Accueil > Témoigner le candaulisme >Partager son expérience >Expériences de personnes candaulistes >

Wyylde La plus excitante des expériences de couple

Elle me raconte, par écrit

! Signaler un contenu abusif

Un candauliste aime souvent être absents quand son épouse s’offre à quelqu’un d’autre, à condition qu’elle lui en fasse ensuite un récit qui le mettra au comble de l’excitation. Ce récit est fait le plus souvent de vive voix, mais un écrit peut se révéler particulièrement excitant.
J’ai eu la chance d’en recevoir un. Mon épouse était chez son ami, sans moi, pour faire l’amour. Après s’être donnée à lui, elle m’a adressé ce message, par ordinateur :
"Mon grand chéri, je suis toujours chez mon ami, celui que tu connais et qui me comble comme je te l’ai déjà dit. Il s’est absenté pour un rendez-vous d’affaires, me laissant seule dans son joli petit studio. J’en profite pour te dire tout le plaisir que nous venons de prendre, lui et moi. Je suis encore toute nue, portant seulement la petite culotte fendue que tu aimes tant et qu’il ne me retire jamais, car, dit-il, elle ne l’empêche pas de me prendre par devant ou par derrière et même de passer la langue sur mon clito. C’est ce qu’il a fait, voici quelques instants, avant de me pénétrer et de m’inonder avec sa verge, sa belle et grosse verge toute droite. Nous avons ensuite un peu dormi, il m’a dit et je lui ai dit des choses gentilles, puis j’ai voulu faire avec lui ce que je t’avais fait dans les premiers jours de notre rencontre. Tu t’en souviens sûrement, tu avais bien aimé, lui aussi a bien joui de ce que je vais t’expliquer. Il était allongé, nu, sur le dos. Sa verge n’avait plus beaucoup de rigidité, après avoir éjaculé en moi. Je me suis assise en tailleur entre ses jambes écartées. Il voyait mes seins et mon sexe dont les lèvres s’ouvraient légèrement, cernées par la touffe de poils que ni lui ni toi ne voulez raser complètement. Je n’ai pas tout de suite saisi son pénis, toujours recouvert du prépuce. Je caressais mon ami entre les cuisses, remontant de plus en plus haut, glissant les doigts à l’entrée de son anus. Il aime, comme toi, que j’excite cette partie très intime de son corps. Je voyais son sexe gonfler et s’allonger lentement, jusqu’à dégager complètement le gland, rouge et très humide. Alors j’ai saisi sa verge d’une main, en caressant ses couilles de l’autre. Je l’ai masturbé très doucement, pas du tout avec la stupide frénésie des films pornos. Tu m’as dit que c’était bien meilleur ainsi et tu as raison. Il fermait les yeux et respirait de plus en plus fort. De temps en temps, il me disait "c’est bon... continue... je t’aime..." Je lui ai dit "regarde-moi, dans les yeux, ne referme pas les tiens quand tu jouiras, je veux les voir chavirer." C’est ce que je t’avais dit à toi, tu l’avais fait, lui aussi m’a obéi.
Quand il s’est mis à haleter, l’orgasme ayant débuté, il a gardé les yeux ouverts et je les ai vus chavirer. Aussitôt, sa verge a été parcourue de frémissements violents et le sperme a jailli très haut, en puissantes saccades, exactement comme celles que je t’avais procurées. Au plus fort de, la jouissance, il m’a lancé "je t’aime !".
Le sperme de mon ami était retombé sur son ventre et en partie sur mes doigts. Je lui ai fait sa toilette avec ma bouche. J’aime son sperme, mon chéri. Il est chaud et fade, comme le tien.
Il ne va pas tarder à rentrer. Probablement, il me fera jouir à nouveau et jouira de moi. Puis je rentrerai et je t’autoriserai sûrement à me faire jouir à ton tour. Ne te masturbe pas en lisant ces lignes : je veux ta grosse éjaculation au fond de moi. Je t’aime."

9 Commentaires

  • Amon, alors comme ça, ça te fait bizarre d’être de mon avis !!!!
    J’avoue que ça me fait également bizarre que tu puisses penser comme moi.
    Je vais probablement revoir ma copie

  • Non je n’apprécierais pas, mais je ne m’en formaliserais pas si ce n’était qu’une fois. Je prendrais sur moi. Mais dans le témoignage présent, personne ne semble s’en soucier. Et j’ai appris qu’il existe même des gens que ça fait triper... Je ne peux pas comprendre ça mais chacun fait comme il veut.

    Et oui, sortez couverts...

  • Pour ce qui est de la façon de masturber, j’aime quand c’est doux mais il est évident que je ne jouierais pas s’il n’y a pas de frénésie. C’est une question de point de vu.

    Et sinon, ça me fait bizarre de dire ça, mais je suis de l’avis de Loulou78. Et je ne sais pas si tu apprécierais, Maatkare, m’entendre dire un "je t’aime" a quelqu’un d’autre, même si c’est sous l’impulsion. Tout comme moi j’apprécierais pas qu’un homme te dise ça.

    Et sinon, encore une histoire d’éjaculation interne, à croire que je suis le seul homme au monde à me faire ch**** a mettre des préservatifs.

  • C’est vrai qu’il le répète. Après je remarque que Madame n’a pas l’air du tout de s’en formaliser.

    Choquant ? Non, c’est plutôt très classique.

  • Maatkare,

    même s’il est vrai qu’un je t’aime à ce moment là n’a pas la même signification qu’un je t’aime prononcé les yeux dans les yeux lors d’un dîner romantique, il en reste pas moins que les mots ont été dits.
    et ces mots ne sont pas si innocents que cela : ce sont des mots très forts.
    par ailleurs, l’amant les répète : je pense donc qu’il avait envie de les prononcer.
    je pense que si l’amant avait voulu dire merci, c’est ce qu’il aurait dit.
    Trouvez vous cela choquant que la relation amant/maîtresse dérive vers de l’amour ?

  • Un témoignage vraiment très agréable à lire.
    Votre initiative révèle une des nouvelles possibilités qu’offre notre forum.

    1 - Candaulisme.com serait le support sur lequel nous pourriez découvrir le plaisir qu’a prit notre compagne avec son amant sans obligatoirement nous en avertir au préalable.

    2 - Cela permettrait de renforcer notre désir candauliste en affichant aux yeux de toute notre communauté, notre statut de mari complaisant et le statut de femme libre et affranchie de notre épouse.

    3 - Notre communauté pourrait ainsi participer à l’épanouissement de notre pratique de couple en encouragent madame dans ses témoignages.

    Qu’est ce ce que vous en pensez ?

  • Merci pour ce partage.

    Je trouve qu’un "je t’aime" lancé en de telles circonstances n’a pas forcément la même "valeur" que s’il est dit entre gens qui s’aiment. Pour moi ça sonne plutôt comme un "merci" !

  • C’est effectivement un très joli récit qui montre la complicité au sein du couple.
    Amusez vous bien et profitez en pleinement.
    Par ailleurs, je lis des mots qui en feront peut être sursauter plus d’un mais que je trouve très intéressants : l’amant qui dit à sa maîtresse qu’il l’aime.
    C’est visiblement une relation très complice que vous avez la chance de vivre.

  • Magnifique ! C’est vrai qu’une masturbation de ce type est nettement plus agréable que la frénésie de celles pratiquées dans les film porno.
    Et puis lire un tel récit de la part de la femme que l’on aime, c’est grandiose. Mais la voir jouir, c’est bien aussi.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription