Accueil > Témoigner le candaulisme >Partager son expérience >Expériences de partenaires de candaulistes >

Wyylde La plus excitante des expériences de couple

Diagnostique 3

! Signaler un contenu abusif

Tu vas te prendre un sacré coup de jus....!!!!
La phrase qu’il venait de lâcher à sa chérie qui était en train de me pomper divinement nous fit bien rire et me mit de suite à l’aise... Nous savions tous pourquoi nous étions là mais se faire découvrir ainsi, dans la bouche de sa dame, était assez particulier et pas spécialement habituel...
Mon excitation était de plus en plus forte et je ne pu me retenir de me pencher pour caresser les jambes de ma maîtresse... Elle se laissa volontiers entreprendre en écartant grand les cuisses, dévoilant ainsi sa très jolie petite culotte sur laquelle je vis immédiatement une tâche bien humide... Cela me fit comme un électrochoc...
Je l’invitais à se relever puis, l’attrapant par la taille, lui roulait une pelle à en perdre le souffle... J’étais incroyablement dur et sa main n’avait de cesse que de me masturber, me caresser...
C avait pris place dans un grand fauteuil confortable, bien assis face à nous, et nous observait en caressant son sexe au travers de son jean...
Je poussait S doucement sur le lit, elle s’allongea alors sur le dos, les cuisses très largement ouvertes et, en me fixant comme par défiance, caressait sa culotte en insistant bien sur la zone cachant son clito...
Je profitais de ce merveilleux tableau pour quitter mes chaussures, et me dévêtir entièrement... Je crois que je n’avais jamais été si rapide dans cette besogne...
J’étais totalement nu, face à elle, avec à la main les trois préservatifs que j’avais pris soin de sortir de la poche de mon pantalon avant de le poser sur une chaise à côté...
Je m’accroupis face à sa chatte brulante puis, approchait ma bouche de cette petite culotte de plus en plus mouillée...
Je soufflait de l’air bien chaud sur ce tissu en frôlant par moment avec mes lèvres, la soie blanche qui m’excitait... Elle était hyper réceptive et commençait à se tordre d’envie...
Je me masturbais en faisant attention de ne pas aller trop loin tant j’avais envie de jouir !!!
Je n’avais pas vu que C avait sorti son manche et lui aussi se masturbait à regarder sa belle monter dans les tours....
J’écartais délicatement le petit bout de tissu qui me laissa apparaître une très jolie chatte bien entretenue, épilée, et ses belle lèvres qui n’étaient pas fermées, loin de là... Je crois que l’excitation était tellement forte que ses lèvres s’ouvraient toute seules...
Elle était trempée !! L’entrée de son vagin était inondé, bien brillant, d’une si jolie transparence... Je n’y tenais plus... Je pris son clito entre mes lèvres et commençait à le titiller... Je faisais tourner ma langue dessus, puis le léchais comme l’aurait fait un chat...
Je raffolais de sa mouille, je léchais frénétiquement l’intérieur de ses lèvres... J’embrassais sa vulve... Je me ruais sur sa chatte... J’enfonçais ma langue le plus profondément possible en elle... Elle haletait, gémissait, se tordait... Sa main posée derrière ma nuque m’appuyait fermement la tête comme si elle avait voulu m’étouffer dans son intimité... Comme si elle avait voulu me faire pénétrer en elle tout entier...
Je me branlais en la suçant.. Du coin de l’œil, j’aperçu C qui, n’y tenant plus, nous avait rejoint pour participer au feu d’artifices.....
Je glissais légèrement de temps à autres pour aller lui caresser son petit trou, l’humidifier, le lécher, y faire doucement pénétrer ma langue... Histoire de tâter le terrain... Et ses soubresauts à ce moment là me laissaient deviner que cette voie devait être également une grande source de plaisirs pour elle...
La queue de C était aussi tendue que la mienne.. Il était monté comme moi, assez gâté par la nature... Il l’approcha de la bouche de sa chérie qui, sans attendre une seconde, l’enfourna et se mit à le pomper comme une folle... Elle le suçait tellement profondément... C’étai merveilleux à voir... Et plus je jouais avec son clito, plus elle s’acharnait sur ce membre viril et fièrement dressé....
J’attrapais un préservatif que je sortais, non sans mal tellement j’avais les doigts mouillés, de son emballage, avant de me le dérouler convenablement sur la queue....
Même, voire surtout, dans le feu de l’action, il faut rester vigilant, courtois et respectueux.......

1 Commentaire

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription