Accueil > Témoigner le candaulisme >Histoires candaulistes >

Contrôle technique

! Signaler un contenu abusif

Notre conversation téléphonique avait débuté ainsi :
- " Allo, oui ? "
- " Mon cœur, il faut absolument faire le contrôle technique de la voiture, nous sommes en retard. "
- " Oui, tu veux que je m’en occupe ? "
- " Oui, j’ai trouvé un petit garage a côté de mon travail ou ils font ça très bien. Il s’occupe de tout… du contrôle approfondi, refaire les niveaux, et des réparations si nécessaire. J’y suis passé tout à l’heure, et ils peuvent te *prendre* en fin de journée, avant la fermeture, vers 18:00. Ils sont trois garçons biens sous tous les rapports, et semblent prêts à se mettre en quatre pour satisfaire la clientèle féminine. Ils proposent même un forfait complet qui devrait te convenir. "
- " Parfait, je suis disponible, et prête, comme toujours. Je me ferai un plaisir de ce checkup "
- " Je leur ai dis de bien tout vérifier, de ne rien laisser au hasard, que tu étais exigeante mais que tu savais aussi remercier les employés dévoués. "
- " Oui, bien sur, je me ferai un plaisir de les mettre à l’aise… et qui sait ?… "
- " Vas-y légèrement habillé, il fait chaud… et je te fais confiance pour les mettre à l’aise et les chauffer un peu si ça te dit. Je passerai vers 18:30 en sortant du travail voir si tout va bien, nous rentrerons ensemble ensuite. "
- " Peux tu me donner l’adresse, je vais me préparer. "
- " Oui, c’est ici… à tout à l’heure mon cœur. Amuse toi bien ! je te rejoins dès que j’ai terminé au bureau. "

Anne-Lise raccroche le téléphone, non sans un léger doute sur ce contrôle technique. Christian lui prépare régulièrement des surprises, ou elle finit avec du foutre qui dégouline de tous ses orifices… Rien que l’idée l’excite et elle sourit en allant se préparer. Il est déjà 17:00, et elle se dirige vers sa garde robe pour choisir une tenue appropriée. Il fait déjà chaud en ce mois de mai, et elle opte pour pour une petite robe bien décolleté, moulante et courte qui met bien en valeur ses courbes généreuse. String ou pas ? elle décide de ne pas en mettre… elle aime être nue sous sa robe, et se sentir prête à être prise sans retenue, par le premier venue. Une paire de talons hauts qui accentue sa cambrure, un peu de maquillage, et elle est prête.

Elle sort de l’appartement, et commence à gamberger sur ce qui l’attend ou pas… peut être rien in fine. Qui sait, elle se fait peut être des idées, mais les idées qui lui traversent maintenant la tête commence à l’échauffer et elle sent son sexe qui commence à mouiller. Elle se dit que de toutes façons, ça ne coûte rien d’essayer, elle va les chauffer un peu voir s’ils sont prêts à la satisfaire comme elle aime. Elle monte dans la voiture, et se dirige vers le garage ou Christian a pris rendez vous pour la voiture… et pour elle. Elle y arrive en quelques minutes, et entre avec sa voiture à l’intérieur. Elle remarque immédiatement les trois hommes qui travaille là, ils sont tous les trois en bleu de travail, occupés chacun sur une voiture. Elle stoppe son véhicule, et l’un des hommes charmants qui semble être le responsable se dirige vers elle. Elle baisse sa vitre, et s’adresse à lui.

- " Bonsoir, mon mari est passé ce matin et a pris rendez vous pour un contrôle technique. "
- " Oui oui, nous sommes au courant, il a pris l’option " checkup complet " et doit nous rejoindre d’ici une demi-heure. " dit-il en lui ouvrant la portière.
- " Hum, checkup complet, ça s’annonce bien. Je vais le tester un peu. " pense-t-elle.

Elle sort doucement de la voiture, et en se tournant vers lui elle écarte et lève suffisamment sa jambe gauche pour qu’il puisse remarquer qu’elle ne porte pas de culotte. Elle feint de chercher une bricole dans le vide poche de la portière afin de rester dans cette position quelques secondes de plus. Les yeux de l’homme n’ont rien manqué de la vue de sa chatte lisse et de ses lèvres rose et déjà humide… il sourit…

En sortant de la voiture elle lui demande :
- " Checkup complet, donc… Ça consiste en quoi ? "
- " Nous en avons parlé avec votre mari ce matin. Il nous a donné carte blanche. Nous allons faire le tour de la voiture ensemble, et voir les problèmes que vous avez pu rencontrer… mes assistants se feront un plaisir de se joindre à nous si nécessaire. "
hum… trois professionnels pour moi toute seule " pense-t-elle… " J’adore cette configuration… "

Il monte dans la voiture, et s’assied au volant en faisant semblant de vérifier les commandes… Elle s’appuie alors à la fenêtre ouverte, et sa poitrine généreuse qui peine à rester dans son décolleté est juste devant ses yeux… De plus, penchée de la sorte, les deux autres garagistes peuvent déjà de loin admirer ses jambes et le bas de ses fesses cambrées qui apparaissent juste sous la robe qui est remontée légèrement lorsqu’elle s’est penchée. Elle se doute bien qu’ils ne perdent rien de la vue qui leur ai offerte, et balance légèrement son cul de gauche à droite… comme un appât qu’elle agiterait devant eux pour bien les exciter et les inviter à s’approcher.
Elle lui demande :
- " Quel genre de problème voulez vous que je vous rapporte ? "
Sans quitter son regard, même s’il peine à ne pas regarder ses seins, il répond.
- " Nous travaillons vraiment sur le véhicule *et* son conducteur à la fois… votre confort bien sur, la carrosserie, les problèmes de lubrification, le parallélisme, mais aussi les joints, les fuites éventuelles, ou les problèmes d’échappement… n’hésitez pas à nous signaler tous problèmes. - "
- " Bien, bien, je ne suis pas très technique, mais faisons le tour ensemble, nous verrons bien… "

Elle se relève, et entend l’un des deux autres garagistes fermer le volet d’entrée du garage… C’est l’heure de la fermeture officielle, ils sont maintenant seuls : elle et ces trois hommes plutôt charmants.
L’homme au volant ressort du véhicule, alors que les deux autres mécanos se sont approchés.
Elle se dirige vers l’arrière de la voiture en balançant bien les fesses qui restent encore légèrement visibles puisqu’elle a bien pris soin de ne pas redescendre sa robe moulante après s’être relevée.
Elle se retourne pour constater que les trois hommes regardaient bien son cul avec envie et s’accroupit face à eux, à coté de l’échappement et écartant légèrement les jambes elle reprend :
- " Il y a peut-être un problème d’échappement, il arrive que la voiture au démarrage fume un peu. "

Chacun d’eux regarde entre ses jambes avec une envie non dissimulée sa chatte humide. L’un d’eux ne peut s’empêcher de passer sa main sur son sexe qui se durcit sous son bleu de travail. Un autre a une main dans la poche, et clairement, il caresse son sexe qu’elle devine déjà bandé derrière l’étoffe.
Elle se relève doucement, satisfaite de l’effet produit… et poursuit son tour.
- " La carrosserie a légèrement été enfoncée là par un conducteur qui manquait de douceur et de doigté… " Elle se penche alors de nouveau pour montrer un choc léger sur l’aile arrière.

L’un d’eux pose alors la main sur sa hanche, et lui caresse les fesses sur sa robe.
- " Oui, il faut du doigté et de la douceur, mais ça ne semble pas être trop grave. " dit il en appréciant les courbes sous sa main.

L’un d’eux s’approche d’elle, et en lui indiquant son bas ventre ou un renflement est clairement visible, lui dit :
- " Vous voyez, en carrosserie, il y a parfois des bosses ou des creux, mais nous savons comment les résorber rapidement… "

Elle passe alors sa main sur la bosse que l’homme lui montre et sent clairement le sexe de l’homme bien bandé, et prêt à la saillir.
- " Oui, c’est une belle bosse que vous avez la, je pense qu’il va falloir faire quelque chose. " dit elle en souriant.

Tout en restant légèrement penchée, elle leur demande :
- " Est ce que l’un de vous messieurs peut ouvrir le capot moteur ? j’aimerais vous montrer quelque chose… "

L’un d’eux se dirige vers l’intérieur de la voiture pour actionner l’ouverture, mais celui qui caressait sa hanche fait une toute interprétation de sa demande, et glisse maintenant une main sous sa jupe qu’il relève et commence à caresser doucement ses fesses, en glissant son doigt dans la raie de son cul… C’est bien à cela qu’elle pensait en voulant leur montrer *son* moteur… Elle le laisse faire et se penche sur l’avant de la voiture qui a maintenant le capot ouvert…

La main de l’homme se fait plus insistante, et afin de lui faciliter la tache et l’accès à sa chatte, elle écarte légèrement les jambes, tout en gémissant de plaisir.
- " Pour le moteur, vous avez constaté des problèmes particuliers, lubrification, fuites ? " demande l’un des hommes.

Celui qui lui caresse maintenant l’entre jambes reprend :
- " Le moteur semble sain, peut être quelques traces de liquide là à vérifier. " tout en glissant un puis deux doigts sans sa chatte qui est maintenant gonflée et de plus en plus chaude.

Toujours penchée sur l’avant de la voiture… elle reprend :
- " Oui parfois des difficultés peut-être de lubrification lorsque le moteur est froid, mais cela passe en général assez vite. "
- " Nous avons une solution pour chauffer le moteur plus rapidement… c’est vraiment une question d’outillage "
et alors que l’homme derrière la caresse de façon de plus en plus insistante, en glissant plusieurs doigts entre ses lèvres et parfois en appuyant sur son anus encore sec… les deux autres ouvrent leur bleu de travail et laisse apparaitre deux superbes queues…
- " Ah oui ! quels beaux outils… vous avez là Messieurs, vous permettez ? " et sans même attendre une réponse qu’elle sait positive, elle les saisit, et les caresse doucement. Les deux queues se bandent et se durcissent sous ses caresses.
- " Vous pensez que cela permet une chauffe plus rapide ? " demande-t-elle avec une fausse naïveté malicieuse…
- " Oui, prenez les dans la bouche, vous allez voir… " et il accompagne le geste a la parole, et l’un d’eux lui enfile sa queue dans la bouche… elle le prend sans rechigner et commence a le pomper avec plaisir.

L’homme qui lui caressait les fesses s’est maintenant mis sur une de ces planches à roulette qui permettent de se glisser sous les véhicules. Il vient se positionner sous elle, comme s’il voulait faire une inspection par dessous et peut admirer la vue qui s’offre à lui.
- " Accroupissez vous que je vérifie bien les joints. "
Elle ne se fait pas prier, et s’accroupie en venant poser sa chatte sur la bouche de l’homme dont elle sent immédiatement la langue qui commence à la lécher le con et le cul… Suivant son désir, elle de déplace d’avant en arrière afin de lui offrir l’orifice qu’elle désire lui voir inspecter de sa langue agile.
Il finit sa besogne, et se relève… Elle se relève aussi, mais sans lacher les deux sexes, qu’elle pompe et branle à tour de rôle.

Alors qu’elle ne s’y attendait pas, toute concentrée sur ses deux queux qui lui sont si aimablement offertes, le troisième s’est maintenant positionné derrière elle, baissée sa braguette, et vient poser son gland sur la chatte qu’il lui enfile sans prévenir…. Elle sent sa bite qui entre en elle, et vient en un seul coup se loger bien au fond… Il l’a tellement bien léché que toute « fausse » résistance serait futile.
- " Wouah, quelle belle queue vous m’enfilez là… " dit-elle en se tournant vers lui sans lacher les deux autres dréssées devant elle.
- " Pas de problème de lubrification particulier… " répond l’homme en allant et venant doucement mais longuement dans son con…
- " Peut être sur l’échappement, mais nous allons voir ça tout a l’heure. " dit il en appuyant avec son doigt sur son anus qui quoique déjà humide de sa salive reste plus serré, et résiste encore…. " Mais pour combien de temps ?… " pense-t-elle avec délice.

Il la prenne ainsi a tour de rôle, lui caressant les fesses et les seins, sa robe étant maintenant complètement relevée pour découvrir ses fesses et abaissée pour dégager ses seins généreux.

Chacun l’enfile assez directement, sans ménagement, pendant que les deux autres se positionnent face à elle pour qu’elle les branle et les suce à tour de role. Elle sent le goût de sa mouille sur leur queue, et n’en perd pas une goutte.
- " Voyons voir l’intérieur du véhicule " dit l’un d’eux.
- " Oui, la banquette intérieure a tendance à grincer " dit elle avec malice.

Ils la relèvent aimable et l’emmènent dans la voiture… Ils la positionnent alors de telle façon qu’elle se retrouve à quatre pattes sur la banquette arrière, de telle sorte que son cul est offert d’un coté, et sa tête de l’autre…

Il la reprenne de nouveau en levrette, d’un coté, pendant que les autres se font sucer et branler de l’autre, a tour de rôle… commentant par dessus le toit de la voiture sur leur piston qui lui ramone bien le cylindre…

L’un d’eux revient devant, et referme le capot moteur…
- " Venez par ici de nouveau. " dit il d’eux en lui tendant le bras. Il la positionne devant une aile, face à la voiture.
- " Penchez vous bien en avant sur le capot… nous allons vérifier cet échappement… qui est souvent l’un des points les plus délicat. "
Elle se doute bien de quoi il parle, et sans se faire prier se penche sur le capot, et lui tient même ses deux superbes fesses bien écartées, leur offrant la vue de sa chatte maintenant dégoulinante, et juste au dessus son trou du cul qui n’attend plus que de se faire enfiler à son tour.
- " Allez y messieurs, j’adore bien me faire ouvrir le cul, et me le faire remplir de foutre. "
L’un des homme vient alors poser sa bouche sur sa fleur de rose… et inspecte son anus avec sa langue.
Elle gémit de nouveau, et rapidement un sexe vient étouffer ses petits cris en se fichant avec des vas et vient dans sa bouche.
L’homme derrière se relève et sort une bouteille de lubrifiant de sa poche, et en mets sur son doigts et sur son anus… Doucement, il insère un index dans son cul, tout en enfonçant les trois autres doigts dans sa chatte dégoulinante…
- " Petit problème de lubrification ici… Bien humide devant, mais un peu sec derrière… Classique. "

Il ajoute du lubrifiant, et doucement, il lui met le doigt complètement dans le cul… il masse son anus, en l’élargissant… il ajoute copieusement du lubrifiant et poursuit son exploration. Elle gémit sourdement en suçant l’une après l’autre les queues qui se sont mises devant elle.

- " Un peu de calamine dans ce pot… il va falloir le ramoner un peu. La routine… "
Il vient alors la caler sur le capot, les deux autres hommes l’immobilise et lui tienne maintenant les fesses bien écartées. Elle se sent offerte, sans défense, mais excitée de cette position. Soudain elle sent le sexe de l’homme qui entre profondément et sans difficulté dans son con déjà bien ouvert…
- " C’est un problème de gestion de lubrifiant… on prend un peu de lubrifiant ici… pour entrer ensuite là "

Et disant ca, il se retire humide de son con et pose son gland mouillé sur son anus… qu’il pénètre doucement mais surement… Elle gémit de plus en plus fort, mais apprécie sa douceur et sa progression par petites touches, mais sans retenue… elle sent quand le gland y est totalement… à ce renflement caractéristique qu’il a franchi son muscle anal.

Apres quelques vas et viens, il est bien dans la place, complètement au fond… et commence à lui ramoner maintenant le cul avec de longs coups de rein… Son sexe y pénètre complètement, aidé en cela par ses fesses tenues bien écartées par ses collègue. Elle sent même ses couilles qui viennent taper sa chatte en rythme… lui indiquant qu’il est bien au fond.

Elle le sent qui grossit, et se raidit de plus en plus… il vient d’un seul coup en poussant un râle de soulagement, sans prévenir, et elle sent le foutre gicler en trois fois bien au fond de son cul :
- " Voila, une bonne giclée, rien de tel pour lubrifier et décalaminer un cul comme celui la… Il est tellement beau, que ça serait bête de ne pas bien l’entretenir… Je suis sur que votre mari va apprécier. Mais il est préférable de s’y mettre à plusieurs, à vous messieurs… " dit il en se retirant, la queue toujours dure, mais humide de foutre.

- " Allons sur le canapé de la salle d’attente " dis l’un d’eux. Votre mari ne devrait pas tarder à arriver, et pouvoir profiter du spectacle.

Il la relève et l’emmène chancelante là ou les clients attendent normalement que leur voiture soit prête. L’un des hommes s’assoie sur le canapé, et les deux autres la positionne pour qu’elle vienne s’assoir dos au premier, en s’empalant le con sur sur son sexe bien raide… Elle fait quelques vas et vient de la sorte, et sans qu’on ne le lui demande, elle se relève légèrement et vient glisser le sexe qu’elle saisit d’une main, dans son cul, en s’asseyant dessus…

- " Hum… le foutre que j’ai dans le cul devrait permettre de bien me pénétrer sans problème… j’adore chevaucher une belle queue de la sorte… " dit elle en s’empalant et en faisant disparaître complètement le sexe dans son cul. Elle reste la assise, et ajoute :
- " Mais ce que j’adore le plus c’est qu’un autre vienne me prendre devant en même temps. "

Le troisième homme ne se fait pas prier, et se mettant face a elle, enfile sans difficulté son con dégoulinant… elle a maintenant une queue dans chacun de ses orifices et pousse des rales a chaque coup de rein des hommes.

Au bout de quelques minutes, l’homme face à elle se relève, et s’allonge sur le canapé… elle se relève aussi et vient s’empaler de face sur son sexe, guidée par l’homme qui a déjà joui dans son cul. Celui qui était assis jusqu’alors se relève et vient maintenant se positionner derrière pour lui reprendre de nouveau le cul. Le troisième dont le sexe a repris une belle rigidité vient lui se mettre devant elle et le lui donne a sucer… Emplie par ses trois orifices, elles sent ces trois sexes qui vont et viennent en elle. Doucement, et profondément. Quel plaisir de se sentir bien prise et bien pleine.

La sonnette retenti, l’homme devant elle va ouvrir à Christian apparaît.
- " Bonsoir Messieurs, bonsoir mon cœur, je vois que tu es bien occupée… que tu te fais bien prendre comme une salope. Tu les as bien excité je vois. "
- " Oui mon cœur, il ne sont pas fait prier pour s’occuper de ta salope, et ils me baisent par tous les trous depuis un bon quart d’heure. Tu vas pouvoir en profiter, regarde les biens."
- " Bonsoir, on a presque terminé, si vous voulez venir voir avec nous. " reprend l’un des hommes.
- " Avec plaisir, alors ? votre diagnostic ? ce checkup ? La voiture, la salope, qu’est ce qui vous semble aller le mieux ? ".
- " Ecoutez, tout nous semble normal, cette coquine prend bien, dans tous les trous, et nous allons finir de lui faire un graissage du cul qui est semble-t-il un peu dur au début ".

A ce moment la, l’homme qui la sodomise se raidit et en deux coups de reins lui balance une deuxième giclée généreuse de foutre tiède…
- " Voilà pour moi… un graissage en bonne et due forme, offert par la maison. " se félicite-t-il

Il se retire, doucement, et avant que son anus ne se referme, elle sent un peu de foutre qui en sort et coule sur sa chatte.
- " Ah oui, je pense que vous lui avez fait le plein là… ça déborde même un peu. Bien bien, je savais que vous sauriez bien vous occuper d’elle. " vous permettez que je regarde…
- " Mais le client est roi, je vous en prie… "
Christian baisse son pantalon, et vient présenter son sexe déjà bandé à Anne-Lise qui le suce quelques secondes…
- " Pas nécessaire de trop le mouiller mon cœur, ton cul semble être complètement ouvert, et bien gras… je vais aussi te le prendre. "
- " Oui, vas-y il me l’ont bien rempli déjà, mais tu sais bien que je n’en ai jamais assez là… "

Il vient alors se présenter derrière et l’homme allongé qui lui faisait balancer son cul d’avant en arrière, la stoppe pour lui tenir ses fesses bien écartées… On voit son con empalée sur cette belle queue, et son anus ouvert bien rose et bien gras… Christian s’en approche et l’enfile d’un seul coup, sans difficulté…
- " Bravo messieurs, elle est parfaitement ouverte et bien graissée… je sens votre foutre qui lui tapisse le cul… et c’est un plaisir de la prendre… Je pense qu’il est temps de terminer cette séance… " Les deux homme libres ont pris place devant elle, et lui redonne leur sexe a sucer… Christian et l’homme dessous s’active maintenant en rythme…
- " Alors ma salope, ce checkup… te convient ? "
- " Oui oui… quel plaisir que tu m’aies pris ce rendez vous pour que je me fasse mettre. Allez y mettez moi tout, vider vous les couilles tous en moi ".
… et elle les sent tous le deux qui jouissent chacun avec un râle et le foutre qui inonde et se répand dans ses deux orifices, ce qui la fait jouir à son tour de façon violente.

Tout le monde se retire et se relève, calme… repus…

- " Bon, je pense que cette petite séance pour ma salope n’était pas du luxe… peut être va-t-on prendre un forfait… ou mieux mon cœur, tu peux passer pour une vérification du niveau d’huile quand tu veux… je suis sur que ces messieurs se feront un plaisir de te refaire le plein des carters… N’est ce pas ? "

- " Pas de souci, les clientes comme ça sont toujours les bienvenus… à toutes heures. "

Anne-Lise réajuste sa robe, et leur sourit…
- " Je crois que je vais venir de temps en temps chercher mon mari au travail et je passerai par ici pour une remise a niveau… de toutes façons, il va falloir que je repasse pour le contrôle technique de la voiture. J’imagine que vous pouvez vous relayer, l’un de vous s’occupera de la voiture pendant que deux autres s’occuperont de moi… " dit elle en leur faisant un clin d’oeil. Elle se dirige maintenant avec Christian vers la voiture, et elle sent le foutre qui dégouline doucement de son cul et de son con le long de sa jambe.

- " Merci mon cœur de m’avoir offert ce contrôle technique… ils sont vraiment très bien ! tu m’autorises à revenir de temps à autres ? "
- " Oui, bien sur, si tu m’appelles que je passe ensuite te prendre, ou bien que tu me racontes tout dans les moindres détails. "

Christian et Anne-Lise remontent dans la voiture… et partent en saluant les trois hommes qui semblent satisfait de leur travail.

2 Commentaires

  • Délicieux hummmmmm

  • Un magnifique récit ! Qui donne envie de se mettre à la mécanique !!

    L’écriture est belle, elle permet une description réussie du comportement et des désirs d’Anne-Lise en présence de ses Mâles.

    J’aime beaucoup le style et l’état d’esprit du couple que forme Christian et Anne-Lise : du jeu, de la complicité et surtout du plaisir partagé naturellement.

    Nous voilà bien face à un auteur qui a déjà vécu cette complicité candauliste pour aussi bien la décrire.

    Merci Beaucoup Erasmuse et à très vite pour un nouveau récit.....

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription