Accueil > Articles candaulistes >

Confiance en soi et candaulisme

Il est important d’avoir conscience que la confiance en soi s’acquiert avec l’amour de soi et une orientation différente de notre regard que ce soit vis-à-vis de nous-mêmes mais aussi de la relation à l’autre.

Les complexes sont intimement liés à un idéal auquel on aimerait correspondre. Vouloir y parvenir coûte que coûte peut tout être source de frustration et de souffrance inutiles non pas que l’objectif soit inatteignable mais que son atteinte ne sera jamais une source de bonheur. L’énergie perdue dans cette quête peut être mise au service d’autres choses plus accessibles et épanouissantes.

Pour limiter votre mal-être vis-à-vis de vos complexes, mieux vaut accueillir ce qui vous dérange. Ceci sera un premier pas vers l’acceptation de soi. Accepter ce que l’on est ne veut pas dire renoncer à modifier nos comportements désagréables ou des défauts physiques qui nous paraissent handicapants. Mais cela aura au moins le mérite de ne pas accentuer les choses et désamorcer des pensées obsessionnelles sur le sujet.

Enfin retenez qu’il y a toujours une différence entre la perception que vous avez de notre corps et celle que notre entourage en a . Nos complexes viennent souvent de la peur du regard des autres. Imaginez un monde où l’apparence n’aurait aucune valeur. Pensez-vous que vos complexes existeraient toujours ?!

Voici quelques conseils qui peuvent vous aider concrètement

1 - S’accepter telle qu’on est :
Faire taire l’ego et les pensées dévalorisantes. Cesser de se comparer et de se dévaloriser vis-à-vis des autres (les femmes, son amant) est un effort à mener si on veut espérer évoluer. Se concentrer sur ses différences pour en faire des qualités peut devenir une source d’inspiration et d’épanouissement. Il n’y a qu’à regarder certaines pop stars ou acteurs de cinéma qui pourraient paraitre ordinaires si on se fiait seulement à leurs physiques ou bien ces belles femmes girondes qui font de l’effeuillage pour comprendre que toutes ces personnes se sont affirmées en développant leurs forces et en faisant de leurs défauts des atouts.

2 - Exprimez-vous sur vos complexes et vous serez peut être surprise de constater que les avis sincères des personnes que vous connaissez ne sont pas forcément ce que vous pensiez. Votre amant pourra adorer les fesses que vous détestez et ainsi vous aider à les aimer.

3 - Soyez vous-même en toutes circonstances :
Au quotidien, nous jouons souvent des rôles ce qui n’est pas forcément la meilleure des choses. Dans l’intimité ou dans un rapport de séduction, nous voulons nous présenter sous notre meilleur jour ce qui peut paraitre légitime. Mais la séduction passe par des paramètres beaucoup plus vastes que le physique. D’ailleurs, une très belle femme peut refroidir de nombreux hommes si elle apparaît hautaine et centrée sur elle. Donc, mettre à l’aise votre complice en restant naturelle payera plus que de tenter une transformation qui ne vous correspond pas.

4 - Donnez-vous les moyens :
Si votre ou vos complexes sont physiques et vous paraissent handicapants, des solutions existent. Trouver les moyens d’atteindre votre objectif est une excellente résolution pour vous motiver. Vouloir plaire peut déjà être un moteur suffisant pour s’y mettre. La pratique d’un sport, prendre rendez-vous avec un nutritionniste ou planifier une opération esthétique en font partie si vraiment c’est insurmontable. Si votre complexe vient d’une timidité excessive ou autre frein dans la relation à l’autre, de multiples solutions thérapeutiques s’offrent aussi à vous.

5 - Listez vos qualités :
Pas moins de dix physiques et dix psychologiques ! Relisez ensuite régulièrement ces listes pour vous rappeler, si vous en doutez encore, que vous êtes une personne bien. Si vous n’en voyez pas, parlez-en à votre mari ou votre amant. Ils se feront un plaisir de vous aider à y voir plus clair.

6 - Mettez de côté vos aprioris et vos peurs :
en matière de séduction, il n’y a pas de sciences exactes et on ne peut pas plaire à tout le monde. Alors, autant l’accepter tout de suite. Mais si on y prête attention, on peut plaire aussi à beaucoup de monde ! Amusez-vous à sourire simplement aux hommes dans la rue et vous verrez que votre perception changera à coup sûr. Par ailleurs, ne misez jamais d’avance sur les goûts des hommes que vous croisez car vous n’en savez rien. Même si la perfection des femmes des magazines (retouchées rappelons-le) est agréable à regarder, la majorité des hommes seront beaucoup plus séduits par une personnalité que par un corps même si leur regard se retourne naturellement sur une belle femme dans la rue,

7 - Retrouvez du plaisir au sens large :
Prenez soin de vous par des plaisirs multiples et variés. Prenez du temps pour vous. Faites des choses que vous n’avez pas le temps de faire en temps normal. Reprenez goût aux petits plaisirs de la vie. Je vous invite d’ailleurs à faire des listes aussi dans ce domaine (téléphoner à une amie, aller au cinéma, déguster une pâtisserie du meilleur pâtissier de la ville, bouquiner, faire une balade, etc) et accordez-vous un petit plaisir par jour si vous le pouvez,

8 - Regardez les autres avec lucidité. Et sans pour autant les juger, vous ne pourrez que constater que personne n’est parfait. Il suffit de faire l’expérience d’aller dans un sauna ou une plage naturiste pour le constater. Mais déjà une observation objective des passants dans la rue vous permettra de relativiser les choses. Dans la pratique candauliste, si votre amant se confie à vous sur ses goûts en matière de femme, vous verrez qu’il n’aime pas forcément les femmes parfaites,

9 - Amusez-vous : Comme toute fantaisie sexuelle, le candaulisme doit rester un jeu avec votre mari et vos complices. Cette pratique menée dans cet état d’esprit nourrira votre imagination de couple et vous permettra de passer au-dessus de nombreux complexes.

Ces quelques conseils vous aideront à être mieux avec vous-même et ainsi avec les autres. Mais au-delà de toutes ces considérations, il est une chose bien plus importante qui vous permettra de vous ouvrir à de multiples relations et à vous épanouir assurément, c’est l’ouverture à l’autre.

6 Commentaires

  • Merci à tous pour vos réactions qui enrichissent les personnes qui vous lisent. Continuez !

  • Bonjour,

    Je dois avouer que j’ai toujours eu des doutes quand à ma possibilité de plaire et d’être désirable. Je suis tout à fait normalement constituée de corps et d’esprit, mais longtemps j’ai été hantée par ce phénomène sans raison rationnelle, et je ne doute pas que ça ait beaucoup joué sur le fait que je passais de bras en bras très tôt en age.
    Ca va mieux aujourd’hui, promis !
    Mais... me sentir désirable dans les yeux d’un homme, ça fait toujours monter les papillons dans le ventre ;-)

    La question de la confiance est un sujet que nous avons longuement débattu avec mon mari et quelques rares amants-amis. Ca aide, ça donne des pistes, ça rassure, mais la confiance en soi reste une question de ... soi.

    Attention également à ce que ce manque de confiance éventuel ne se traduise pas par des parties coquines ou la technique prime sur le plaisir ! Ce serait fort dommage...

    Reste la confiance en soi mais... envers, contre, avec, (...) le conjoint Mais c’est un tout autre sujet ;-)

    XXX
    Géraldine

  • Très bel article, et tellement vrai !

    Les femmes ont trop souvent des complexes qui les empêchent de se réaliser pleinement, notamment sur le plan sexuel. Lorsque j’ai parlé de mon penchant candauliste à ma femme pour la première fois, elle s’est montrée presque choquée, en tout cas très gênée. Et j’ai mis beaucoup de temps à la faire évoluer. Au fil de nos discussions, je me suis rapidement rendu compte que ses réticences étaient en grande partie liées à un manque de confiance en elle, même si ce ’est pas exactement ça qu’elle évoquait.

    Lorsqu’elle a accepté de franchir le pas, elle a commencé sur mes demandes à s’habiller un peu plus sexy. Elle trouvait ça gênant au début, mais je voyais bien qu’elle attirait les regards et ne laissait pas les hommes indifférents.

    Son véritable déclic a été notre première expérience candauliste. Notre partenaire de jeux n’avait d’yeux que pour elle, n’a cessé de la complimenter poliment puis plus crûment. En voyant l’effet qu’elle lui faisait (et aussi le plaisir qu’elle y prenait), c’est comme si une barrière avait sauté chez elle. Depuis ce jour, elle est beaucoup plus sûre d’elle, plus ouverte, plus sexy, et du coup encore plus attirante. Ce qui prouve bien que c’est avant tout une question d’attitude.

    En tout cas, je suis heureux de la voir si bien dans sa peau, grâce au candaulisme, et grâce un peu à ce site qui nous a aidé dans notre démarche !

  • Beaucoup de femmes ont des complexes (bcp d’hommes aussi) à tort ou à raison et j’ajouterai plus souvent à tort !! Mais moi je prendrai le problème dans l’autre sens à savoir que le candaulisme fait disparaitre bien des complexes quand une femme qui entre dans ce milieu se rend compte qu’elle plait aux hommes ... cet aspect n’est pas négligeable du tout dans le mal-être que certaines personnes éprouvent vis à vis de leurs complexes !! Si je prends modestement l’exemple de mon épouse qui de mon point de vue est une très belle femme (mais mon avis est forcément subjectif) et avait des complexes comme tant d’autres et qui une fois la pratique du candaulisme adoptée s’est vite rendue compte qu’elle plaisait à des tas d’hommes ... faisant disparaitre par la même occasion certains de ces fameux complexes ... quelques années plus tard elle est sure d’elle, sure de son pouvoir de séduction et de l’effet qu’elle provoque chez beaucoup d’hommes ... À méditer ..

  • Quand l’intelligence apporte ses conseils aux plaisirs du partage. Et comme toujours des photos particulièrement excitante pour qui aime le candaulisme.

    MERCI !!!!

  • encore et toujours : bon-sens, intelligence, ouverture d’esprit, tolérance envers soi et les autres, confiance en soi et aux autres !

    MERCI !

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription