Accueil > Témoigner le candaulisme >Questions à la communauté >

suppr

! Signaler un contenu abusif

suppr

10 Commentaires

  • bonjour à toutes et tous.....hé bien c’est pas encore gagné....le temps fera son temps ....au moment ou j’ai voulu lui demander lors d’un calin.....j’ai bloqué !!! :(

  • Il faut beaucoup de patience, y aller petit à petit, parler et parler...
    moi, j’avais fait des copier/coller d’histoires prises sur des sites comme celui-ci et d’autres avec des scénarios que je savais qui allaient lui plaire , éveiller sa curiosité et sa libido.....
    elle a fini par accepter le principe d’une rencontre.... après bien sûr tout dépend si le courant passe ou non...
    mais je crois avant tout qu il est très important de parler beaucoup entre vous et de vous faire confiance

  • On vous a donné plein de bons conseils. Si vous désirez vraiment pratiquer le candaulisme et le faire accepter par votre femme, voici ce que j’ajouterai pour vous être utile : une femme comprend très bien ce fantasme masculin. Si elle en doute, pressez-vous contre elle quand vous lui en parlez sur l’oreiller, pour lui faire sentir que la seule évocation de ce fantasme vous excite, vous fait bander. Elle ne peut pas ne pas comprendre. Ajoutez à cela que la plupart des femmes (comme les hommes d’ailleurs) ne sont pas hostiles à la nouveauté : le changement de partenaire est toujours une source d’excitation, ce qui explique l’adultère. Réflexion de ma femme lors de ses premières incartades, commises avec ma complicité et mes encouragements : ’"Rien ne m’excite autant que de me montrer nue pour la première fois à un nouveau partenaire et de me faire retirer ma culotte par lui. Rien ne me fait autant mouiller". Croyez-vous que votre femme soit différente ?
    Pour votre couple, il y aura de la nouveauté pour elle et de l’excitation pour vous. Du plaisir accru pour les deux. Pourquoi renonceriez-vous à l’intense plaisir qu’éprouve un homme candauliste à voir sa femme se donner à un autre, être désirée, déshabillée, sucée, pénétrée, à l’entendre gémir et parfois crier ? Pourquoi renoncer à la jalousie doublée d’une violente érection, ces deux phénomènes découlant du fait qu’un autre que vous va jouir de votre femme, éjaculer en elle ou sur elle et la faire jouir ? Mes premières expériences m’ont révélé que ma femme et moi serions passés à côté de bien des plaisirs si je n’avais pas insisté pour qu’elle se donne à d’autres, en ma présence ou seule avec son partenaire, mais à condition de m’en faire le récit pour que nous jouissions ensemble, elle et moi, intensément. Car c’est à son retour de chez ses amants que je la désire le plus et qu’elle jouit le plus fort de son mari.
    La première fois que j’ai offert ma femme à un autre, j’étais présent, assis tout habillé sur le canapé où mon rival l’avait allongée, nue, pour la baiser. Quand j’ai vue ma femme écarter les cuisses pour se faire pénétrer le sexe par la verge d’un autre que moi, j’ai éjaculé dans mon slip, sans même me branler. Ne vous privez pas de ces plaisirs. Votre femme doit le comprendre.

  • Merci du conseil Tyroler !

  • Quand vous faites l’amour et que vous la sentez TRES chaude, vous lui suggérez la présence d’un deuxième partenaire. Vous verrez bien sa réaction.
    Sinon, vous avez aussi la solution de lui proposer un vibromasseur ou un godemichet dans le but de "pigmenter" vos ébats (sans lui parler d’un autre homme). Et lorsque vous la sentirez en pleine jouissance, vous lui faites remarquer que l’emploi de gode ou vibro a été efficace et même que si cela avait été un "gode en chair et en os" l’effet aurait été certainement encore plus probant. Si vous arrivez par un quelconque stratagème à ouvrir la discussion avec elle sur ce sujet, vous pouvez lui "glisser" qu’un essai ne vous engage à rien : si c’est réussi, OK on recommence, si c’est un fiasco, c’était une mauvaise idée, on était consentants, on arrête et on oublie ça.

  • Vous lui en parlez, comme quelque chose de normal et naturel, non pas comme un crainte, que vous avez, de son refus. Faites comme un bon commercial qui vous vend un bon téléphone "caractéristiques - avantages - preuves" et toujours en valorisant son avantage à profiter de la nouvelle promotion : 2 mecs pour le prix d’un et toujours à son service.

  • merci pour vos coms ....je vous informerais de la suite ....mais le chemin va être long ....donc patience ! ;)

  • Dans votre cas, je suis assez d’accord avec cpldu62. J’ai moi-même appliqué cette technique. Des jeux, des godes, des allusions à un partenaire imaginaire puis la suggestion d’une "aide" lorsque je ne pouvais pas recommencer à la baiser aussitôt après. Lui faire remarquer qu’elle pourrait avoir encore du plaisir s’il y avait un autre homme. Et surtout un plaisir différent. Lui faire imaginer son corps avec 4 mains, deux bouches, deux langues qui la caressent. Et bien sur, deux sexes à son service. A force, l’idée fera son chemin dans sa tête puis dans ses fantasmes et son tempérament fera le reste.
    Bonne chance, j’espère que vous y parviendrez tous les deux en dialoguant surtout et vous verrez, ça change la vie.

  • Prendre son temps, en général ça ne se fait pas en 1 jour , pas évident pour ces dames de comprendre nos fantasmes donc, expliquer le plus possible, en parler entre vous, commencez par des jeux coquins, puis y inclure un complice imaginaire et ainsi de suite ...
    il n’y à pas de recette miracle mais tous les couples candaulistes qui durent ont une grande complicité entre eux, d’où essayer d’être le plus "franc" possible avec Mme en lui expliquant petit à petit tes fantasmes, ce n’est pas toujours facile c’est vrai mais avec de la patience ...

    bonne découverte ;-)

  • Je suis dans le même cas ... en fait j’ai un peu peur de sa réaction . Mais connaissant son caractère volcanique je pense qu’elle adorerait. Mais je n’arrive pas à trouver les mots ni le moment ...

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription