Accueil > Témoigner le candaulisme >Partager son expérience >Expériences de complices de couples >

Wyylde La plus excitante des expériences de couple

Diagnostique 1

! Signaler un contenu abusif

J’ai toujours été élevé dans un respect profond et inconditionnel de la gente féminine. Aussi, lorsque j’ai eu la chance de pouvoir rencontrer S et C, bien que terriblement excité par la situation qui s’annonçait, j’étais assez mal à l’aise... la peur de manquer de tact, d’être pris pour un malotru...
C ne m’avait pas caché son amour de voir sa chère et tendre dans les bras d’un autre, et de mon côté, je fantasmais beaucoup sur ce type d’échange, de complicité.. mais franchir le pas me laissait dans le doute..
Nous avions convenu avec C, que je viendrais en tant que "pote recommandé par une connaissance" pour venir lui donner un avis pro sur une installation électrique. C’est mon métier donc, ça tombait plutôt bien...
C avait assez souvent vécu des lapins, aussi, lorsqu’arrivé au niveau de son lotissement je l’appelais pour qu’il me guide sur les dernières dizaines de mètres qu’il me restait à faire, c’est l’air joyeusement surpris qu’il répondit et guida mes derniers tours de roues vers la maison des plaisirs...
Une vive et chaleureuse poignée de main m’accueillait alors, me confirmant tout le bien que je me faisais de lui. Les rapports que nous avions eus par tchat, mail et autre sms laissaient à penser à un type franc, direct, qui aimait la vie, qui aimait sa femme et qui savait accueillir.
Il me fit rentrer ma voiture dans sa cours et, alors que je tentais, en scrutant vers les fenêtres, d’entre-apercevoir celle qui allait être le point d’orgue de ce rendez-vous, m’invita à descendre avec un sourire qui en disait long sur sa sympathie.
Il m’invita à prendre mes outils pour concrétiser le scénario que nous avions mis en place. Je m’exécutais donc, en prenant quelques babioles qui pouvaient donner l’illusion que ma présence ici était bien professionnelle.
Il m’indiqua alors l’entrée et, me précédant pour franchir le seuil, éleva légèrement la voix pour me dire qu’il allait me conduire vers le tableau électrique.
Le son de cette voix connue fit apparaître, dans l’entrebâillement de la porte de la cuisine, une fée en mini-jupe, un chemisier assez vaporeux, et des escarpins avec de jolis talons qui mettaient ses magnifiques jambes bien en valeur.
Elle avait une bonne cinquantaine et était merveilleusement bien entretenue. Fine, galbée.. Très agréable à regarder.
Elle avança vers moi avec un large sourire en me tendant une main des plus accueillantes qui me confirmait immédiatement que j’étais chez des hôtes particulièrement prévenants..
Après quelques rapides échanges sur ma présence avec son chéri, elle s’en retourna vers la cuisine, non sans m’avoir lancé un regard suffisamment insistant pour que je me dise que tout était bien engagé...
Je tournais dans la maison, avec mon testeur, mon tournevis, simulant de ci de là une recherche de quelconque problème inexistant, jusqu’à m’approcher de la chambre d’amis, où C, en me faisant rentrer dans cette pièce, me lança un clin d’œil annonciateur..
J’avais compris le signal, mon cœur commençait à s’emballer et je sentais mes jambes se "cotonniser"....

3 Commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription