Accueil > Témoigner le candaulisme >Partager son expérience >

Complicité d’un couple candauliste.

! Signaler un contenu abusif

Bonjour,
Je voudrais vous raconter la complicité de notre couple durant nos rencontres avec un autre homme.
Mon mari m’a proposé vendredi de voir un homme qu’il avait rencontré suite à une annonce sur internet, mon mari connaît mes gouts en matière d’homme j’ai tout de suite dit oui en voyant les photos du prétendant le rendez-vous était fixé pour le lendemain soir.

L’idée de cette rencontre nous excitait nous avons fait l’Amour trois fois de suite le soir même avec mon mari en imaginant et en discutant de la soirée du lendemain, mon mari était particulièrement excité, car le mec était d’accord pour l’humilier tout en profitant de moi.

Le lendemain matin dès le réveille nous avons refait l’amour puis nous somme sortie, mon mari m’a offert une épilation intégrale en institut puis nous sommes partis acheter de la lingerie Neuve.

Une heure avant l’arrivée de notre complice, j’ai pris une douche c’est mon chéri qui m’a lavé de la tête aux pieds il m’a même fait les lavements anal pour être totalement propre.

Ensuite je me suis habillée avec les vêtements qu’il m’avait choisis, minijupe noire, talon haut collant porte-jarretelles et petit chemisier très décolleté qui laisse le nombril à l’air.

Ensuite je me suis maquillée coiffée avec mon homme à côté de moi il m’embrassait le cou en me disant que j’étais belle qu’il avait de la chance d’être mon mari et que mon amant du soir avait de la chance.

Mon amant du soir est arrivé à l’heure c’était un beau rebeu de 26 ans look et attitude de racaille de cité, j’étais sous le charme et me sentais en totale sécurité avec mon homme avec moi.

Quand il a sonné je lui ai ouvert la porte dès qu’il m’a vu il m’a dit "t est canon je vais te détruire et un m’a embrassé directement il s’est arrêté et à regarder mon mari et lui a dit :
- "c’est toi le cocu une fois qu’elle aura goûté mon sexe elle voudra plus du tien "

Nous sommes passés au salon pour prendre un verre mon mari faisait le service pendant que nous étions dans le canapé en train de nous embrasser à pleine bouche.
Ensuite il m’a dit de me lever pour me pencher sur la table basse pour lui présenter mes fesses face à son visage il m’a dit :
- " Tu as un cul de fou en plus t’as pas mis de culotte t’es une bonne chienne "

Il a ensuite léché longuement mon sexe et mon cul. Mon mari est venu face à moi pour me regarder droit dans les yeux pour voir le plaisir que me procurait mon amant.

Au bout d’un long moment il s’est arrêté pour dire à mon mari :
- " petite bite tu kif voir ta femme jouir avec un autre mec "
Je me suis assise dans le canapé ont c’est embrassé et il a ouvert mon chemisier pour caresser ma poitrine je gémissais de plaisir il m’a dit :
- " Tu mouilles beaucoup c’est bon ça et ton cul s’ouvre sous les coups de langue ça se voit qu’il veut être enculé"
Je lui ai répondu :
- " fait tout ce que tu veux de moi "
Il a alors sorti sa bite de son jogging et il a dit à mon mari :
- " dit à ta femme de me sucer la bite "
Mon mari d’un regard submergé d’excitation m’a dit :
- " vas-y suce la bite de notre invité "
Je me suis exécutée et je l’ai sucé avec gourmandise j’étais à genoux devant lui il me tenait les cheveux. Mon mari est venu se coucher au sol pour me faire à son tour un cuni notre complice lui a dit de laisser mon sexe tranquille que ce soir j’étais à lui il lui a dit reste à ta place de chienne et lèche lui les pieds, mon mari a directement commencé à me lécher mes talons hauts.

Au bout de dix minutes il m’a dit d’arrêter de le sucer, car il allait jouir, ont c’est de nouveau embrassé il a dit à mon mari de nous servir de nouveau à boire, une fois les verres pleins mon mari c’est assis dans un fauteuil mon amant lui a dit retourne aux pieds de ta femme. Il s’est retrouvé couché sur le dos au sol mes pieds sur son visage alors que l’on se caressait et que l’on s’embrassait avec mon amant, et là notre complice a retiré ces baskets et il a plaqué ses pieds sur le visage de mon mari et lui a dit :
- " Là t’es à ta place de chien tu lèches de vrais pieds puant "
Mon mari l’a léché et mon amant m’a dit :
- " regarde ton Keum il bouffe mes ipes ils kiffe ça !!! "
Et tout en m’embrassant il m’a dit :
- " Ou est la chambre je veux te niquer "
On s’est levé mon mari lui a demandé s’il avait apporté son test MST, il a sorti de sa veste un test MST de moins d’une semaine il me l’a donné et m’a dit :
- " voilà mon droit de te baiser sans capotes et de te remplir de mon foutre "
Il m’a embrassé et il s’est dirigé vers mon mari et lui a dit :
- " Toi maintenant tu fermes ta gueule !!"
Il a retiré une de ses chaussettes et la mise dans la bouche de mon mari pour le faire taire.

Une fois dans la chambre ont c’est déshabillés il m’a dit de garder les collants porte-jarretelles mon mari c’est installé dans le fauteuil à côté du lit.
Mon amant du soir c’est couché sur le lit et m’a dit :
- " Bouffe-moi les couilles "
Je lui ai sucé et léché ses couilles un bon moment il a poussé ma tête pour que je lui lèche le cul, il gémissait de plaisir.

Ensuite il ma baisser en missionnaire un bon quart d’heure tout en m’insultant et en insultant mon mari j’adorais être couchée jambes ouvertes pour qu’il s’imbrique en moi voir son regard voir sa sueur couler. À un moment j’ai voulu regarder mon mari pour échanger des regards complices, mon amant n’a pas voulu. Il a tourné ma tête face à lui il m’a mis deux doigts en bouche pour l’ouvrir en grand en me disant :
- " Regarde pas ton cocu tu es à moi ce soir " et il m’a craché dans la bouche ( juste de la salive ) ensuite il m’a dit de me mette à 4 pattes et il est venu directement me lécher le cul et à cracher plusieurs fois dedans pour ensuite me sodomiser il fixait mon mari du regard et lui disait :
- " j’encule ta femme, c’est ma grosse bite qui encule ta salope de femme ".

Au bout de quelques minutes il est ressorti de mon cul il est entré dans mon sexe et a dit je vais te féconder de mon sperme, et là il m’a limé comme un vrai marteau piqueur je n’arrêtais pas de gémir, de crier j’enchaînais les orgasmes, puis j’ai senti des coups plus violents plus secs et j’ai entendu un énorme gémissement il c’était vider au fond de moi.

Il s’est retiré j’étais restée à quatre pattes il est venu me faire lécher son sexe couvert de sperme j’ai tout récupéré il m’a dit :
- " il est bon mon jus !? " je lui ai répondu :
- " oui il est divin " il m’a dit :
- " Madame la salope a de bons gouts "
ensuite il a dit à mon mari :
- " Tu veux lui bouffer sa chatte remplie de mon jus ? " mon mari a dit oui mon amant a dit c’est dégeu de je veux pas voir ça et il est parti dans le salon mon mari est venu m’embrasser et m’a dit :
" je t’aime "
je lui ai dit :
- " je t’aime aussi "
et il s’est couché entre mes jambes pour venir me faire un long cuni. Il a avalé tout le sperme de notre complice il se branlait en même témoin il m’a dit suce moi je l’ai sucé il m’a joui dans la bouche en moins d’une minute, et il m’a dit :
- " garde le bien en bouche avale le et vas embrasser ton amant sans lui dire que je viens de jouir dans ta bouche ".

Nous sommes retournés dans le salon juste avant d’entrée j’ai avalé le sperme de mon mari et j’ai tout de suite embrassé mon amant à la fin de notre baissé nous avons échangé un regard et un sourire complice avec mon homme.
Ensuite mon amant a dit à mon mari :
- " Je veux ta femme seule avec moi dans la chambre "
il lui a répondu :
- " oui ".

Nous sommes retournés dans la chambre pour une nouvelle partie de sexe de plus d’une heure cette fois-ci, il m’a joui en bouche je suis sortie de la chambre pour rejoindre mon mari au salon j’avais gardé le sperme en bouche et j’ai embrassé mon homme pour lui faire partager ce sperme dans un long baiser.
Notre complice est parti il m’a remercié il m’a dit :
- " C’était bizarre comme situation, mais très excitant ".

J’ai retrouvé mon homme au lit il m’a fait l’amour plus de deux heures de suite en pleine nuit il m’a réveillé pour abuser de moi.

Le lendemain matin, je l’ai sucé au réveil comme tous les jours et il m’a remercié pour la veille, car il avait adoré être un candauliste voyeur et humilié.

2 Commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription