Accueil > Témoigner le candaulisme >Partager son expérience >

Elle et nous

! Signaler un contenu abusif

J’avais écrit il y a quelques temps le façon dont Sarah et moi avions découvert les plaisirs du candaulisme.
On se représente, Sarah à 36 ans et moi 58 ans.
Sarah est divorcée d’un premier mariage avec deux enfants. Elle n’est pas restée mariée très longtemps avec le père de ses enfants. Je l’ai connue par l’intermédiaire d’un couple d’amis chez qui nous étions invités. Nous nous sommes revus plusieurs fois par la suite et nous nous sommes mis ensemble 1 an après environ. Il y a de celui 8 ans.

Nous sommes maintenant mariés depuis 2 ans. J’ai eu l’occasion, au cours de ces années communes de voir que Sarah aimait beaucoup le sexe. C’est une très belle femme avec de très belles formes et elle ne passe pas inaperçue auprès des hommes. faut dire aussi qu’elle est toujours habillée très court et très sexy.

Avec le temps, nous avons eu pas mal d’occasions de sorties de tous genres. J’ai remarqué à ces occasions qu’elle ne laissait pas les hommes indifférents et j’ai commencé à y prendre du plaisir.

Plus le temps passait, plus je la voyais côtoyer d’autres hommes et plus mon plaisir grandissait. Nous avions l’occasion quelques fois d’aller en club danser avec des amis et de la voir serrée dans les bras d’autres hommes provoquait chez moi de vives érections. Je lui en parlais bien sûr et cela l’amusait.

Puis un soir, au cours d’une soirée avec un ami, histoire que j’ai déjà raconté, j’ai demandé à Sarah de nous faire un strip tease. Elle m’avait dit qu’elle avait déjà eu l’occasion d’en faire et que ça l’amusait. Ce premier pas fut sans suite.

Le temps passant, nous avions de temps en temps l’occasion de reparler de tout cela tous les deux, surtout après que nous ayons eu fait l’amour.

Il nous arriavit aussi quelques fois d’en parler pendant le dîner ou après le dîner. Cela me mettait dans un état d’excitation terrible. Je lui faisais part de cet état et arrivés dans la chambre, elle pouvait le constater de visu. C’était à chaque fois l’occasion d’avoir des étreintes torrides car elle m’avouait qu’elle aussi n’était pas indifférente à mes histoires.

Un soir, alors qu’on récupérait d’une étreinte passionnée, le mot second partenaire fut prononcé. Je ne sais plus si c’est par moi ou par elle.

Plusieurs semaines passèrent sans que l’un ni l’autre ne reparlons de cela. Et puis un soir, en rentrant du travail, elle me dit qu’elle a croisé un très bel homme dans le train et qu’ils ont discuté un peu. Puis on en est venu à parler de sexe et je lui ai demandé :
- " Tu as eu envie de cet homme ".
Elle me regardait et dit dans un souffle :
- " oui ".

Le plus difficile était fait. Elle commençait à admettre que rencontrer un autre homme n’était plus des paroles et ne lui paraissait pas impossible.
Là encore, passèrent quelques semaines et quelques fois, au cours de nos conversations, on abordait ce sujet.

Un soir qu’on discutait de travail et de collègue de travail, je vins à parler de David, un de mes jeunes collègues.

Sarah qui le connaissait admit qu’il était beau garçon et qu’elle le trouvait très sympathique. Je lui demandais alors s’il lui plaisait. Elle me confirmait que oui.
David était déjà venu plusieurs fois prendre l’apéritif à la maison.

Un plan germa dans mon esprit. J’allais lui offrir David comme amant.
Je lui en parlais de temps en temps, et si ce fut un non catégorique au départ, petit à petit sa décision avait l’air d’évoluer. Ce n’était plus un non catégorique mais elle se posait beaucoup de questions sur l’avant, sur le pendant et sur l’après d’une telle relation. Puis sur mon insistance, elle se laissa convaincre d’essayer mais sans garantie de résultat.

Je pris donc rendez vous avec David pour 15 jours plus tard. Entre temps, beaucoup de discussions avec Sarah et elle décida de me laisser conduire la soirée. Ce n’est pas elle qui voulait faire le premier pas.

On choisit ensemble la façon dont elle serait habillée ce soir là. Pas de provocation excessive mais une tenue légèrement sexy. Bas autofixants, haut talons, jupe un peu courte et chemisier légèrement transparent. Je réussis à la convaincre de ne pas mettre de soutien gorge dessous.

Comme d’habitude, elle serait soigneusement épilée et légèrement maquillée.
Plus le jour approchait et plus je la sentais nerveuse. Elle me demanda plusieurs fois si je ne voulais pas annuler ce scénario. Je confirmais à chaque fois que non.
Ca faisait des années que j’avais envie de la voir dans les bras d’un autre, elle le savit, je lui disais quelques fois.

Le jour venu, elle fut fébrile toute la journée. Ce n’était pourtant pas la première fois qu’elle recevait un homme chez elle, surtout du temps où elle était célibataire, mais de faire une rencontre devant son mari la perturbait.

Le samedi soir en question arriva. J’avais préparé un petit repas léger pour la soirée.
David arriva avec un gros bouquet de fleurs et une bouteille de champagne vers 19h.
Il n’était pas au courant de la soirée que j’avais préparé pour lui.

Je m’installais sur le canapé avec Sarah et lui se mit en face de nous dans un fauteuil. J’avais demandé à Sarah de laisser remonter sa jupe et de ne surtout pas la rebaisser. Comme elle croise et décroise très souvent ses jambes, très rapidement la jupe remonta sur ses belles jambes. David ne disait rien mais je voyais bien qu’il n’était pas indifférent au spectacle.

Il m’a souvent dit que ma femme était très belle et qu’elle lui plaisait beaucoup.
Mais je voulais aussi que Sarah se comporte comme d’habitude avec lui, qu’il n’y voit aucun changement.

L’apéritif s’étant très bien passé, Sarah s’étant comportée normalement, nous sommes passés à table pour le dîner. J’avais confectionné un dîner relativement simple et léger.

Nous étions autour d’une table ronde, chacun au tiers de la table.
Le dîner finit, je propose à Sarah et David de passer au salon pour prendre une coupe du champagne qu’à apporter David.

Chacun retrouve la place que nous avions pour l’apéritif et david peut à nouveau admirer les belles jambes de Sarah. L’alcool aidant et la bonne ambiance qui règne dans le salon fait que les conversations sont plus légères et que la jupe de Sarah est de plus en plus remontée.

Discrétement, je lui ai demandé d’ouvrir un bouton supplémentaire de son chemisier. Le haut de ses seins est visible.

Je suis assis à côté d’elle sur le canapé et ma main se pose naturellement sur ses épaules. Petit à petit, ma main descend vers sa poitrine. David ne perd pas une goutte du spectacle que je lui offre. J’arrive assez rapidement à lui prendre un sein à pleine main.

Elle ne dit rien mais rigole et plaisante beaucoup. J’ouvre alors un bouton supplémentaire à son chemisier, puis deux, puis trois. Puis j’écarte les pans de son chemisier et je demande à David comment il trouve ses seins. Le garçon est subjugué.

Les seins à l’air, je demande à Sarah de nous resservir une coupe de champagne ; Elle se lève, chemisier toujours ouvert et elle s’exécute. Pendant qu’elle est debout, ma main se glisse le long de ses jambes puis remonte jusqu’à l’attache de sa jupe.

Je dégrafe alors celle ci et je lui baisse sa jupe. Innocemment, elle lève les jambes pour que je puisse la dégager. Elle nous apparaît en bas, haut talons, culotte et seins nus.

Elle se rassoit à côté de moi et je l’embrasse longuement sur la bouche. Je dis alors à David de nous rejoindre sur le canapé. Il vient s’asseoir de l’autre côté de Sarah et sa main se porte sur sa cuisse. Il lui caresse la cuisse pendant que je l’embrasse et lui caresse les seins.

Je sens que Sarah a un moment un soubresaut et je devine que David est arrivé plus haut avec sa main. Je regarde et je vois qu’il lui caresse le sexe par dessus sa fine culotte. Je lâche Sarah et je la retourne vers David.

Leurs bouches se joignent très rapidement et ils entament de suite un long jeu de langue. je crois que maintenant je peux les laisser un peu seuls.
Je débarrasse donc la table, je fais un peu de rangement dans la maison pendant qu’eux deux s’ébattent sur le canapé.

Je pars à la cuisine rangés tous les reliefs du repas et quand je reviens, Sarah n’a plus ni chemisier, ni culotte. elle a juste gardé ses bas et ses haut talons. David y a aussi perdu sa chemise et son pantalon.

Elle est très sexy dans cette tenue et une grosse érection déforme mon pantalon. Je continue innocemment mes rangements.

Sarah a sorti la bite de David et commence à la caresser puis à la sucer.
Au bout d’un moment, elle se lève, prend David par la main et le conduit dans la chambre. Ils sont maintenant complètement nus tous les deux mais toujours avec ses bas.
J’adore la voir comme ça !

David allonge Sarah sur le lit et sa tête va directement entre ses jambes. Je le vois lécher son minou, caresser son petit bouton et la pénétrer quelques fois avec ses doigts.

Sarah a posé sa main sur sa tête et l’incite à continuer sa caresse. Je sais qu’elle aime jouir comme cela. Chose qu’elle fera quelques minutes après.

Puis à son tour, elle prend la belle bite de David en bouche et commence sa fellation.
Je me suis aussi déshabillé et nu, je les regarde tous les deux en me caressant le sexe. J’ai une érection terrible, je sens que je peux jouir à n’importe quel moment aussi je ralentis mes mouvements.

J’entends David qui gémit et qui dit à Sarah qu’il va jouir. Elle ne modifie iren et continue sa fellation. Il se cambre alors et se vide dans la bouche de Sarah. Elle avale au fur et à mesure de ses jets.

Je leur prépare à chacun une coupe de champagne et je leur apporte pendant qu’ils récupèrent.

Ils sont beaux nus tous les deux sur le lit à se faire des bisous comme deux adolescents. J’ai enfin pu réaliser mon rêve, voir ma petite femme chérie dans les bras d’un autre homme devant moi.

Puis leur flirt reprend et je vois David se protéger. Sarah est allongée sur le dos et quand il approche, elle écarte complètement ses jambes. Je vois sa jolie petite chatte toute rose prête à être honorée.

David présente son membre à l’entrée de sa chatte et la pénètre avec infiniment de douceur. Je vois sa queue entrer doucement dans la chatte de Sarah qui elle pousse de petits gémissements.

Elle a relevé ses jambes pour qu’il la pénètre le plus profond possible. Puis commence ses mouvements de va et vient et j’entends ma petite femme dire combien elle apprécie cette pénétration.

David est endurant, je le savais et la pénétration dure longtemps. Sarah va jouir deux fois pendant qu’il la pénètre. Puis c’est l’hallali, ils jouissent tous les deux en même temps.

Une période de repos s’impose. Puis Sarah reprend David par la main et le ramène dans la chambre. les caresses reprennent et la forme revient. Alors Sarah se met à 4 pattes et David la prend en levrette. Sarah m’appelle et veut que je m’allonge sur le lit devant elle ;

J’obéis. Elle me prend alors la bite dans la bouche et commence une fellation. Ça ira très vite, je vais jouir rapidement car trop excité de les voir tous les deux.

Ils vont continuer à baiser comme cela pendant au moins une heure, en changeant fréquemment de position. J’entends tout le plaisir que Sarah prend. Je les laisse un moment pour aller me prendre une douche et quand je reviens, je les retrouve au salon. Ils récupèrent à nouveau d’une forte jouissance tous les deux.

Je suis fatigué, mais très heureux, aussi je vais aller me reposer un peu. Eux deux décident de continuer encore un peu la soirée.

Je les laisse un peu seuls et de ma chambre, j’entendrais les bruits de jouissance de ma belle.
Une heure après environ, elle viendra me rejoindre dans mon lit après avoir pris congé de David.

Nous referons l’amour tous les deux, elle me dira combien elle a pris de plaisir au cours de cette soirée. Elle a le sexe encore gonflé de tous les assauts de David et encore trempé de mouille. Je suis très heureux de la pénétrer dans ses conditions.

Elle me dira aussi combien elle a joui, combien elle a apprécié David et que c’est vraiment un bon coup. Enfin elle m’avouera que pendant que je me reposais, elle s’est laissé sodomisée par David et que ça lui a beaucoup plu.

Cette première expérience fut pour nous deux un succès et nous eûmes par la suite, plusieurs occasions de la renouveler avec toujours autant de plaisir pour nous deux.
J’adore la prendre quand elle est encore couverte des traces de son amant du jour.

Sa chatte est magnifique et accueillante.

6 Commentaires

  • J’adore magnifique ..

  • pas de problème pour ceux qui veulent dialoguer avec nous.
    Notre adresse internet : rolahel@wanadoo.fr

  • Bonjour !
    Merci pour vos récits si excitants et vivants !
    Je serais ravi de dialoguer, partager des sensations et des fantasmes,
    aller plus loin si et quand vous le souhaiteriez !
    Qu’en pensez vous ?
    Mon "profil" dit un peu plus sur moi ....
    Je vous souhaite une agreable journee.
    "le chat gris",
    à Paris.

  • Quel plaisir de vous lire, je retrouve les mêmes émotions qui m’enivre lorsque ma femme est avec nôtre complice..... Je fais comme vous, les laissant tout les deux pendant que moi je débarrasse ou vais me désaltérer. Etre dans la pièce voisine et entendre sa femme gémir de plaisir avec son amant est d’une excitation mémorable... Les voir se prendre la bouche tel deux jeunes amoureux fougueux est transcendant.
    Encore merci, un véritable régal de vous lire.....

  • Tres joli récit, meric de nous faire partager cemoment....
    Coquinement

  • Bonjour . Je suis nouveau ici et je me suis permi de vous lire . Très excitant votre texte et m a bien donné des émotions .merci et quelle chance d avoir une femme comme la votre . Biz à vous deux

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription