Accueil > Témoigner le candaulisme >Partager son expérience >

Découverte d’un mode de vie (5) « BlackLoverXXL »

! Signaler un contenu abusif

Bonjour,
Je reprends le clavier (Vincent) pour vous raconter la suite de l’histoire.
Depuis l’épisode du nouvel an 2013 nous sommes restés sages niveau rencontres, Pauline à mis au monde une superbe petite fille au mois d août.
Pendant ce temps nous avons appris que Christophe partait vivre en Angleterre donc nous ne l avons plus revu depuis mais nous sommes toujours en contact.

Nous sommes restés sage jusqu’au mois de novembre 2013.
Ce jour là j étai au boulot, Pauline m’envoie un texto me demandant identifiant et mot de passe du site libertins sur lequel nous avions rencontrés Christophe. Ça y es elle veux recommencer ! Rien qu avec ce message je bandai déjà très dur. Je lui envoya et elle réactiva le compte à la recherche d un nouvel amant. À mon retour du boulot elle me montra ses conversations et surtout une qui étai plus longue que les autres. J ai tout de suite compris en voyant le pseudo "blackloverxxl"...elle m avait déjà fait part de son fantasme lors de nos discussions sur le sujet.

J avoue que j étais un peu réticent, non pas que je soit raciste mais j avais un peu peur de l effet que lui ferai un gros sexe. Déjà celui de Christophe n étai pas mal mais ici quand elle m à montré les photos de ce blackloverxxl je suis tombé des nues, j ai même cru que c étai des photos prises sur le net ou un montage photoshop.

C est incroyable les sexes que les blacks peuvent avoir..rassurons nous ils ne sont pas tous pareils nous en avons rencontrés d autres par la suite qui étaient membrés normalement.

Mais celui ci Pauline me confirma qu il ne mentait pas.

- "Ha bon ? Comment peut tu en être si sûr ?"

- "je l ai invité en cam, j étai curieuse..puis j ai été impressionnée..au repos elle est aussi longue que la tienne quand tu bande c est un truc de fou.."

- "et tu n aurai pas peur d avoir mal ?"

- "pour savoir il faut essayer hihi"

- "ok, si tu le veux essayons tu a déjà réalisé mon fantasme donc réalisons le tiens."

- "ok mais on le fais candaulisme à fond alors, pas de trio, juste lui et moi et toi tu regarde."

- "Pas de soucis c est à ça que je pensai aussi."

Sur ce nous avons discuté ensemble avec lui et c est vrai qu il m avait l air quelqu un de correct, d ailleurs sur le site c était un libertin confirmé par d autres couples et femmes seules. Nous avons donc pris rendez vous le vendredi soir.
Pauline étai très excitée, je pense qu elle attendait cette rencontre depuis longtemps.

Tres ponctuel il est arrivé à l heure prévue. nous avons fait connaissance dans le salon.Notre invité, Francis, avait apporté une bonne bouteille. Le feeling est vite passé entre nous 3.

Francis étai géant, 2m07, costaud, basketteur professionnel, il avait 2 fois ma carrure, cheveux rasé, bel homme, charmant, poli.

Après avoir bien discuté, bien rit, je fis un clin d œil à Pauline lui donnant le signal qu elle pouvait attaquer.

Elle ne se fit pas attendre, prétextant avoir très chaud elle ôta son haut se retrouvant en soutien gorge.
Francis se pencha instinctivement vers elle pour l embrasser. Passa une main dans son dos et dégraffa d un coup son soutif. Il empoigna ses deux gros seins, ses mains étaient grandes et recouvraient entièrement la grosse poitrine de Pauline. Il ne lachait pas sa bouche, elle dégraffa son pantalon en y glissant la main et en ressorti un engin déjà très dur et démesuré.

Il s installa bien au fond du fauteuil et l invita à le prendre en bouche, elle se mit à genoux à côté de lui et commença à la sucer..
Sa bouche étai toute tendue et même en l enfonçant à fond elle n arrivait qu à la moitié.

Elle le suça pendant 20 bonnes minutes essayant de se l enfoncer au plus loin, montant et redescendant la langue sur tout son long en descendant jusqu à ses couilles qu elle gobait et suçai tout en le masturbant. Elle me regardai toujours avec ce sourire qui me rend fou en tenant la bite de Francis et en se la tapotant sur le visage.

Moi toujours assis en face, la bite en main, j étai excité à mort.

Il se leva, lui pris la mai pour la faire se lever et la, il la souleva et la déposa sur la table de la salle à manger, releva ses jambes et enfui sa tête entre celles ci, passant sa langue du vagin à l anus il l’a dévora longuement.

Francis releva la tête et positionna son gland à l’entrée de la vulve de Pauline, il titilla ses lèvres pour les écarter.
Je dis à Francis d y aller doucement..il me répond :

- "ne t en fait pas elle est bien humide ça va rentrer tout seul. En me faisant un clin d œil."
Pauline rajouta :

- "Oui ne t inquiète pas mon amour, laisse le faire il s occupe trop bien de moi.."

Il poussa lentement et son énorme engin qui disparu entièrement dans la petite chatte de Pauline.il resta un moment en elle en l embrassant et en léchant ses seins. Je n en croyais pas mes yeux je resta la bloqué à quelques centimètres de la scène.

Il la sorti presque entièrement laissant juste son gland en elle. Sa queue étai luisante de son jus et il l enfila d un coup plus sec et continua d un rythme très doux et sensuel.

Je les abandonna quelques minutes pour aller fumer une cigarette. De dehors j entendait les gémissement de Pauline qui étaient de plus en plus fort, elle prenait bien son pied et moi aussi, mon érection ne se calmait pas.

En rentrant je le vis aller plus vite, Pauline étai étendue sur la table les mains accrochée de chaque côté, ses seins qui se balançaient de haut en bas au rythme de ses coups de reins. Il se calma et ressorti sa longue queue de ma femme.

Il attrapa ses mains et l attira contre lui et la il la souleva, il se retrouva debout au milieu de la pièce ma femme dans ses bras..

J avoue sincèrement ne pas avoir la force de prendre ma femme ainsi aussi longtemps..c étai une première pour elle. Et pour moi.
Il me dit :

- "Camarade, veux tu bien me la prendre en main et la guider dans la chatte de ta beauté ?"

J acquiesça, je pris son engin et le dirigea à l entrée du vagin de Pauline..Son gland fut comme aspiré et il la fit glisser de tout son long. Elle s accrocha à son coup et donna le rythme, lui la tenait par ses fesses qu il écartait à fond.

D ou j étai j avais une vue imprenable ! Assis sur une chaise juste en face je voyais ses fesses bien écartée son anus qui se contractai a chaque descente sur l engin, cet engin qui coulissai au rythme qu avait donné Pauline..c est à dire assez vite^^.

C étai fou, voir mon petit bout de femme dans les bras de ce géant qui faisait presque deux fois sa taille, j avais arrêté de me branler pour ne pas éjaculer tout de suite, j avais énormément de mal à tenir^^.

Après plusieurs va et viens rapide et profond Pauline arrêta la course et demanda d être posée au sol elle avait un peu mal, c étai trop profond dans cette position.

La, elle se remit à le sucer comme une acharnée. Francis me demanda si j avais aussi envie de lui sucer..étant plus jeune j avais déjà eu une aventure bisexuelle mais n en ayant jamais parler à Pauline je refusa et puis elle m avait dit qu elle voulait juste, elle et lui et que je devais rester spectateur. Elle sourit en me faisant un clin d œil et continua à le sucer, l enfonçant si profond qu elle a failli vomir en recrachant pleins de salive. Elle se releva se mit à quatre pattes sur le divan et il la pris longuement en levrette(position préférée de Pauline)

- "putain mais quel cul ta femme !! Elle aime la sodomie ?"

Elle répondit que oui mais avec un si gros engin elle ne préférait pas alors il continua de la baiser de plus en plus fort.

Il lui donnait des claques sur les fesses et la dans un cri puissant elle eu un violent orgasme. Il se retira et plongea la tête entre ses fesses léchant son jus et lui enfonçant ses longs doigts dans sa chatte toute dilatée. Il la repris à nouveau, ses coups de rein étaient puissant Pauline ne lui demanda pas d arrêter au contraire elle en redemandait en poussant ses fesses vers l arrière à chaque coups de rein, elle était en sueur.

Et lui...quelle endurance, il ne s arrêtai plus, les gémissements qui sortaient de la bouche de Pauline m étaient inconnus.

Il la ramona de longues minutes, Pauline mouillai énormément ce qui facilitait la pénétration. J étai heureux que ma femme prenne autant son pied comme moi je le prends toujours en la regardant avec un autre homme.

Il s arrêta, retourna Pauline, retira son préservatif et elle s acharna à nouveau dessus se l enfonçant au plus profond sans s arrêter elle ne m avais jamais sucer ainsi.

Je le vis mettre sa main sur l épaule de Pauline et la elle se retira le masturbant à fond, sa main glissait vite avec toute la salive qu elle avait lâchée sur cette queue et la, une éjaculation comme je n en avais jamais vu est venue exploser au visage de Pauline, elle en avait dans les cheveux, les yeux, le nez, la bouche, son visage en était recouvert et cela coulai sur ses seins. Elle a éclaté de rire en en recevant dans l œil^^ et elle continuait de le masturber de plus en plus lentement jusqu à le reprendre en bouche et le sucer en douceur.

Elle s allongea sur le carrelage frais tandis que lui se mis dans le fauteuil la tête en arrière exténué. Je me leva pour leur donner de quoi s essuyer et elle se releva en disant :

- "J ai envie d un dernier truc..prendre la douche avec Francis avant qu il ne nous quitte...j adore ça".

Ils prirent la douche ensemble, elle le caressa sous l eau chaude, il l embrassa encore et encore, j ai cru un instant qu ils allaient recommencer mais cela s arrêta la.

Après s être habillé et nous avoir remerciés il s en alla.

Dès qu il eut passé la porte Pauline me sauta dessus m embrassant à pleine bouche elle étai encore bien en forme ! Elle n à voulu qu une chose, que je la sodomise à fond. Pratique que nous faisions rarement mais qui commença à s amplifier ce jours la et s insinua plus tard dans nos rencontres. Mais cela vous le découvrirez dans les prochaines histoires.
À bientôt.

5 Commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription