Accueil > Témoigner le candaulisme >Partager son expérience >

Comment ça a continué ?

! Signaler un contenu abusif

Voilà, le fantasme était réalisé, moi j’était comblé, cette période a été la meilleures expérience sexuelle de notre vie de couple, elle m’avoue encore aujourd’hui quelle a jouis plusieurs fois avec lui, mais ce qu’il la faisait jouir le plus était de me savoir excité et de savoir qu’après je lui ferait l’amour d’une façon différente, plus douce, plus tendre comme si c’était pour la première fois.

Ma nouvelle vie de cocu, je vais vous raconter un des épisodes qui m’a marqué.
Après ce premier épisode, ma vie était géniale, le matin quand je me réveillait avant de partir bosser, après avoir compris que mon sexe était là comme tout les matins au garde à vous, elle me disait : "tu veux que je te prépare un café ?" et moi : "oui merci BB"
Notre chambre était au premier avec celles des enfants, mon pote lui était dans la chambre d’ami au RDC. En remontant mon café, avant que ça devienne quotidien, la première fois elle me l’a annoncé à l’oreille, elle venait de réveiller mon pote avec une pipe avalée comme elle les appelais, elle me roulait une grosse pèle, je prenais mon café, salle de bain et hop au boulot.

Je me doutait bien que pendant la journée, les enfants à l’école, seuls dans la maison, ils devaient bien s’amuser pendant que je bossait comme un malade.
Une fois super gentille, elle ne m’avait pas oublié, je reçois un coup de fil au bureau, je décroche, c’était ma chérie, elle me demande si j’ai pas mis l’ampli du téléphone, je lui répond que non en jetant un regard vers le poste de travail de mon collègue occupé.
elle : "tu fais quoi ?"
moi : "je bosse BB et toi ?"
elle : "je me fait baiser et je vais jouir mon cocu !!!!"
là j’entend parfaitement le bruit que produisait les vas et vient de mon pote dans le corps de ma salope, le bruit du lit, et surtout de ses cris en train de jouir à mon oreille.
Dans mon pantalon ma queue c’était gonflée, elle m’avait excité comme jamais, j’ai pas pus résister, j’ai trouvé un prétexte pour rentrer et suis revenu à la maison.
En rentrant j’ouvre la porte de la chambre d’amis, personne, j’entend du bruit venant de la cuisine, et dans le cellier mon épouse jambes écartées sur le lave linge, et cul de mon pote entrain de se balancer devant la chatte de mon épouse. Il était juste en train de jouir en elle, il se retourne, me regarde, " vas y à ton tour, moi je suis mort ".
C’est le plus gros pied que j’ai pris de ma vie, me vider dans cette chatte souillée, elle avait les mots pour ça :
" tu l’aimes ta salope ? hein que tu l’aimes ?"
éjaculer dans un vagin plein de sperme, c’est une sensation que je n’oublierai jamais.

Bon, c’était une journée un peut particulière, on était seuls, pas dérangés, la fête quoi.
Quotidiennement c’était autre chose, ils fallait attendre que les enfants soit couchés,et endormis.
Souvent on regardait un film où on jouait à la console après le dîner avec mon pote,
il était pas rare qu’elle vienne à coté de mon pote, ce coller à lui, l’embrassait en me regardant, elle adorait la tête que je faisait (comme elle disait, "ça me fait mouiller")
elle allait même jusqu’à le sucer devant moi pendant que je jouait à la console.
Elle m’allumait quasiment tout le temps, la nuit elle le rejoignait et ne remontait que le matin pour me réveiller avec mon café. Quand elle m’interdisait de la toucher, et m’ordonnait de me branler pendant qu’elle le rejoignait.
Sa phrase que je préférait : "branle toi gros cocu, t’es bon qu’à ça de toute façon petit branleur"
Cela me mettait dans un état ......

2 Commentaires

  • Bonjour,

    Joli récit : cela fait partie des bons moments de complicité entre le "cocu" et sa "salope".
    Bravo à vous 3 et continuez d’en profiter.
    Bises

  • Merci pour cette seconde partie.
    Toujours aussi bon !
    Vivement la suite...

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription