Accueil > Témoigner le candaulisme >Partager son expérience >

Découverte d’un mode de vie (10) « La mezzanine »

! Signaler un contenu abusif

En prenant l’appareil photo j’aperçu près du bar une plaquette de pilule vide, pilule dont je connaissais le nom et les effet. Claude avait prévu son coup et Pauline risque de bien prendre pendant ces "2 jours". Cette pilule est un aphrodisiaque naturel stimulant l’érection. Je peux confirmer en l’ayant déjà consommée qu’une érection dur comme du roc est assurée pour un minimum de 24h. Je monte les rejoindre sur la mezzanine, Claude était déjà allongé sur le grand lit le sexe tendu, Pauline par dessus était maladroitement entrain de lui enfiler un préservatif avec beaucoup de mal certainement dû à l’épaisseur de l’engin..
Je me mis nu et pris place sur le pouf rond, je les voyais de côté, une vue imprenable sur ma femme qui dès la capote enfilée, saisit la queue de Claude, la présenta a l’entrée de sa chatte et s’empala d’un coup !
Pauline était déchaînée et ondulait du bassins avec hardeur, j’étais hypnotisé, d’ailleurs je n’ai pris aucune photo cette fois la.
Elle me regardai me branler en me disant « mon amour que je t’aime » « que c’est bon » « je ne veux plus m’arrêter »...
Elle chevauche littéralement son amant, quelle cavalcade ! Les mouvements de Pauline sont de plus en plus rapide et elle jouit dans un long hurlement de femme comblée.
Elle se retire le temps de reprendre ses esprits ce qui ne convient pas a Claude qui la place aussitôt en levrette, avec son pied écarte ses jambes et se place a l’entrée de son vagin. Il la pénétra doucement en la saisissant par les hanches. Il glissait en elle avec une extrême lenteur, il voulait vraiment apprécier ce moment. Il appuya sur ses reins pour qu’elle se cambre au maximum, le salop savait se servir de son engin. Il accéléra la cadence à un rythme qui faisait perdre tout contrôle à Pauline, ses mains s’accrochaient aux draps, lâchait et s’accrochait plus loin à répétition, sa respirations et ses gémissements étaient de plus en plus rapides et puissants. L’endurance de Claude lui assurait tout les mérites. Toujours dans sa lancée, il enfonça son pouce lubrifié de salive dans l’anus de Pauline et trouva son point faible en passant la main dans ses cheveux et en l’aggripant a la racine. De mon côté j’avais repris une masturbation frénétique, voir ce gros sexe aller et venir dans le vagin de mon épouse me rendait fou et je m’approchait de l’explosion. Claude m’invita à mettre ma queue dans la bouche de ma femme, ce que je fit immédiatement. Pauline semblait ailleurs, en transe, les yeux fermés elle pris mon sexe en bouche. Claude lui infligua de puissant coup de reins qui déclencha un nouvel orgasme puissant. Cet orgasme déclencha le miens, j’explosai en sortant de la bouche de Pauline et termina sur son visage et finit par me laisser tomber sur le pouf. A cet instant elle cria encore plus fort, Claude avait profité de son orgasme pour lubrifier son anus et passer du vagin de ma femme à son petit trou. Il la sodomisa lentement, lui faisant ressentir toute l’épaisseur de son engin. Puis, progressivement, il accéléra la cadence, il continua ainsi jusqu’à la pilonner sauvagement. Pauline criait, hurlait, j’étais abassourdi de la voir dans cet état, je ne savais pas si je devais le faire arrêter ou le laisser continuer. Elle semblait de nouveau n’être plus présente. Les mouvements de Claude commencèrent à être désordonnés, il faisait tourner son bassin pour la dilater encore plus.
Soudain, il se crispa et explosa au fond de Pauline dans un puissant râle, il se retira lentement et retira le préservatif, fit un noeud et le jeta vers moi. « tu peux nous laisser Vincent, je vais aider Pauline à reprendre ses esprits. Jette ce préservatif, prépare nous un café, je t’envoie bientôt ta femme pour prendre votre douche mais attention pas de rapport entre vous ! Je la veux prête ! ».
Il devait être entre 2 à 3h du mat, perso j’avais travaillé tard cette journée, j’étais crevé. J’attendais donc au rez, Pauline descendit suivie de Claude une vingtaine de minute plus tard. Elle sauta dans mes bras pour m’embrasser, Claude pris son café, une douche et remonta à l’étage en me souhaitant bonne nuit. Pauline semblait pressée de prendre sa douche aussi donc nous y passons a notre tour. Sous l’eau elle ne cesse de m’embrasser et de me dire qu’elle m’aime et me remerciant d’être la pour elle. Ensuite elle dit..« mon amour ? Cela te dérange si je "dort" avec Claude le reste de la nuit ? »
Je m’attendais à cette question quand il n’a souhaité bonne nuit qu’à moi seul..
« bien sur mon amour, tu sais que je t’aime aussi ! Je suis crevé je vais me coucher au rez, passe une bonne nuit, je t’aime ! »
En quittant la douche avant Pauline je remarque posé sur un meuble à côté, sa combinaison tout en résille noire avec ouverture à l’entre jambe et à la poitrine, une perruque noire par dessus et une paire de talons aiguilles.
Une terrible érection se réveilla à nouveau dans mon boxer et je parti me coucher le sourire aux lèvres, frustrés de ne pouvoir profité de mon épouse mais heureux de la voir si offerte et libérée, je l’aime comme un fou !
Allongé dans le salon, j’entendais le bruit de ses talons se diriger vers l’escalier de la mezzanine...

7 Commentaires

  • Bonsoir Vincent,

    Merci pour ce partage d’information.

    Au plaisir de lire prochainement la suite de vos aventures

    Philippe

  • Je me le procure dans un sex shop de ma région mais il est possible de le commander sur internet

  • et ou peut ont se procurer se produit miracle ??
    merci

  • Bonjour Philippe et merci pour votre lecture, cet aphrodisiaque naturel porte le nom de "iErect".
    Bien à vous
    Vincent

  • Bonjour Vincent,

    Superbe récit. Quel est le nom de cet aphrodisiaque naturel ?

    A bientôt

    Philippe

  • Nos envies sont ainsi faites^^ c’est étrange pour certaines personnes mais j’ai toujours pris un pied immense à voir ou entendre ma femme prendre du plaisir avec un ou des autres même parfois plus qu’avec moi, j’adore ! Actuellement il lui arrive de prendre son pied sans que je soit présent, mais le simple fait de recevoir des photos ou vidéos en pleine action de sa part font que je l’aime encore plus.
    J’ai ce sentiment de frustration en effet mais cela fait partie du jeu.
    Je profite d’elle tout les jours, donc m’en privé 1 a 2 nuits ne m’a jamais dérangé mais toujours énormément excité.
    Merci de me lire, la suite de notre aventure libertine n’est pas prête de s’arrêter et je serais toujours la pour en raconter chaque détails.
    A bientôt
    Vincent

  • Heureusement que vous êtes la !
    Je devrais lire quoi avant de me coucher , si il n’y avait pas tous vos récits ???
    Juste une petite question. Vous ne pouvais pas profiter pleinement de votre femme car sont amant en décide ainsi, mais n’est il pas plus frustrant pour vous de ne pas pourvoir profiter de claude et de tout ce qui va avec ?????

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription