Accueil > Témoigner le candaulisme >Partager son expérience >Expériences de complices de couples >

Wyylde La plus excitante des expériences de couple

Diagnostique 2

! Signaler un contenu abusif

Mon cœur s’était emballé et, le souffle légèrement coupé, je répondis à mon complice par un clin d’œil, que j’avais compris que c’est ici que devais se dénouer notre histoire...
Il sortit son portable de sa poche et s’inventa un improbable interlocuteur qui n’allait pas tarder de lui demander de le rejoindre pour un destination somme toutes assez proche mais, dans sons monologue, on comprenait qu’il était appelé pour une durée indéterminée...
Il était crédible, c’était de la grande classe, je lui aurais décerné un Oscar si sur le moment !!
Ce monologue qu’il avait improvisé d’une forte et intelligible voix, avait posé l’ambiance.. Il devait partir, je devais faire mon boulot mais il fallait que l’on m’accompagne dans ma tâche bien évidemment.. Pour me montrer les éventuelles pièces de la maison, pour m’aider dans quelques manœuvres délicate...
C’est donc de la plus naturelle manière qu’il rangea son portable et appela sa douce qui ne tarda pas à réapparaître comme par enchantement...
Mon cœur s’emballait à nouveau et je sentais une très légère moiteur envahir mes mains, un souffle froid dans le dos complétait ce tableau délicieusement horrible....
Elle entra dans la chambre après qu’il lui ait fait part de ce contretemps, non sans l’avoir rapidement briefé sur l’assistance qu’elle devait me porter durant son absence...
Avec un large sourire, elle s’approcha pendant que lui prit congé en lui ayant fait au préalable, un rapide mais néanmoins doux baiser... Je me demandais ce qui pouvait se passer à ce moment dans sa tête... Il savait pertinemment que lorsqu’il reviendrait, sa belle serait très probablement dans tus ses états...
Elle avait du ressentir ma gêne, mon manque d’assurance...
Elle s’approchait de moi et me dit, en riant, que je venais de perdre au change car ses capacités de bricoleuse étaient, selon elle, très approximatives.... Je sautais sur l’occasion pour lui confirmer que j’avais sans doute perdu au change pour ce qui est du travail, mais que j’avais rarement eu la chance d’avoir un aide aussi raffiné..
Je vis dans ses yeux que mon compliment avait fait mouche..
Je lui demandais alors, pour tenter de rester maître d’une situation que je découvrais, de se tenir à côté d’une prise de courant avec mon testeur qu’elle devait scruter, pendant que j’inventais une manœuvre pour justifier tout cela...
L’idée de la prise était tout simplement qu’elle devait s’accroupir pour bien faire son travail, et je ne perdais bien évidemment alors pas une miette de ce merveilleux spectacle. Elle était descendue assez lentement pour se mettre en position, laissant deviner en haut de se cuisses, le haut de ses bas...
Je contemplais cette offrande et lui demandais de ne pas bouger jusqu’à ma prochaine manipulation.. Elle s’exécutait avec joie et toujours avec le même sourire coquin...
Comme je bougeais pour changer d’endroit, elle pivotait pour m’accompagner puisqu’elle devait être attentive à mes gestes pour que ce test électrique soit réussi...
Elle était maintenant face à moi, toujours accroupie, les jambes légèrement écartées, et j’avais alors tout loisir de voir, du coin de l’œil car je tentais de préserver le reste de l’intimité que nous n’avions pas encore fait voler en éclat, une petite culotte blanche qui lissait parfaitement son entrecuisse, et dont la dentelle que je devinais sur le dessus me faisait un effet incroyable !!
Elle avait vue que je regardais bien sur... Elle s’en amusait... Au fond de moi, je pense que dès le début elle savait, mais ce petit jeu l’excitait et cette approche semblait beaucoup lui plaire...
Il y avait un interrupteur à l’aplomb de cette prise.. Et je ne l’avais pas vu avant !!! Le miracle venait de se produire, je voulais rester dans la délicatesse, ne pas brusquer.. ne pas risquer de la froisser même si tout semblait terriblement bien engagé..
Je lui demandais de bien vouloir rester en place et concentrée car j’allais tester l’ultime appareil de cette pièce.. Mais il fallait pour cela que je me rapproche d’elle.. Je m’avançais alors, elle était toujours accroupie, les cuisses un peu plus écartées encore, et alors que j’étais sensé tester ce bouton, je sentis sa main se poser sur mon entre-jambes.... J’étais incroyablement dur... Elle caressait maintenant cette bosse sur mon pantalon, en me fixant de son regard vert... Elle était très belle, et je pense que j’étais beau à la désirer ainsi.. Je me penchais vers elle pour poser ma bouche sur la sienne et à ce moment, nos langues se mêlèrent, se fouillèrent.. Sa main avait attrapé ma nuque et elle me plaquait contre elle tant cette pelle que l’on se roulait symbolisait l’exutoire de nos préliminaires visuels....
En moins de temps qu’il n’en faut pour se l’imaginer, elle avait sorti mon chibre et là, amoureusement, elle le touchait, le regardait, le vénérait... Je sentis la chaleur de sa bouche s’approcher de mon sexe et elle l’enfourna, presqu’en totalité, comme pour m’avaler... Les va et viens qu’elle entreprenait alors me faisait fermer les yeux.. C’était chaud, c’était délicieux... Cette bouche inconnue qui me suçait, qui me pompait... C’était tout simplement divin !! J’étais tellement excité que j’ai cru à plusieurs reprises que j’allais venir, que j’allais me vider dans sa bouche... Elle laissait couler sa salive sur mon gland, puis l’étalait à coup de langue et en me masturbant aussi... Elle était incroyable !! Une experte....
Je n’avais qu’une envie, c’était de lui soulever sa jupe, d’écarter sa culotte, et me délecter de sa chatte que j’imaginais trempée....
Elle continuait à me pomper comme une déesse alors que la voix de C, que je n’avais absolument pas entendu revenir, me fit tourner la tête en me sortant de mon rêve éveillé...
<> lâcha-t’il....!!!

1 Commentaire

  • Vivement la suite car le récit monte en intensité.
    Je suis moi-même très excité à sa lecture.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription