Accueil > Témoigner le candaulisme >Histoires candaulistes >

Comment Anissa m’a fait découvrir les plaisirs du candaulisme partie 2

! Signaler un contenu abusif

Nous sommes rentrés dans la maison et nous nous sommes dirigés directement vers notre chambre à coucher. J’étais très excitée à l’idée de la regarder faire l’amour avec un autre pour la première fois avant de la prendre. Je me suis donc déshabillé et assis sur le pouf qui il y a à l’angle de notre chambre.

David a fini par déshabiller ma femme alors qu’elle s’occupait de le déshabiller. Son sexe était raide et droit le long de son aine. Il fixait Anissa du regard qui était allongé sur notre lit. Il commença par l’embrasser puis peu à peu il fit son chemin jusqu’au bas de son corps s’arrêtant sur chacun de ses mamelons avec gourmandise avant d’embrasser son ventre pour finir entre ses jambes en lui léchant avec gourmandise l’intérieur de ses cuisses.

(Il faut préciser que le lendemain je me suis rendu compte que le haut de ses cuisses était couvert de suçons). Doucement comme si la lenteur exacerbait le désir il se dirigea finalement vers le clitoris de mon amour.

Elle s’est alors mise à gémir dès qu’il a commencé à lécher son abricot avec gourmandise. « Oh que c’est bon David ! Prends-moi ! Remplit-moi ! Je veux sentir cette grosse queue me remplir la chatte »

Il s’est placé sur son corps de manière à ce que son sexe soit à la hauteur de la bouche de mon amour et lui dit « je vais te prendre salope mais je veux d’abord de prendre la bouche et aller jusqu’au fond de la gorge une fois de plus » Elle alors aspiré avec envie et s’est appliqué à le prendre entièrement dans sa bouche avec gourmandise comme si elle n’avait pas mangé depuis plusieurs mois !

Elle se tordait de plaisirs sur notre lit, son excitation la conduisait vers un orgasme d’une force qu’elle n’avait encore jamais vécue. Elle avait ouvertement laissait retombé ses jambes sous le plaisir éprouvé, je pouvais prendre plaisir à regarder sa chatte toute enflée et mouillée comme jamais je ne l’avais encore vue.

David a sorti sa bite de sa gorge et il s’est placé face à la chatte béante de mon amour. Bien que les jambes déjà largement ouvertes, il la contraint à les ouvrir plus encore.
Elle s’est immédiatement mise à l’implorer, en criant : « Oh oui ! David, oh putain ! Oui ! Baise-moi ! Oh mon Dieu ! Oui, je suis une salope ! Oh Chris, si tu savais comme la queue de David me plait ! Sa queue est épaisse comme j’aime ! "

Mon sexe était dur à m’en faire mal. Je n’avais jamais ressenti ça avant. Ma femme se comportait vraiment comme une salope, je sentais son désir vis-à-vis de David comme si il avait été le seul homme sur terre et qu’elle n’avait pas eu de rapports depuis des années. Les orgasmes se succédaient les uns après les autres, c’était la première fois pour elle.

Elle jouissait de manière continue maintenant alors que David la prenait. J’étais assis sur le pouf j’ai vu chaque coup de reins que David lui infligé, alors que son abricot était trempé de désires. Ses couilles claquées contre son cul qu’elle avait cambré pour mieux ressentir ses puissants coups de reins.

Son visage portait l’expression du vice et d’une excitation incontrôlée, ses yeux roulait sous ses paupières mi closes, son corps se tordait et sa tête s’agitait en tous sens sous l’effet de ses montées de plaisir. Sa respiration était tellement saccadée que je pensais qu’elle était victime d’un AVC alors qu’il continuait à la foutre avec sa grosse queue plantée en elle.

Enfin, j’ai remarqué que ses coups de reins devenaient de plus en plus animal et je savais qu’il n’allait pas tarder à jouir. Sa respiration s’accélérait, son propre orgasme approchait, il à finit par libérer son plaisir et l’accompagner de gémissements roques et très viril.

Alors qu’il jouissait elle s’est écrié "Oh Putain David, je te sens venir dans ma chatte ! Oh Chris chéri si tu savais comme c’est bon, jouit en moi mon david, donne-moi ton plaisir " Ils ont tous deux continué à jouir et j’ai vu ma femme mouillée et jouir comme une femme fontaine, le liquide s’échappait du sexe de ma femme et venait complètement tremper notre lit.

Après avoir fini, il roula sur le côté, la tenant comme ils s’en retournaient à la terre. Puis Anissa m’a dit : « Chris, je veux que tu me manger mon chéri ! Viens me lécher la chatte toute mouillée de ta petite pute ! "

J’ai aussitôt plongé entre ses jambes, et ma langue a été avalée par sa chatte mouillé. Je l’ai léché et j’ai ainsi gouté la liqueur de son plaisir qui coulait de son sexe béant. David lui a présenté à nouveau son sexe qu’elle c’est empressé d’avaler à nouveau.

Quand David a été à nouveau en forme, elle m’a fait m’allonger sur le dos, et nous avons réalisé un délicieux 69. Sa bouche a englouti ma bite jusqu’aux couilles, j’ai vu alors David se placer derrière elle.

J’ai lui ai écarté les fesses l’accueillir et la bite de David est venue se frottait à la fois sur la chatte de ma chérie et buter contre ma bouche. Je n’avais jamais envisagé de sucer une bite, mais je l’ai fait tout naturellement alors qu’il glissait dans ma bouche. Il s’est enfoncé dans ma bouche jusque dans ma gorge, j’étais à la fois paniqué par ce que je faisais et totalement incapable de m’y soustraire.

7 Commentaires

  • J’ai adoré la première partie du récit mais alors celle ci m’a porté au nirvana , je ne sais pas encore sous quelle forme et de quelle manière mais il faut que je me débrouille pour la faire lire à mon épouse , peut-être que ça la motivera à se lancer !
    En tout cas , mille mercis pour le plaisir que vous m’avez donné à la lecture de votre récit , vous ne pouvez vous imaginer à quel point je vous envie de vivre de telles experiences !
    Bises kokines à vous deux

  • superbe !nous avons aussi connu cela ! 6 ans de libertinage et 1 an de trio "2 hommes " avec ou sans ma presence ! Chris avoue comme c’est top ca de voir ca femme avec un autre !! avou !! moi j’avou !
    Tony

  • Bonjour !
    Me voila à nouveau à vous écrire : je viens de relire vos textes, pour une raison que je n’arrive pas à expliquer entièrement, ils me "parlent" de manière irrésistible, ils me transportent dans votre expérience presque comme si j’étais en train de la vivre avec vous, avec - vous l’imaginez - toute l’excitation qui l’accompagne.
    Et aussi, Merci pour le petit mot que vous avez écrit après mon 1er commentaire.
    Je vous souhaite un agréable weekend. Cordialement,
    Paul.

  • Bonjour Chrisanissa. Ce récit m’a vraiment mis dans un état d’excitation intense. j’ai eu envie d’être à la place de David et m^me de votre mari. J’aurai vraiment voulu vivre cette 1ère expérience avec vous ? Continuez-vous ?
    Bises là où vous aimez.

  • Exact !
    Moi aussi ! :)
    ...et merci pour ce petit récit qui réchauffe les sens... surtout le toucher, d’ailleurs

  • Merci cher Le Chat Gris,
    Je désespérais de faire l’objet de commentaires,
    C’est pas évident d’écrire, mais quand on arrive à faire partager ses émotions vos commentaires sont alors une véritable récompense...
    Merci encore...
    j’ai besoin de pleins d’encouragements ;-p

  • Je suis totalement envoûté par votre récit .... vous savez transmettre de manière magistrale cette expérience inoubliable que vous avez vécu et partagé si intimement - j’espère que j’aurai à nouveau le plaisir de vous lire bientôt.
    Le Chat Gris

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription