Accueil > Témoigner le candaulisme >Partager son expérience >Expériences de personnes candaulistes >

découverte (suite1)

! Signaler un contenu abusif

Découverte (suite)

Les lendemains de cette semaine n’ont pas été simples, car Nini a soudain eu l’idée de s’être mal comportée en s’offrant plusieurs fois au Maitre du port ; j’avais beau lui dire que c’était avec non seulement avec mon accord, mais aussi que j’avais pris beaucoup de plaisir à la voir avec un autre.il a fallu que je tombe sur mot candaulisme dans mes recherches sur le net, pour enfin lui faire accepter ses ébats. La lecture ensuite de votre site nous a ensuite beaucoup aidé. Il est vrai que pour une femme, il peut être difficile de savoir que son homme aime la voir avec un autre. Pour elle c’était me tromper, pour moi je découvrais le plaisir d’être » cocu consentant » j’ai essayé plusieurs fois de la décider à recommencer, sans résultat. Il a fallu un événement pour qu’elle franchisse le pas.
Trois mois plus tard, nous avons inauguré la construction de notre piscine. Nos voisins ayant bien fait les choses, l’après-midi fut bien arrosée, joyeuse, décontractée. Il ne m’a pas fallu longtemps pour voir que Marc, le seul célibataire de la bande, n’avait d’yeux que pour Nini. Il est vrais qu’avec son deux pièces dès plus mini, elle était plus que sexy, ses seins ne tenant dans les bonnets que par miracle et plusieurs fois je l’ai vu les replacés, ainsi que son mini slip. Vers 19h, nos amis sont partis, seul Marc est resté. Après un barbecue, nous avons à nouveau profité de la piscine, sous les projecteurs du bassin. Marc, en jouant, profitait de se frottait contre Nini, qui s’esquivait aussitôt, mais au fur et à mesure, de moins en moins. Discrètement je quittais les lieux et curieux de la suite en mon absence, je montais dans note chambre, d’où, je pouvais suivre les événements.
Ayant constaté mon absence, marc s’est rapproché de Nini, essayant de la bloquer sur le bord du bassin ; une première échappée, mais sûr de lui sans doute, il reprend la manœuvre et cette fois , elle ne se dégage pas ; comprenant qu’il a gagné, dégageant les globes des bonnets, il lui plote les seins et essaye de l’embrasser ; elle tourne la tête refusant le baiser ; ; quittant ses seins, il lui prend la tête et cette fois , c’est un long baiser qui les unit ; manifestement elle cède à ses avances et quand il la retourne , la plaquant sur le bord, elle se laisse faire ; il ne faut pas longtemps pour constater que le corps de nini est secoué ; il doit la prendre et , manifestement d’où je suis, je peux voir qu’elle participe, se cambrant , sans doute à la recherche du sexe qui la pénètre ; cette fois, elle vient de me faire cocu et j’ai du mal à retenir mon excitation ; mon sexe est tendu et je me caresse devant le tableau de ma Nini en train de jouir ; je ne l’entends pas , mais son visage est déformé par le plaisir. Quand je redescends, ils ont repris leurs distances, mais Nini a le feu aux joues et elle me regarde fixement, comprenant sans doute que j’ai dû les voir. Marc lui a le regard du vainqueur, sans doute fier de m’avoir fait cocu. S’il savait le plaisir que j’éprouve ; aussitôt, Nini se retire et Marc prend congé.
A mon retour, nini se blottit contre moi, sans un mot. « Tu sais je t’ai vu t’offrir à marc ». « Je suis désolée, il a essayé plusieurs fois et à la fin, j’ai cédé, pardonne moi, je ne recommencerais pas » la serrant dans mes bras, je l’embrasse tendrement « au contraire si tu savais le plaisir que j’ai eu en te voyant te faire prendre ; Racontes- moi ton plaisir, t’as aimé ? il t’a bien fait jouir ? T’as encore envie de lui ? J’ai envie de te revoir ou de te savoir avec un autre homme, regarde comme je bande » le récit de la possession de marc, la semence qui remplissait sa chatte m’ont vite donné envie de la prendre et nous avons fini la soirée par une douce empoignade amoureuse.
Avant de s’endormir, elle m’avoué avoir aimé me faire « cocu » et qu’elle était prête à recommencer, à condition que je sois consentant et que cela me donne du plaisir. Un doux baiser cèlera notre accord.
A suivre

4 Commentaires

  • Un type qui en profite dès que le mari a le dos tourné et qui baise sans préservatif ... fantasme ou réalité ?? J’ai un doute ... mais si c’est vrai c’est pas glorieux !

  • Joli texte, il vous manque une petite photo pour notre plus grand plaisir... Pour ma part, maa femme est plus que consentante, seuls les occasions nous manquent.

  • un grand merci pour ses textes qui sont vraiments trés excitant et vous formez vraiment ,un beau couple.j’ai du me masturber su rchaque récit tellement j’étais dur
    Personnelllement je n’arrive pas à débloquer ma femme et j’en souffre ,je suis frusté sexuellement.
    grosses bises candauliste

  • merci pour vos textes, bravo pour votre complicité, elle est très belle, j’attends les suites de vos aventures...

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription