Accueil > Témoigner le candaulisme >Partager son expérience >Expériences de partenaires de candaulistes >

Wyylde La plus excitante des expériences de couple

Echangisme ou candaulisme ?

! Signaler un contenu abusif

Ce n’est pas toujours simple de faire le tri en échangisme et candaulisme.

C’était notre deuxième rencontre avec ce couple. Elle, un corps juvénile, lui distingué bien conservé. Nous avions hésité à les rencontrer en couple une seconde fois : La verge de Charles perdait de la vigueur avant de pénétrer Livia, mon épouse. Mais Annie était si jolie que ma femme avait pris un grand plaisir à me regarder chevaucher notre invitée d’un jour. Nous pensons maintenant que Charles, très discret, ne nous avait pas confié son intérêt pour le candaulisme.
Le plaisir de se retrouver était évident. Le champagne aidait rapidement chacun à éprendre contact avec l’amant ou la maitresse d’un jour. Nous avons commencé la soirée ensemble et rapidement poursuivi en « deux plus deux séparés ». J’ai revécu un très joli moment avec Annie. Dans le salon, j’étendais Livia chanter sa jouissance, je suppose, investie pas la langue et les doigts, eux rigides, de ce cher Charles.
Longuement, je regardais Annie, nous nous embrassions. Doucement mon gland conversait avec un col, que seule ma semence aurait passé si un coquin de capuchon ne l’avait entravée. Mais nous faisions comme si : « Tu es ma belle, mon amour… » « Mon chéri j’aimerais tant que tu me féconde… » Elle m’avait autorisé à lui dire de vrais mots d’amour pendant nos rencontres à condition de ne jamais se contacter directement entre nos rencontres. Je l’aimais comme j’aime , presque vénère toutes les femmes, qui aiment faire l’amour.
Le silence s’était fait à coté. Dans la pénombre de notre chambre j’aperçut Charles et Livia, un verre à la main qui nous regardait. A peine nous esquissions un geste, que Charles nous disais déjà en souriant… « Continuez… Nous ne sommes pas là… » Je constatai tout de même que la main libre de nos spectateurs était fort occupée à explorer l’intimité de l’autre.
Ils avaient entendu les mots d’amour. Je me sentais vraiment nu, moralement nu.
Et puis ils se sont mis à chuchoter : « C’est un beau couple… » Livia un peu timide acquiesçait au saillies verbales de Charles. Lui s’est mis à nous guider. Il m’a demandé de la prendre comme une vraie femelle, un peu plus tard de la sodomiser… Annie osa un timide : « Tu es beau mon homme ». Annie cassait les reins, exprimant ainsi sa fierté d’être saillie. Elle atteignait le paroxysme… Je lui ai dit « Crie, hurle ma belle. Elle se lâcha… Le double vitrage protégeait les oreilles des voisins. Ses jambes tremblaient. Livia me saisit les couilles, les massant, marquant ainsi le plus bel encourragement. Charles demanda « Maintenant ! Fécondes là ! ».
Mes reins on rarement déployé un telle énergie. Annie semblait avoir perdu connaissance. Je me suis retiré, j’ai retiré les capuchons en veillant laisser de la semence sur ma verge. Je l’ai porté à la bouche d’Annie : « Tète mon bébé, déguste ma liqueur d’amour, fais dodo… » Ma verge allait mourrir dans sa bouche, mais bien vite ressusciter.
Livia et Charles s’étaient éclipsés… Très vite des petits bruits m’indiquait leur activité. De notre coté nous reprenions par un 69. Nous avons jouit, moi dans sa bouche, elle en m’inondant le visage. Nous nous sommes embrassés et léché le visage longuement, mêlant ainsi sa mouille et mon sperme. Pour en terminer avant de retrouver son conjoint je lui ai fait promettre d’honorer son homme en multipliant les rencontres masculines et féminines, de qualité bien sûr !

1 Commentaire

  • Wa .. ouh ...
    Rarement un texte ne m’aura fait bander si vite ...
    Quel merveilleux mélanges de sexualité et d’érotisme ! Quel merveille d’échange à la fois avec sa femme et ses partenaires du jour !
    Cela a dû être un des plus beaux moments de votre vie.
    Félicitations ... et envie

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription