait à être excitée. Il était convenu qu’elle m’envoie des SMS quand elle serait avec Bruno, histoire de me rassurer et de savoir la tournure des événements. Je la déposais devant l’établissement public. Elle quitta la voiture avec un léger sourire et s’éloigna perchée sur ses hauts talons. Je garais la voiture un peu plus loin et me suis déplacé vers la baie vitrée de l’établissement. Je vis mon épouse qui était déjà assise avec Bruno. Celui-ci avait effectivement une carrure imposante. A ce moment précis, un sentiment de jalousie et d’excitation me traversa l’esprit. Je vis ma femme se saisir de son téléphone et m’envoyer un texto rassurant. Je décidais alors de regagner la maison et d’attendre fébrilement la suite.

Un peu plus tars. Je reçois le message « on va chez lui…..je suis toute excitée et je t’aime », puis plus aucun message jusqu’à deux heures du matin ou elle me demande de venir la chercher en m’indiquant l’adresse, ce qui avait été convenu entre nous. Une fois en bas de l’immeuble, elle arriva en titubant toujours perchée sur ses hauts talons. Elle avait la mine défaite et les cheveux décoiffés, mais un sourire de satisfaction. Elle était impudique mais radieuse et moi j’étais excité comme fou voulant connaître les moindres détails, mais elle était visiblement très fatiguée.

La suite, c’est elle qui me la racontait.

4 Commentaires

  • Cette histoire et aussi la nôtre mais sans la fin.
    Nous n’avons pas encore pu goûter à notre phantasme par manque d’occasion.
    Mais nous en sommes sûr que notre histoire débutera dès qu’un homme de bonne éducation saura nous convaincre...

  • Jolie histoire, bon Bruno ça fait pas très arabe, mais très belle entrée en matière !

  • Hé bien voilà donc un homme heureux avec une femme comblée. Et il a mit plusieurs années pour y arriver. Comme quoi lorsque je conseille la PATIENCE...même si plusieurs années, effectivement c’est un peu trop long. Mais, le résultat n’est que meilleur lorsque la femme a décidé de vraiment dire OUI.

  • Bravo super bandant ton récit ! peux tu nous raconter la suite ,tu a delà chance d’avoir une épouse aussi complice , le premier pas franchit devient elle plus demandeuse ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription