Accueil > Témoigner le candaulisme >Histoires candaulistes >

Wyylde La plus excitante des expériences de couple

Depuis mon poste d’observateur

! Signaler un contenu abusif

Une superbe preuve d’amour lors d’une nouvelle expérience candauliste

Grâce à candaulisme,com nous avons pu rencontrer un nouveau partenaire. Il se prénomme Jean-Luc ; après échange de quelques mails nous nous sommes rencontrés dans un café ; il a plu à Jo et nous avons vite compris que nous le reverrions,
Pendant que j’étais en voyage en famille, Jo l’a rappelé et ils sont allés ensembles au K. Elle ne me l’a dit qu’au dernier moment mais elle m’a tout raconté après dans le détail. Lui aussi d’ailleurs à qui j’avais demandé de m’écrire ses impressions.
Jo s’était régalée, ils s’étaient fait plein de câlins, il avait permis, à ceux que Jo appelle des mouches blanches à cause de leurs serviettes, de la caresser de la manière la plus intime. Il avait fini par se vider sur elle en la traitant de tas de petits mots chauds mais sympas,
A mon étonnement qu’il ne l’aie pas prise Jean-Luc m’a répondu par mail « je la baiserai quand je voudrai où je voudrai ». dont acte

Bien qu’elle sache que j’aime qu’elle aille seule avec lui pour se régaler, Jo n’a pas aimé particulièrement que je ne sois pas là. Elle me dit qu’elle fait cela par amour pour moi (même si elle aime le faire, et elle me l’a redit) mais qu’elle pense que ma présence lui permettra de se lâcher complètement car elle pourra sentir et voir que j’aime vraiment la voir faire !
Cela s’était passé le mois dernier. Nous n’avons revu Jean-Luc que cette dernière semaine, il avait eu un accident de quad, heureusement sans séquelles,

A ma demande, Jo lui avait envoyé un message indiquant que nous souhaitions le revoir et que cela pourrait se passer jeudi s’il était libre.

Le projet qu’il a accepté consistait à aller déjeuner tous les trois au Buffalo Grill (j’avais réservé une table) et d’aller ensuite tous les trois au K. Jo lui avait dit que je serais là comme spectateur et que je n’interviendrais pas dans leurs câlins et leur rencontre.
J’avais beaucoup fantasmé sur le déjeuner car je pensais m’installer en face d’eux assis côte à côte sur une banquette. J’imaginais déjà des mains baladeuses et des baisers volés. Jo m’a avoué après qu’elle pensait que je lui aurais demandé d’aller enlever sa culotte sans prévenir Jean-Luc !

Et patatras, au dernier moment Jean-Luc n’a pas pu venir déjeuner et nous adonné rdv directement au K à 14 heures.

Curieusement, j’ai été terriblement déçu et j’ai accusé le coup ; mais je ne lui en voulais pas puisque l’empêchement n’était pas de son fait.

Nous sommes allés déjeuner Jo et moi au Petit Lézard à Palavas où nous nous sommes régalés puis nous sommes allés au rdv du K où nous avons retrouvé Jean-Luc à 14h.
Jo s’est jetée dans ses bras et nous sommes entrés. Elle le tenait par la main.
Déshabillage, serviette pour les garçons, serviette et pagne pour Jo
Direction la douche bien chaude et aussi bien froide (pour les courageux) ; quelques câlins appuyés entre JL et Jo
La vraie rencontre a commencé au sauna,

Un brouillard épais, une banquette au fond. Jo s’est assise entre nous deux. Les mains de JL ont tout de suite commencé à la caresser. Il aime beaucoup ses seins je crois. Longs baisers sur la bouche. Jambes qui s’écartent pour laisser passer une main ; petite musique haletante de Jo qui finit par ce que j’appelle une chanson de Jo (elle chante quand elle jouit !)
Il l’a assise sur lui dos contre lui et l’a caressée encore. Un homme s’est approché d’elle et a commencé à lui caresser les seins. Il a même essayé de mettre son sexe dans la bouche de Jo mais je m’y suis opposé.

Très vite, moment qui m’a beaucoup excité, JL a pris Jo dans ses bras pour l’allonger a même le sol et il s’est couché sur elle puis a approché son superbe sexe de la chatte de Jo. J’ai cru qu’il la pénétrait vu ses mouvements de va et vient mais Jo m’a raconté plus tard qu’il ne faisait que de le faire coulisser sur sa chatte.

Fin de hammam et direction grand jacuzzi.
Quelques couples enlacés, des hommes seuls.
JL a entraîné Jo dans la petite partie haute où il y avait aussi un couple. Moi je suis resté au niveau inférieur à un endroit où j’avais une petite fenêtre ouverte sur eux,
Ils avaient de l’eau jusqu’à la poitrine, il fallait deviner les câlins à l’attitude de Jo.
Les câlins sous l’eau ont duré un certain temps. Ils se régalaient tous les deux, ils se parlaient à l’oreille et riaient de bon cœur.
JL est venu me rendre une petite visite dans ma lucarne pour me demander si tout allait bien pour moi, ce que je lui ai confirmé en lui répétant que j’étais là à la demande de Jo pour qu’elle puisse se lâcher...
Un moment fort pour moi a été de voir JL se lever, sexe tendu et l’offrir à la bouche de Jo devant des spectateurs admiratifs, notamment leur voisin mâle. Quel sexe ! A la fois long et épais,
Jo s’y est prise consciencieusement en s’aidant parfois de sa main comme elle sait si bien faire. Il l’aidait en lui tenant la tête et a imposé son rythme un certain temps.

J’ai vu de loin quelques petites tentatives de JL d’intéresser sa voisine mais elle n’y tenait manifestement pas !

Sortie du jacuzzi pour monter à l’étage dans une pièce sombre où un homme prenait une femme assez imposante en levrette.
Je me suis assis dans un petit coin que je connaissais déjà, juste à hauteur de câlins pour moi... ce que Jo s’est empressée de faire en prenant mon sexe en bouche.
Dans cette position elle s’offrait aux mâles présents.., Je pense que c’était l’envie de JL de la voir prise par d’autres (du candaulisme au second degré ?),
C’est JL je crois (il faisait très sombre) qui l’a prise le premier variant le doux et le fort et obtenant les chants répétés de Jo... Puis il a cédé sa place à un homme qui s’est couvert et a continué de régaler Jo. Ce dernier n’a pas tenu longtemps et s’est vite contenté de la caresser avec ses doigts (fort bien à entendre Jo !), Je n’ai pas vu ce que faisait JL pendant qu’il délaissait Jo,

Tout le monde redescend. Pour JL, c’est l’heure de la pièce réservée aux couples. J’y rentre aussi , bien sûr.
Petit tour dans les pièces un peu glauques puis arrêt sur la banquette de la pièce centrale : sur la banquette en face une femme à quatre pattes se fait caresser par un homme.
Je ne sais pas ce que se disent JL et Jo, mais Jo nous quitte et se rapproche de la femme a qui elle parle puis nous demande de venir la rejoindre. Manifestement je pense que Jo savait que JL avait envie de cette femme et qu’il l’avait envoyé Jo en approche...

A ce moment grosse scène de caresses à quatre et même à cinq puisque Jo s’étant glissée sur le dos sous la femme pour la caresser et l’embrasser elle m’offrait sa chatte que je me suis empressé de caresser avec ma bouche. Cela n’a pas servi a grand chose je crois car Jo ne l’a pas vraiment senti tellement elle était concentrée sur les câlins et les cris de la femme que JL avait prise en levrette. La scène était très fortes, JL était presque violant. La femme criait qu’elle aimait et a pris quelques bonnes fessées... Je pense que Jo aurait aimé être prise ainsi !

Malheureusement pour elle (mais surtout pour moi, car Jo ne l’a pas ressenti de la même façon) je pense que JL n’a pas pu se retenir et a déchargé dans la femme qui l’avait beaucoup excité.
Je dis « je pense » car ce n’est qu’à des petits signes que j’ai vu qu’il ne prendrait plus Jo ce jour là. Il est sorti disant avoir chaud et n’est revenu que dix minutes après.
Les câlins ont continué un peu à son retour entre JL et Jo pendant que notre voisin reprenait sa femme en levrette. C’est là que j’ai vu la différence entre femmes. Celle-là n’a joui qu’après de très longs va et vient au moment où son homme jouissait (simulation ?). Jo est capable de jouir dix fois de suite !

Il était l’heure de se séparer, Jo devant travailler en fin d’après midi.
Je m’étais remis de mes désillusions du début et je pensais que Jo s’était vraiment régalée.
Elle a été étonnée quand je lui ai demandé si elle n’était pas trop déçue après lui avoir dit que j’aurais préféré que JL finisse par elle et la gratifie de son plaisir final. Elle ne l’avait pas ressenti comme moi.

Nous nous sommes quittés avec des projets de futures rencontres, avec ou sans moi. JL proposant à Jo de lui faire découvrir un jour Le Cap et un autre jour L’Espiguette
On verra !

2 Commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription