Accueil > Articles candaulistes >

Devenir la partenaire d’un candauliste

La nouveauté : un puissant aphrodisiaque pour votre désir

Il prend plaisir à vous imaginer dans l’interdit. Votre attitude libérée le rendra tout aussi docile qu’il pourra être animal et ceci quand vous le déciderez.

Sachez que plus un candauliste est exposé à votre désir pour un autre, plus cela attise la passion qu’il éprouve pour vous. L’important est de comprendre que vous êtes libre de vivre avec bienveillance à son égard, ce que bon vous semble.

Vous avez tout loisir de choisir quand et comment vous aurez envie de passer à l’acte, pour votre plus grand plaisir et le sien bien entendu.

La pratique du candaulisme vous permettra de vous sentir désirable, un brin inaccessible aux yeux d’un époux candauliste qui apprendra vite le plaisir d’avoir une femme libre et de plus en plus libérée à ses côtés.

Vous apprendrez rapidement à aiguillonner et stimuler son imagination et ainsi accentuer la fierté qu’il a d’être à vos côtés dans cette démarche candauliste. Votre sexualité s’en retrouvera épanouie que ce soit avec lui comme avec vos différents amants. C’est vous qui déciderez de votre propre sexualité en pleine conscience de ce qui vous fait du bien, active et détentrice de l’interrupteur de ses émotions.

Les faits sont là !!!

Si vous savez faire preuve d’intuition et d’intelligence, les bénéfices de cette pratique seront aussi grands pour votre conjoint que pour vous et vos amants.

Et puis, rappelez-vous de ceci :
- Les hommes pensent au sexe très souvent, ils auraient ainsi des pensées coquines très exactement 34,2 fois par jour. (Etude de l’Ohio State University - Etats-Unis).
- A cela, il nous faut rappeler que le principale moteur d’excitation d’un candauliste est l’idée de vous imaginer avoir des relations sexuelles avec d’autres hommes, et cela toutes les 28 minutes !!!

Garder ce constat en tête et vous parviendrez sans nul doute à assumer la notion d’une vie de couple plus libre, d’une complicité de couple renforcée par une sexualité épanouie avec des amants et source de plaisir pour vous comme pour votre conjoint.

Le véritable secret : jouer avec son imagination

Il ne vous est pas nécessaire d’envisager d’avoir continuellement des relations avec une multitude de partenaires autre que votre conjoint pour stimuler le désir de celui-ci.
Un candauliste pense le plus souvent que son désir n’est conditionné que par le fait de vous voir faire l’amour avec d’autres. Il oublie que son imagination est à l’origine de la plus grande partie de son excitation. Il suffit juste de prendre plaisir à jouer avec celle-ci.

Pour ce faire, commencer par assumez l’idée de prendre du plaisir avec un autre que lui. Assumez cette idée d’une aventure, livrez lui vos fantasmes sans tabou. Plus ceux-ci sont osés, plus il apprécie. Et dans un premier temps, libérez vous de vos aprioris sous la couette, laissez votre corps parler à votre place et lâchez-prise sans vous soucier de ce qu’il peut penser. Il n’en sera que plus heureux. Peu à peu, vous prendrez conscience que vos désirs deviennent son plaisir.

Il peut être tout aussi heureux et satisfait si vous lui rappelez vos expériences passées avec vos ex et que vous revivez en sa compagnie tous les détails de l’intimité de ces relations passées. N’hésitez pas non plus à le taquiner concernant quelqu’un qui vous plait et par qui vous aimeriez bien vous faire prendre.

Il a impérativement besoin de comprendre que vous imaginez avec un autre peut être aussi stimulant que de vous contempler en train de jouir avec celui-ci. L’idée de savoir que vous êtes susceptible de céder à vos pulsions à tout instant est aussi stimulante voire même plus que de vous voir. L’important pour lui, ne doit pas être ce que vous faites, mais bien ce que vous êtes, une femme libre qui assume son statut de femme par une féminité épanouie.

Donner de la crédibilité à vos propos

Une fois cette étape franchie, il est indispensable de donner du crédit à vos propos par la matérialisation d’un désir de passage à l’acte. Sachez lui rappeler que les pensées précèdent toujours les actes.

Commencez progressivement par changer vos habitudes vestimentaires, prenez plaisir à sentir le vent caresser vos jambes sous des robes légères qui mettent en valeur vos atouts et votre féminité. Vous avez une poitrine généreuse, soignez votre décolleté. Si votre poitrine est plus discrète, il ne sera que plus facile et agréable de ne pas porter de soutien gorge sous un vêtement qui habille ces formes. Si votre taille est marquée, accentuez-la. Vos fesses sont généreuses ? Valorisez leurs courbes par un vêtement moulant.

Pas à pas, grandissez-vous et prenez l’habitude de vous faire offrir de belles chaussures à talons ; de leur hauteur dépend votre démarche, une cambrure plus affirmée, une démarche plus chaloupée et plus sexy.

N’hésitez pas à lui faire remarquer le regard des hommes sur vos formes lorsque vous vous promenez tous les deux ; laissez le découvrir que vous avez oublié votre culotte et lorsque vous avez envie de jouer avec son imagination, faites lui part de vos désirs par textos. N’oubliez jamais de lui faire comprendre que son désir dépend du vôtre, et non l’inverse.

Votre attitude centrera peu à peu son regard et son imagination sur vous et vous seul. C’est vous et vous seule qui décidez de votre propre excitation et de la sienne, comme une chatte qui joue avec une souris. Ainsi, lorsque vous vous sentirez prête à prendre du plaisir avec un autre, il aura appris à respecter vos désirs ; addict à la féminité de celle qui partage sa vie…

9 Commentaires

  • Très bel article, tant instructif que constructif dans lequel un candauliste ne peut que se reconnaitre.

  • Bel article encore une fois, effectivement a la lecture des commentaires cela me pose une interrogation ... Pourquoi c’est presque juste des hommes qui son candauliste et que la femme qui ressent cette pulsion est une minorité ? Bizarre quand même est ce une fonction cérébrale plutôt d’instinct mâle au lieu de femelle..., perso je suis candauliste a 100% mais aussi bi sexuel quelques fois avec les amants de ma femme dans le feu de l’action cela l’excite beaucoup....mais si je serai une femme je voudrais aussi voir mon mec prendre d’autres femmes !!! Ça j’en suis sure,alors je serai comme Maatkare c’est a dire noyé dans un monde candauliste masculin et cela me décevrai aussi,je suis sure que plusieurs femmes ont aussi ce désir mais ne le manifeste pas... Ma femme qui a jouis très fort en me voyant faire une fellation a son amant devant elle ....donc elle est aussi candauliste ? Peut etre une nouvelle sorte mais si elle me vois avec une autre femme ou un autre homme inconnu cela la bloque et la blesse mais me voir avec un de ses amants ,elle monte au septième ciel.. bizarre mais vécu.Alors comment ma femme se nomme ? Candauliste de ses amants ? Candauliste inversé en trio avec amants réguliers ? ... C est dure a comprendre mais très bon a vivre !! Je ne me plain vraiment pas mais Candaule eclaire nous un peu stp.. ;)

  • Je ne me sens pas concernée parce que je ne suis pas la partenaire d’un candauliste... Je SUIS candauliste (et Amon pas du tout, par dessus le marché).

    D’ailleurs, à quand des articles sur ce sujet ? Sur la position de femme candauliste, et d’homme partenaire d’une candauliste ?

  • merci pour ce très bel article qui explique si bien et simplement les ressentis.

    Non, Maatkare (et Amon forcément...), je ne suis pas d’accord ..vous êtes tout aussi concernée... Relisez cette phrase... :
    L’important pour lui, ne doit pas être ce que vous faites, mais bien ce que vous êtes, une femme libre qui assume son statut de femme par une féminité épanouie.
    Si là vous n’êtes pas concernée et ne vous reconnaissez pas...!

  • C’est gentil mon chéri, mais ne t’en fais pas, j’ai l’habitude d’être la bête curieuse, le mouton noir, celle qui ne fait pas comme les autres !

    Merci pour l’article. Mais forcément, je ne me sens pas complètement concernée ;-)

  • Tu as complètement raison Amon,
    certaines de nos compagnes apprécient la posture de passivité qui leur permet d’accéder au lâcher prise. A la seule et unique condition de garder leur humanité sans jamais accepter ou même tolérer d’être "l’objet" de l’unique plaisir de leur partenaire.

    Notre pratique ce doit de rester centré sur l’épanouissement d’une complicité de couple, non pas de l’unique plaisir de l’un ou de l’autre.

    Je ne répéterais jamais assez les deux maîtres mots de notre communauté :
    Bienveillance et respect...

    Merci enfin à Domi pour ces encouragements qui me font toujours du bien.

    Bonne journée à tous

  • Votre article est tout à fait vrai. Cependant j’y mettrais un bémol : comme souvent ici, on ne parle de candaulisme qu’avec l’homme passif et la femme active. C’est une restriction que je trouve bien triste car il y a des cas de candaulismes où c’est la femme qui est passive et l’homme actif, nous en sommes la preuve vivante :)

  • Bien beau cahier de vacances pour toutes les épouses de candaulistes qui hésitent à franchir le cap de la rencontre, on savait qu’il maîtrisait son sujet, il le prouve un jour de feu d’artifice, vive le bouquet final messieurs !

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription