Accueil > Témoigner le candaulisme >Histoires candaulistes >

Wyylde La plus excitante des expériences de couple

De l’adultère au candaulisme

! Signaler un contenu abusif

Ce samedi soir, nous étions invités au mariage d’une cousine. La fête se déroulait à quelque 250 kilomètre de notre domicile.

Le jour en question, mon épouse s’est longuement préparée. Pour me faire plaisir, elle avait optée pour une robe noire, un mini blouson en cuir rouge, des bas à couture retenu par un porte-jarretelles et ses Louboutin de 12cm. Elle était sublime.

Sur place, nous avons assisté à la cérémonie et au repas. Durant toute la soirée, j’ai bien vu qu’elle attirait les regards et qu’elle a été souvent invitée à danser, ce qu’elle adore. Visiblement, elle aimait allumer ces hommes puis venait me rejoindre avant que cela ne dérape.

Vers deux heures du matin, comme nous avions encore de la route à faire, je décide de regagner notre domicile. Nous faisons donc la tournée de l’assistance afin de saluer les convives. Une fois dans la voiture mon épouse est bien excitée par la soirée et par les verres qu’elle a bu en compagnie de ses différents cavaliers. Durant le trajet, je lui caresse les jambes et glisse ma main sous son string tout humide d’excitation. Elle se trémousse et se décide à enlever son string.

Nous traversons plusieurs villages déserts quand la voiture toussote puis s’arrête. J’essaye de la remettre en route mais sans succès. Un peu plus loin, je vois de la lumière dans un établissement public. Je demande à mon épouse de m’attendre, le temps de demander de l’aide. Je rentre alors dans le café-restaurant et explique mon problème au patron qui est entrain de finir les nettoyages, aidé par un employé.

Le patron s’appelle Pierre. Il s’agit d’un black de 60 ans environ et son employé s’appelle Karim.
Il m’accompagne jusqu’au véhicule. Il s’assied derrière le volant et essaye de la mettre en marche tout en étant surpris par la présence de mon épouse. Il ouvre le capot moteur effectue quelques tests puis me dit qu’il s’agit simplement d’une panne d’essence. Il me dit que Karim va me conduire au village voisin. De retour au café, je pars avec Karim, laissant ma femme seule dans la voiture.

La suite m’a été racontée par ma femme.

Sitôt après mon départ, Pierre est venu chercher ma femme pour lui proposer un café. Elle a bien remarqué que Pierre matait ses jambes alors qu’elle sortait de l’habitacle tout en tenant sa jupe le plus bas possible pour dissimuler la lisère de ses bas. Sur le trajet, Pierre l’a complimenta concernant son aisance à marcher avec des talons aussi haut., ce qui l’a fit sourire.
Déséquilibrée, elle s’agrippe au bras de Pierre qui la tient par la taille jusqu’à l’entrée de son établissement.
A bientôt pour la suite....

5 Commentaires

  • Pour répondre à Loust,

    C’est une panne d’essence, tout va dépendre d’où ce trouve le village voisin, la panne de carte bleue, un Karim aussi chaud que Pierre le patron et pour un peu homo ... après tout ... y a pas de mal.... il y pas que des sens interdits :-) ....

  • oh vivement la suite elle a l’air tres chaude !!!

  • Pour répondre à Loust, il me semble que le motif de la panne est erroné, en effet cela ne peut rester bien longtemps une panne des sens !!! ;-)

  • hummm quel début prometteur
    on a hâte de découvrir comment la voiture a pu être réparée

  • J’espère que vous n’allez pas tomber en panne d’inspiration !!!
    C’est un début plus que stimulant, vivement la suite
    Bises à vous et bonnes fêtes

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription