Accueil > Témoigner le candaulisme >Partager son expérience >Expériences de personnes candaulistes >

Wyylde La plus excitante des expériences de couple

Comment l’avez vous compris ?

! Signaler un contenu abusif

Alors voila, je me demandais si vous saviez quand cela avait commencé pour vous. Comment avez vous compris que vous étiez candauliste, ou plutôt, comment avez-vous su que votre phantasme le plus profond était de voir votre compagne/compagnon prendre du plaisir avec une autre personne.
Cette question, certes intime, titille ma curiosité ! J’invite donc ceux qui le désirent à nous faire partager ce moment qui les a révélés à eux même….
Je commence donc.

A l’époque, mon travail m’obligeait à être souvent absent. Mais je n’étais pas seul, et mes collègues m’accompagnaient dans mes déplacements. Avec le temps, nous étions tous devenus proche, et nous parlions de tout, mais surtout de sexe ! Rapidement, je me suis tout de même senti « différent » d’eux. Hommes et femmes profitaient allègrement de l’éloignement pour partir à la recherche de nouvelles conquêtes. Ils rêvaient de coucher avec tel ou tel autre fille, ou, mieux, avec les deux, sans considération aucune pour leurs épouses… Quant à moi, je ne me retrouvais dans aucun de ces phantasmes. Les miens, tous les miens, tournaient autours de ma femme.

Nos déplacements étant souvent long, nous échangions régulièrement films et séries sur nos ordinateurs (en toute légalité bien sur ;) ),et , bien entendu, certains de ces films étaient destinés à un public avertis.
Lors d’une soirée au cours de laquelle madame me manquait plus encore que d’habitude, je décidais donc de regarder l’un d’eux. Ce jour là, je suis donc tombé « par hasard » sur une scène bien différente des autres. Un couple, à priori amateur, avait décidé de convié chez eux un acteur porno. Monsieur offrait donc cet homme fort bien membré et particulièrement endurant à sa femme afin qu’elle puisse prendre un maximum de plaisir. Je me souviens alors de l’état d’excitation dans lequel je me trouvais. Je ne pouvais m’empêcher d’imaginer ma femme à la place de celle présente sur mon écran. J’étais plus excité encore que lors de ma « première fois » !
Dès lors, tout à changé. J’ai compris que mon phantasme le plus profond était d’offrir de nouveaux partenaires à mon épouse, et de la regarder jouir encore et encore.

J’ai mis plusieurs années avant de mettre un nom dessus, et de découvrir ce site, mais rien que l’idée de cette scène réveil encore en moi un ouragan de désire.

Voila, bien que ce ne soit pas très glorieux comme histoire, c’est comme cela que j’ai compris que j’étais candauliste.
Et vous ?

7 Commentaires

  • j’ajoute que si j’aime mieux me masturber que baiser c’est pcq je suis ejac precoce et que dans une femme je ne peux me retenir longtemps,de une a 7 minutes gd maximum alors je suis frustré car le plaisir est trop rapide sans durée
    alors que lorsque je me masturbe je peux tenir tres longtemps , savpurer et n’ejaculer qu’à volonte, j’eprouve donc plus de plaisir plus longtemps à me branler

    J’ai expliqué cela a ma femme qui l’a bien compris et n’en souffre pas puisqu’elle peut avoir son content avec ses amants

    cela dit nous faisons quand même l’amour de temps en temps ne serait ce que pour garder le lien entre nous, mais pour donner du plaisir a ma femme il faut que je fasse de longs preliminaires, ce que j’aime bien aussi

    Mais j’eprouve un vrai plaisir tant cerebral que physique à regarder ma femme jouir avec un autre et le faire jouir et elle se donne vraiment, embrasse, carresse son partenaire
    elle fait vraiment l’amour elle ne baise pas simplement et ça j’adoooore

  • pour moi ça a commencé par m’avoir excité quand j’ai appris par une de ses bonnes copines que ma femme couchait avec un de ses collègues
    car au lieude me facher, j’ai ressenti une pointe de jalousie mais aussi une forte excitation qui m’a fait me branler en y repensant dans ma voiture sur le chemin du retour a la maison apres le boulot
    j’ai dit a ma femme le soir meme que je savais quele avait un amant, elle a rougit et nié avec vehemence, mais je lui ai dis que je n’etais pas fâché et que même ça m’excitait, qu’elle avait bien fait si elle en avait envie et qu’elle pouvait continuer tranquillement avec ma benediction Elle a eu un peud e mal à me croire mais nous en avons beaucoup reparlé les jours et semaines suivantes et elle a constaté que je bandais en evoquant le sujet, et que j’aimais me masturber en l’ecoutant ,ça l’a donc rassurée
    déjà auparavant elle m’avait surpris plusieurs fois en train de me branler dans la sdb notamment donc ça ne l’a pas surprise que parler avec elel de son amant ça me fasse bander et me branler
    Elle y pris meme gout et aimait alors me raconter ses ebats avec Robert son collègue,c’etait devenu un rituel entre nous, le soir ds notre lit, elle me racontait leurs jeux en m’encourageant à me vider, si bien que nous ne baisions plus que rarement
    et un jour elle me dit que Robert voulait l’emmener dans un club echangiste et que si je voulais je pourrais me joindre a eux comme spectateur
    j’acceptais et le we suivant Robert dont je fis ainsi la connaissance, vint nous chercher et nous emmena ds un club répute en proche banlieue
    là je fus surexcité de voir ma femme se faire sauter d’abord par Robert puis par différents autres hommes au cours de la soirée, je me branlais plusieurs fois en contemplant le spectacle
    Puis Robert fut muté a l’etranger, ma femme redevint donc libre mais elle avait pris le gout des plaisirs sexuels divers et elle me proposa que nous continuions à frequenter les clubs, ce que l’on fit assidûment, là on fit connaissance de plusieurs hommes plaisant particulièrement a ma femme et on prit l’habitude d’en inviter un oud eux a la maison afin qu’ils fassent l’amour a mon epouse devant moi et cela est maintenantd evenu la règle et j’adore cette situation, j’ai appris depuis que ça s’appelle etre candauliste, peu importe le nom pourvu qu’on en ait les plaisirs

  • De mon côté c’est arrivé tout seul. Ado alors que je découvrais la masturbation, c’est immédiatement sur des scénarios de ce type que je me suis fixé.

    Au lycée, ma copine, d’origine Algérienne, partait régulièrement en vacances au bled. Elle revenait souvent avec des récits des nombreuses avances qu’elle recevait, car, apparemment, là-bas les Françaises sont vues comme des filles faciles - plus que les locales en tout cas. Cela m’excitait énormément et j’ai même fini par lui dire qu’elle pouvait céder à la tentation si elle le voulait. Elle ne l’a jamais fait, mais les fantasmes que cela m’inspirait m’ont poursuivi des années.

    Avec ma dernière ex, j’ai surtout compris que je ne pouvais pas vivre sans ça, et sans libertinage. Elle n’était pas passionnée par le sexe, pas libertine, je m’ennuyais, je moisissais dans ma frustration. C’est avec elle que j’ai compris que ce mode de vie ne devait pas rester un simple fantasme, sous même d’être malheureux toute ma vie.

  • Moi, cela m’a été révélé lorsque j’ai soupçonné mon épouse d’avoir eu une aventure pendant notre période de fiançailles avec le frère de sa meilleure copine. Elle avait eu une liaison avec lui avant la notre. Mais je l’avais soupçonnée d’avoir continué cette liaison pendant la notre. Je l’imaginais faire l’amour avec lui et surtout de lui faire des pipes chaque fois qu’ils se rencontraient (ce qui c’est avéré exact par la suite). Et c’est là que je me suis rendu compte que ces imaginations m’excitaient énormément au lieu de me rendre jaloux. Après notre mariage je lui avais fait part de mes soupçons et toute honteuse elle m’avait avoué avoir cédé plusieurs fois à ses avances. Elle lui avait plusieurs fois fait effectivement des pipes alors qu’elle venait chez lui avec, véritablement, la seule intention de rencontrer sa sœur, qui était aussi sa meilleure copine. C’est ce jour là, que je lui ai dit qu’en fait, mes soupçons m’excitaient follement et que j’aimerais bien la voir en train de sucer, non pas son ex, mais un inconnu. Elle a été tout d’abord choquée par mes dires. Mais, petit à petit, a force de le lui en reparler elle a fini par dire qu’elle était partante pour un essai, "à mes risques et périls". Nous avons trouvé cet inconnu sur une autoroute, dans les WC pour invalides d’une aire de repos. Cette première expérience avait été réussie. De ce soir là, nous avons pratiqué l’exhibitionnisme, le triolisme et le candaulisme pendant plus de quinze années . Cela a été quinze années de bonheur, de jouissance et de plaisirS réciproques.
    f.tyroler2@orange.fr

  • Comme Maatkare c’est le libertinage qui à révélé notre côté candauliste, je dit notre car bien que l’étant bien plus que ma femme celle ci le deviens également.

    Nous nous sommes rapidement rendu compte que libertiner avec des couples était quelque fois compliqué, les 2 personnes composant un couple devant "plaire" aux deux personnes composants notre couple, sans parler des couples déjà pas d’accord entre eux ... bref nous en sommes venus au trio, HHF et FFH et la je me suis aperçu que je prenais autant de plaisir à imaginer et à regarder ma femme qu’a participer, s’en est suivi des rechercher sur le net, la découverte du candaulisme et ensuite l’élaboration de scénarios vraiment candauliste.
    Ma femme à eu un cheminement plus long mais avoue maintenant fantasmer sur des scénarios HFF, et prendre du plaisir à être simplement "voyeuse".

  • moi je l’ai compris le jour où nous avons utilisé la première fois une gode taille xxl ... je l’ai vu prendre un plaisir fou sans moi .... et j’ai adoré ...

  • Pour ma part, je pense que ça a commencé avec un ex compagnon, avec qui j’ai vécu 5 ans en couple libre. Chacun faisait ses petites affaires de son côté, et nous n’avons jamais rien partagé. Je le lui demandais de temps en temps, mais il disait que je n’étais pas prête pour ça. En tous cas je pense que ma curiosité a commencé à cette période.

    Il faut ajouter à ça un côté voyeuse que ma pratique du libertinage a développé.

    Quand j’ai connu mon très cher Amon, et que je l’ai initié au libertinage, mon envie de le regarder avec une autre est arrivée très vite, bien que pas très clairement. Il a fallu quelques années pour que ça s’éclaircisse dans ma tête et que je mette vraiment les mots sur cette envie. Dès que j’ai été capable de formuler ça, j’en ai parlé à Amon. J’ai alors fait des recherches sur internet, j’ai trouvé ce site, notamment. D’un commun accord nous avons décidé de commencer les recherches dans ce sens... et voilà :-)

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription