Accueil > Témoigner le candaulisme >Partager son expérience >

Wyylde La plus excitante des expériences de couple

Du fantasme à la triste réalité

! Signaler un contenu abusif

Hello à tous,

Mon histoire avec ma compagne remonte à 9 ans.
A noter que j ai toujours eu le fantasme candaulisme (peu importe la manière : soft pour commencer, plus hard, soumission ou complicité, avec un inconnu, avec un ex ou ami, que je sois présent ou pas, à la maison où ailleurs,... car pour moi le but est de lui faire avoir du plaisir.
Au début, je faisais des allusions puis il y a 6 ans je lui ai tout expliqué. Elle l a plutôt bien pris. Je dois avouer que j étais effrayé de lui avouer. Je ne suis pas ce qu on peut appeler un grand communiquant, surtout sur le sujet.
Elle m a bien fait comprendre que ce qui la faisait souffrir c est de ne pas avoir fait les démarches avec elle plutôt que d aller voir des forums et et des vidéos dans mon coins.
On en a reparlé , mais c est toujours moi qui ai du initier les choses... et j ai un peu tout eu comme réponse : du oui, du non, du fais moi découvrir, du "pourquoi pas"...
J ai aussi arrêté de lui cacher quoique se soit : ouverture s un compte commun sur le forum, adresse email commune,...
Également : accès à des vidéos soft (elle ne voit pas la différence entre un trio et du candaulisme, cela a été son résumé), j ai donc essayé des récits erotiques,... jamais eu le moindre feed-back.
J avais trouvé un couple sympa pas loin de ces nous sur un autre forum. J ai un peu discuté avec eux (il faut savoir que les emails sur la boite commune sont redeviés sur sa boite perso).
Aucune réaction, ni en real life, ni par email, rien,...

Alors après 6 ans, je souffre. Non pas parce que cela ne la branche pas, mais parce que elle ne partage rien, même un "non désolé chéri".

Nos relations intimes sont pratiquement inexistantes maintenant ... et son manque de communication, de coquinerie,... de jouer avec moi, peu importe la manière fait qu elle ne me fait plus l effet qu un pneu Michelin (et pourtant elle est jolie).

Je ne sais pas quoi faire car je souffre mais d un autre côté je l aime.

J ai donc décidé de reprendre ma petite vie secrète et j espère que cela va aller mieux.

Donc conseil : oui , parlez en à votre compagne... si elle vous aime ce n est pas cela qui la fera partir.... mais attendez-vous également à rien en retour .... et surtout gardez un petit jardin secret pour vous.

3 Commentaires

  • tu n’as pas essayé à avoir une maitresse..? peut etre que celà éveillera sa jalousie et en meme temps le sentiment de vengeance qui l’amènerai à avoir elle aussi un amant..ce sera un premier pas pour elle..

  • Tout cela est bien triste, en effet, je suis désolé pour vous. Pensez-vous qu’il y ait un rapport entre votre aveux et le fait qu’elle se soit renfermée sur elle même et qu’elle soit devenue inexpressive ou bien la tendance était-elle déjà engagée avant celà au sein de votre couple ?

    Sans sexisme, je vous avoue qu’à mes yeux la façon de fonctionner des femmes est parfois déconcernante. Pour moi la logique veut que si une pièce ne tompe pas du coté pile, ce sera forcément du côté face. C’est la même logique qui veut qu’on ne peut pas faire le choix de quelque chose tout faisant celui de son contraire, qu’on ne peut pas vouloir occuper le terrain pour mieux le déserter ensuite, que tout ce que l’on fait d’un côté aura forcément des conséquences sur un autre... les applications sont nombreuses.

    Et bien chez certaines femmes, il semblerait que tout cela ne soit qu’une vue de l’esprit. Comme dans votre cas, elles veulent par exemple savoir, vous repprochent de cacher et quand elles savent, c’est encore pire qu’avant... aucune solution n’est bonne et au final c’est comme si elles vous faisaient finalement payer le prix de ne pas les avoir laisser dans l’insousciance. Si on met de côté l’hypothèse horrible moralement dans laquelle le mari est vu comme encombrant du seul fait qu’il existe en s’ouvrant à sa femme, moi j’analyse ce phénomène comme découlant d’une certaine forme d’immaturité sur la rationnalité des choses un peu comme s’il était légitime de garder rancoeur à celui qui vous à un jour expliqué que le père nöel n’exitait pas.

    Quoi qu’il en soit, ce mécanisme est par nature irreversible ce qui conduit dans une impasse relationnelle que vous décrivez très bien dès qu’on met le doigt dans l’engrenage. Par conséquent, aller dans cette direction revient a développer une relation perdant/perdant qui peut conduire jusqu’à la mort du couple d’où le fait que je partage votre conseil sur la méfiance.

    Je sais à quel point cela est frustrant pour quelqu’un de rationnel de ne pas partager et je comprends l’argument consistant à faire remarquer que si on ne partage rien avec l’autre, cela vide le couple de son fondement même : tuer son couple en parlant ou l’empêcher de vivre en se taisant... un véritable casse-tête chinois pour un homme ! Ayant 45 ans, avec l’expérience, j’aurais tendance à penser que de toute façon, quand on en est là, le couple (ou la partie du couple) était déjà mort avant sauf qu’on ne se rendait pas compte car l’absence de communication ne le faisait exister que sur de la superficialité, c’est a dire sur des fondements virtuels. D’un autre côté, se restreindre pour ne pas avoir à mentir par omission à l’autre est un non sens, c’est se condamner à mourir soi-même.

    Conclusion - la mienne en tout cas -, je pense que tout reposant à mon sens sur un décallage de maturité à la base, celui qui est le plus mature a le devoir d’avancer tout en ménageant l’autre pour essayer de tirer le couple vers l’avant, vers l’avenir, vers le haut et... tant pis si l’autre ne suit pas. Cela serait inverser le sens même du cours de la vie, le chemin à prendre vers l’épanouissement que qu’adopter un schéma régressif consistant à donner raison à celui qui ne veut pas faire l’effort d’avancer. Il ne s’agit nullement de mettre en place une tyranie du bonheur, il faut donc laisser le droit à celui qui ne veut pas savoir de ne pas savoir et dans ce cas, la seule option me semble être celle du jardin secret.

  • Oui, c’est sûr, cela ne marche pas à tous les coups. Même avec du dialogue et de la patience, ce n’est pas toujours "dans la poche".

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription