Accueil > Témoigner le candaulisme >Partager son expérience >Expériences de partenaires de candaulistes >

Chantal .. au bout de la nuit

! Signaler un contenu abusif

Malgré mon emploi du temps surchargé je devais prendre contact : Chantal . La belle du TGV.
Je l’appelais un mardi - 6 jours après notre voyage au bar et lui laissais un message sur son répondeur. Je me demandais si je devais l’inviter à déjeuner, à dîner, était ce trop rapide, etc ... un ado devant son premier flirt.
Chantal me rappela le soir même vers 23 h et me demanda si j’étais sur Paris ou Lyon : Paris ! venez me dit elle nous allons prendre un verre en terrasse en bas des champs.

Rendez vous pris, rafraîchi et débarrassé de ma journée je rejoins le rdv. Chantal était là, resplendissante, dessinée dans une robe légère sculptant un corps de femme mure avec des formes comme je les aime. Installée en terrasse je ne fis pas attention sur le coup que sur la table il y avait 2 verres, elle me dit :
- " nous avons commandé la même chose pour vous ! "
- " Nous ? "
- " oui " me dit elle
- " je suis avec Henry mon mari ".
Un bond cardiaque. Gouttes de sueur et farandole d’interrogations.
Chantal sourit en me dévisageant et lu ma petite panique :
- " ne vous inquiétez pas, nous allons passé une belle soirée "me dit elle.

Mon cocktail arriva en même temps que le mari qui revenait des toilettes. Présentations et partages de banalités. Chantal était splendide, son parfum venait m’enivrer et les échanges avec son mari devenaient plus confortables pour moi.

Henri prit un coup de fil et s éloigna pour échanger avec son interlocuteur . C’est ce moment que Chantal choisit pour me dire qu’elle avait très envie de moi !! la gorge sèche je lui dis que je brûlais d’envie de découvrir sa peau .... Très directe, elle reprit en disant que cela faisait quelques mois que Henry et elle cherchait l occasion ou l homme pour partager une expérience de ce type. Henry rêvait de voir Chantal dans les bras d’un autre.

J’étais en feu .. Je lui dis que je n’avais jamais imaginé cela et que malgré tout j’étais fraichement séparé... mais que j’avais très envie d’elle. Chantal me dit qu’elle comprendrait si cela était difficile pour moi mais que depuis ce voyage elle avait enfin libéré cette pulsion en elle.
Henry tardait à revenir . Elle me raconta qu ’elle n ’était plus toute jeune et que son corps la complexait : 3 enfants, une vie de manager peu de temps pour elle .. ; La demande d’Henry qui la mit quelques mois en difficulté pour finalement comprendre que l’amour d’Henry était plus fort que le corps à corps avec un autre...
Elle me sourit. je réalisais que le coup de téléphone d’Henry était un prétexte.
Chantal et moi avions encore ce moment ou nous étions en phase : assez incroyable.

Je n’étais pas très à l’aise et l’alcool du mojito, la fatigue - pas encore de vacances avant une semaine, je me sentis sur un nuage. Entre les sentiments de culpabilité et le désir... J’ai 50 ans. Je veux vivre me suis je dit.
Les choses s’enchaînèrent assez vite et naturellement.
Henry nous rejoigna et régla l’addition : nous sommes allés dans leur appartement assez luxueux pour continuer à discuter .

Dans l ’ascenseur Henry prit la taille de Chantal pour l’attirer vers lui et l’embrassa longuement. Je voyais ces mains lui caresser les fesses et remonter sur son dos . Je bouillonnais.. le sexe en feu .
Arrivés, Chantal nous laissa pour aller se rafraichir, et Henry proposa un alcool fort.

Il alla droit au but et m expliqua que Chantal était une belle femme qui du haut de 59 ans doutait de son charme et de son élégance ...bref de son sex appeal. Lui même était très pris par un travail avec des déplacements incessants.
- " Je rêve de la savoir avec un autre " me dit il.
- " J’ai lu de tas de choses sur internet et quelques bouquins mais je veux vivre cette souffrance bienheureuse ".
Je n étais pas au fait de cette pratique et je lui dit simplement que la rencontre avec Chantal était extraordinaire... même sans arrière pensée dans un premier temps.

Henry était direct et il s en excusa : il me demande de prendre le temps de la réflexion et que je lui plaisais .Chantal lui avait parlé de moi presque tous les jours . Angoissée et dans l attente de mon appel elle avait presque renoncée avant que je luis laisse mon message .

Chantal réapparut dans une nuisette transparent et courte : parfumée et légère elle vint embrassée Henry et lui dit qu’elle allait se coucher car le lendemain plusieurs réunions importantes l attendaient.

Je me levais pour lui dire bonsoir : son baiser ravageur vint m’envahir sous les yeux d’Henry. Je caressais Chantal pour la première fois. Glissant mes mains sous sa nuisette... remontant sur son dos.. puis flirtant avec ses formes... ses seins lourds étaient magnifiques au toucher... Elle se détacha de moi, le temps de laisser mes mains envelopper ses fesses et elle se tournait vers Henry tout sourire ;
Bonne soirée les hommes.

Quelle femme . je me retrouvai dans une situation incroyable : Chantal une femme mure qui finalement avait décidé de prendre les initiatives pour vivre sa liberté de désir.

Henry partagea un second verre : je commençais à ressentir la fatigue malgré ces vertiges cardiaques. Henry me donna une liste des fantasmes qu’il avait partagé avec Chantal. Je lui répondait que c’était très nouveau pour moi. Il me dit que le plus important était que Chantal trouve du plaisir et soit en sécurité... Il me demanda de tout partager avec lui via sms ou mail ou téléphone.

Enfin, Henry me raccompagna et me dit bonne soirée : j’étais dans un état second entre excitation et fatigue : il me dit que Chantal malgré ses initiatives devait être cajolée .. accompagnée par nous 2 dans cette aventure.
Une nuit à rester éveillé : je me suis promis d’étonner Chantal dans cette aventure.

4 Commentaires

  • je pense que si vos écrits sont votre mode de vie auprès des femmes alors nous saurions partager de tels moments avec la Miss . Elle ne souhaite de vivre ces instants de partage .... que dans le respect des personnes avec sensualité , jeux et gestes coquins .

  • Ho comme j´aurai aimé être à ta place PARISLYON, mais moi aussi j´attends avec impatience la suite de vos aventures (toi - Chantal et son Homme)

    Elbor

  • - ))))))) je me retrouve énormément dans ce récit ! Il y a souvent dans mes aventures candaulistes à moi en tout cas bien plus que du sexe ! Merci pour ce récit !
    Manu

  • Superbe récit, comme chacun de nous (couple ou homme seul) rêverait de réaliser !!!

    Vivement la suite, merci ;)))
    Stéph

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription