Accueil > Témoigner le candaulisme >Histoires candaulistes >

Comment Anissa m’a fait découvrir les plaisirs du candaulisme partie 1

! Signaler un contenu abusif

Nous sommes un couple d’un peu plus de 30 ans chacun, nous sommes mariés depuis maintenant 10 ans.

Ma femme est un joli brin de femme, elle a une poitrine généreuse, brune aux yeux verts 1, 69 m avec des courbes de femme : une taille menue, de belles hanches et une cambrure à damner un saint qui met en valeur ces magnifiques fesses.

Anissa s’éclate au boulot, elle est dans la communication. C’est une femme de tête elle sait ce qu’elle veut, elle a toujours été dynamique et volontaire. Elle assume parfaitement sa féminité et ses désirs de femme, ce qui fait de moi un homme comblé.

Moi je m’appelle Christophe, je mesure 1 m 85 pour 80 kg. Comme Anissa j’ai des responsabilités dans mon boulot, un boulot qui nous prend tout notre temps. C’est la raison pour laquelle pour l’instant nous avons décidé de réussir notre vie professionnelle afin d’accueillir bientôt nos enfants.

Nous sommes un couple très ouvert, et nos revenus nous permettent durant nos temps libres de profiter de la vie. Notre couple et son épanouissement sont notre priorité, on aime bien se retrouver sous la couette et notre complicité nous a déjà permis d’essayer plein de choses coquines…

Mais j’ai quand même été un peu surpris quand Anissa m’a parlé du fantasme qu’elle avait et qui avait lentement germé dans son imagination. J’ai vraiment été perturbé au début par cette révélation mais plus j’y repense plus je réalise que ce fantasme était une évidence pour nous.

Un soir après avoir fait l’amour est alors qu’elle était blottie dans mes bras et me caresser le torse, elle me dit : « Chris t’as jamais eu envie que nous fassions un trio avec un autre homme ? »

Je bégayais : « euh bien, euh non, pourquoi ? » J’étais plutôt estomaqué par sa demande. Je savais qu’elle était joueuse et gourmande. Vanessa n’a jamais eu froid aux yeux, elle est plutôt d’un tempérament volontaire et déterminé. Mais de là à m’exprimer franchement l’envie de coucher avec un autre homme j’étais sur le cul !

Elle me dit : « Faut que je te dise, c’est une copine qui m’en a parlé il y a déjà quelques mois de ça. Elle fait ça avec son copain et elle s’éclate, lui aussi d’ailleurs ils trouvent ça génial ».

Elle rajouta : « je te demande pas de prendre une décision tout de suite, je veux juste que tu y réfléchisses » et elle finit par me dire : « Depuis que ma copine m’a dit ça, j’y repense de plus en plus souvent et je dois bien avouer que cette idée m’excite. J’aimerais bien découvrir les sensations que cela peut procurer d’avoir deux hommes rien que pour moi ».

Après plusieurs jours de réflexion sans en parler, j’ai remis le sujet sur la table et je lui ai fait part de ce que je craignais : « mon amour je suis pas contre ce dont tu m’as parlé l’autre soir mais j’ai juste peur que tu tombes amoureuse si le gars que nous rencontrons te plait. Je ne veux pas te perdre en te mettant dans les bras d’un autre homme »

Elle m’a alors répondu : « Chéri, je t’aime. Je ne veux pas faire ma vie avec un autre, j’ai juste envie de faire l’amour de façons différentes pour mettre un peu de piment, d’excitation entre nous »

Anissa est une des femmes les plus sexy que j’ai jamais vus. Je sais que beaucoup d’hommes aimeraient avoir la chance de lui faire l’amour, je ne peux pas les blâmer elle est splendide !

Elle n’a pas seulement un corps magnifique, sa personnalité est aussi pleine de charme. Elle est parfaite sur tous les plans, elle est même très ouverte du point de vue sexualité.

Je commençais petit à petit à penser à ce qu’elle m’avait dit. L’idée qu’un homme puisse la prendre faisait peu à peu son chemin. L’imaginer en train de gémir dans les bras d’un autre, la voir crié et la découvrir comme elle n’est pas avec moi m’exciter de plus en plus.

Et puis au fond je dois bien avouer que les autres femmes ne m’excitent pas beaucoup. Ma femme non contente de stimuler mon excitation par son corps magnifique chercher à stimuler mon imagination.

J’ai eu comme l’impression qu’elle voulait me posséder complètement, mon imagination compris. Fantasmer sur ma femme plutôt que sur celle d’un autre, l’idée me séduisait.

Un jeudi soir, je lui ai demandé de s’habiller le plus sexy possible et je lui ai annoncé que nous sortions. Elle a sentit immédiatement que ce serait LA soirée. Elle est apparu à l’embrasure de la porte de notre chambre elle était habillée comme fille de mauvaise vie.

Cette tenue, ce n’était pas la première fois qu’elle la portait, ces mêmes moi qui lui avais offert la jupe et les talons. Elle savait qu’elle m’excitait plus que tout, habillée comme ça, mais de là à sortir en club, même libertin, il y avait un pas.

Elle portait un chemisier blanc, légèrement transparent sans aucun soutien-gorge. On devinait juste la couleur sombre de ses mamelons dont le téton était tout dur. Elle avait mis une jupe en cuir noir que j’ai trouvé sur le moment un peu courte.

Ses jambes étaient gainées de bas en résilles rouges tenu par un porte-jarretelles noirs. Au pied elle avait mis sa paire d’escarpins noirs vernis se avec les talons les plus hauts qu’elle ait dans sa garde-robe.

Elle avait accentué son maquillage par un contour des yeux plus marqués, un rouge à lèvres couvert de gloss qui mettaient ses lèvres pulpeuses en valeur.

Elle était encore plus belle qu’à l’accoutumée mais habillée comme ça, cela donnait juste l’impression qu’elle disait : « Moi, j’ai envie de me faire attraper ! »

Nous sommes arrivés au club vers 23:00, je l’ai déposé à la porte et je suis allé chercher une place pour me garer, le parking du club n’est pas très grand et j’ai dû attendre qu’une voiture parte pour pouvoir me garer ce qui m’a pris 20 bonnes minutes.

Quand je suis enfin rentré dans la boîte, j’ai vu Anissa assise en compagnie d’un homme brun viril, plutôt grand et baraqué, la quarantaine environ. Il avait l’air sympa, il était souriant et paraissait sûr de lui. Ils semblaient se connaître depuis longtemps comme deux vieux amis, elle riait et semblait à l’aise.

C’est alors que j’ai ressenti de la jalousie en les regardant, j’ai décidé de m’asseoir au bar et de regarder ce qui allait arriver. J’ai vu que ses yeux étaient comme aimantés par ses seins, ce qui était parfaitement normal, ils étaient fermes et arrogants, pleinement visibles à travers le tissu du chemisier de ma chérie.

Après quelques minutes, ils se sont levés pour aller danser. Il la serra fort contre lui, et sa main glissa progressivement au creux de ses reins pour se poser sur ces magnifiques fesses.

Je l’ai vu alors glisser sa jambe entre ses cuisses. Ca jupe c’est alors imperceptiblement relevé laissant apparaître l’attache de son porte-jarretelles. Loin de se dérober à cette initiative, il me semblait qu’elle était allée à la rencontre de sa cuisse. Elle posait ses mains derrière son cou, j’avais comme l’impression qu’elle lui caressait la base de la nuque.

Ma queue et alors devenue toute dure en les regardant se caresser mutuellement . Je découvrais un étrange sentiment mélange de jalousie, de danger et surtout d’une énorme excitation avoir ma femme désirée par un autre. Je savais que ce serait ce soir que notre fantasme allait se réaliser.

Après un petit moment, il a penché son visage vers le sien et il a embrassé ma femme.

Elle fermait les yeux et elle a accueillis sa langue avec fougue. Ils se déplacèrent peu à peu dans un coin plus intime en même temps qu’ils continuaient à s’embrassaient mutuellement. Il l’a plaqué contre un mur, et il a pressé son sexe contre elle, on la voyait aussi se cambrer afin d’accentuer le frottement de leur étreinte.

Quand elle ouvrit finalement les yeux, j’ai vu sur son visage comme une expression de satisfaction et de vice, une expression que je ne lui connaissais pas que je n’avais jamais vu avant.

La main du gars s’est alors glissée sous sa jupe, j’ai vu alors son corps s’agiter de soubresauts. Je savais qu’il avait glissé ses doigts dans sa chatte qu’il était en train de la pénétrer. Elle gémissait, elle ne voulait pas que cela s’arrête, elle prenait son pied.

un bon quart d’heure s’est écoulé avant qu’ils ne reviennent à la table où ils étaient assis. ils se sont mis de nouveau à discuter. Au bout de quelques minutes Anissa m’a cherché du regard et m’a fait signe de venir à leur table pour me présenter David.

Elle me dit alors qu’elle avait tout expliqué à David, ce que nous recherchions et qu’il était d’accord.
Nous avons quitté le club pour aller chez nous j’étais passé devant alors que Anissa était montée avec lui. Lorsque nous sommes arrivés à la maison ils ne sont pas sortis de la voiture.

Alors que je m’approchais de leur voiture j’ai vu la tête d’Anissa pencher sur l’entrejambe de David alors que celui-ci avait la tête penchée en arrière et qu’il gémissait.

Anissa adore sucer, elle ne fait même très bien, en fait je pense que c’est la meilleure suceuse au monde.

David gémi : « on putain que c’est bon, elle m’avale complètement, je vais jouir » il se mit alors à jouir au fond de sa gorge. Quand elle se releva j’ai été surpris de voir qu’il avait une queue épaisse qui faisait au moins 20 bons centimètres. Je ne pensais pas qu’elle pouvait avaler un tel engin.

La suite bientôt si notre aventure vous plait !!!

10 Commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription