Accueil > Témoigner le candaulisme >Questions à la communauté >

Candauliste convaincu, ma femme moins

! Signaler un contenu abusif

Bonjour à tous,
Je vous raconte mon histoire personnelle, banale et pourtant tellement frustrante à vivre. Moi 42 ans, elle 43 ans, ensemble depuis 20 ans, 2 beaux enfants, beaucoup d’amour mais... Sexuellement déjà après 10 ans de vie commune, je commençais à m’ennuyer ferme, ma femme aussi mais elle ne proposait rien, moi si mais rien ne semblait trouver grâce à ses yeux.

Courant 2005, je découvre qu’elle voit souvent un ami en cachette (de peur que je sois jaloux), la bizarrement au lieu d’être jaloux ça m’excite au point de lui dire que si elle veut coucher avec je ne m’y opposerai pas.

Il ne se passera jamais rien avec cet ami mais un an plus tard elle tombe amoureuse d’un mec et se cache de moi pour vivre cette passion (d’autant que si ça n’avait été qu’une histoire de cul, je n’aurais rien trouvé à redire même si je ne me sentais pas candauliste à l’époque, juste tolérant), la je le prends très mal car mon couple est en péril, très véxé qu’elle se cache pour ce genre d’aventure, je fuis le domicile conjugual car elle et moi pensions ne plus nous aimer.

Nous finirons par nous retrouver quelques mois après, l’amour étant plus fort...
Mais c’est la que commence mon calvaire, alors qu’au début je n’aurais été que candauliste de "complaisance", me voici devenu candauliste obsessionnel, depuis que nous sommes à nouveau ensemble je n’imagine pas ne pas vivre ce genre d’aventure mais madame s’est refermée comme une huître et ne veut plus entendre parler de ça.

De mon côté j’ai muri mes envies et sais exactement ce que je veux vivre. Pensez vous qu’un jour elle se laisse aller à découvrir ce genre d’aventure avec moi. Aurais je du la laisser aller au bout de son aventure il y a quelques années même si je savais à ce moment la que ce n’était pas un jeu pour elle mais une aventure sentimentale. D’ailleurs je serais même prêt à la partager amoureusement, c’est vous dire l’évolution...

18 Commentaires

  • Il s’agit d’humaniser tout cela, sinon c’est le défoulatoire, n’importe quoi, n’importe comment. Nous ne sommes pas des machines à baiser, des êtres infantiles et narcissiques, incapables de supporter la moindre frustration. Montrez à votre femme que vous la comprenez, que vous êtes un homme responsable, et puis un jour, quand vous enfants seront autonomes, quand votre couple sera solidement stabilisé, elle vous montrera qu’elle vous aime. Peut-être découvrirez vous alors que sur le fond elle n’aura jamais été hostile à vos désirs mais que le moment n’était pas venu.

  • Claude, merci pour ton message qui me rassure un peu. J’avais trouvé certains post un peu durs avec madame, car jusqu’à maintenant je ne la voyais pas égoîste mais juste peu réceptive à mon envie et ai un peu mal compris certaines réponses. En vous lisant j’ai vraiment l’impression que vous avez decrypté mon couple. Pour ce qui est d’y renoncer, je dois bien avouer que j’espère en être capable et préserver mon couple car effectivement ce désir est très très présent et alimente à lui seul quasiment toute ma libido, je me connais je sais que je peux alimenter ma libido avec d’autres fantasmes mais qui pourraient devenir tout aussi dangereux pour notre couple. Pour ce qui est des enfants et du cocon familial, vous avez une fois de plus visé dans le mille, c’est d’alleurs une des craintes de madame de risquer de briser tout ça.

  • quelques remarques en vrac :
    - les "vieux couples" qui ont traversé ensemble les épreuves, les deuils, les difficultés, les déceptions, les frustrations, bref les "choses de la vie", savent bien qu’il est parfois difficile de parler sur certains sujets parce qu’ils sont source de souffrance, d’angoisse, d’éloignement, même si l’amour (très fort quand on vit depuis si longtemps ensemble) cautérise bien les plaies.
    - je ne vois pas en quoi une femme qui à bon escient peut se méfier, de l’autre, d’elle-même, ne pas être d’accord, ne pas avoir envie, serait "égoïste". Elle est différente et c’est son droit le plus basique.
    - je trouve Naudin que vous avez un abord très humain de la situation, envisageant même de renoncer à votre fantasme, de consulter un sexologue etc..., ce qui est très courageux quand on sait le caractère parfois tellement obsessionnel de ce type de désir.
    - ce qui m’amène à vous dire cette chose si simple et que je crois tellement vraie : c’est très souvent quand on renonce qu’on obtient. En l’occurrence c’est votre aptitude à une position adulte et humaine, assumant la frustration la plus intense, qui peut amener votre femme à vous regarder autrement que comme un obsédé harceleur et commencer à réfléchir autrement qu’à la (sombre) lumière des évènements antérieurs.
    - enfin je note que vous n’évoquez pas le problème familial ; vous avez 2 enfants, probablement encore au foyer, vu votre âge. Arrangez vous gentiment avec votre femme sur vos problématiques sexuelles mais n’inversez pas les priorités. La première c’est de faire de vos enfants de belles personnes et cela impose des renoncements ou, au minimum, des temporisations. En matière d’éducation, le secret c’est un couple uni.
    Pardonnez moi ce laïus un peu long mais j’ai trouvé votre histoire intéressante et touchante.

  • oui a te lire on sent beaucoup d’égoïsme chez ta femme et je comprend maatkar pour ça réaction c’est plutôt ragent de voir des personnes prêt a tout pour leur couple en l’occurrence toi et d’autre qui ferme les yeux et préfère aller vivre des histoires dans le dos de leurs conjoins plutôt que s’ouvrir a des fantasmes ou au moins a la discutions la je parle bien sur de t’as femme excuse moi ma façon de voir les choses et peut être extrême mais je n’ai qu’une seul chose a dire ....
    Face a l’égoïsme on perd notre temps nos forces et notre amour !!!!

  • C’est juste que tu me donnes l’impression d’être tout seul avec ton "problème", et que tu devrais le résoudre seul. Ça me bouffe, c’est pas ma conception des choses. Si on avait un "désaccord" de ce genre avec mon chéri, on mènerait une réflexion À DEUX jusqu’à trouver une solution. Je trouve ça terriblement injuste quand les couples ne fonctionnent pas de cette façon. Enfin bref...

    Je te souhaite plein d’amour et de courage.

  • Maaktare, je ne comprends pas bien ta dernière intervention, ou alors je n’ai pas été clair, nous en avons discuté, elle me dit non avec des raisons assez fuyantes, j’ai retenté plusieurs fois mais ses réponses ne changent pas ... Donc effectivement je n’en discute plus sinon ce serait du harcélement moral. Par contre pour le reste nous avons beaucoup discuté, pour les fantasmes elle en a peu et qui sont du domaine du fantasme et doivent le rester pour elle. Le problème n’est pas le dialogue puisque nous en avons discuté. Je respecte ses choix mais il est vrai que maintenant je dois continuer d’avancer dans mon couple avec cette grosse frustration.

  • Je ne sais pas si je suis une idéaliste ou quoi... Mais c’est quoi ces couples au sein desquels on ne peut pas discuter ? Ce genre de problématiques, c’est à deux qu’on les gère, qu’on les prend en main, et qu’on les règle !
    Ou est ce que je vis au pays des Bisounours ?

    ... ça me laisse perplexe moi.

  • lui as tu déjà demander quel était ses fantasmes ?

  • J’en ai discuté avec elle, plusieurs fois, enfin plus un monologue sur mes envies, ce que je pense que ça apporterait au couple, que c’est une preuve d’amour... Mais ses réponses sont toujours fuyantes du style, si j’accepte tu me demanderas quoi après, il t’en faut toujours plus...

  • C’est si impossible d’en discuter avec elle ?

  • Merci pour toutes vos contributions constructives, je pense donc que le mieux serait de mettre ce désir de côté, le problème c’est que je risque d’avoir beaucoup de mal à m’en débarrasser. Je pense aller voir un sexologue car ce fantasme sera plus douloureux qu’agréable si je ne le vis pas.

  • Je rejoins Maatkare dans ces propos, non pas sur l’aspect sentimental (il est toujours possible que la partenaire d’un candauliste soit amoureuse de son amant, tout en aimant son compagnon) mais plutôt sur l’aspect extra conjugal, le candaulisme est une pratique de couple.

    Par ailleurs certaines personnes dont fait peut-être partie votre épouse cher Naudin, ont besoin de sacralisé le sentiment pour s’autoriser le désir sans pour autant qu’il y ai passage à l’acte. Cette sacralisation est le plus souvent une forme de protection psychique face à une éventuelle culpabilité.

    Votre moitié c’est autorisée le sentiment, cela a été agréable pour elle j’espère, vous devez ensemble apprendre à faire preuve de bienveillance avec vous même mais aussi l’un avec l’autre et prendre le temps.
    Sans cette bienveillance, accueillir la parole de l’autre reste difficile et exprimer ses désirs une véritable prise de risques.

    Bonne journée à tous

  • salut je sais que je suis jeune et que je n’vais pas apprendre au plus âgées les histoires sentimental ainsi que c’elle de cul mais voila mon point de vu ....
    ta femme est une rêveuse et non une fantasmeuse ( d’après ta contribution ) elle est plus susceptible de vivre une histoire de cœur avec un autre homme qu’une histoire de cul je ne dis pas ça pour juger je pense que ta femme a tout simplement besoin de grandeur pour être a ton écoute une fois que tu l’aura surpris elle s’offrira totalement a toi et c’est la que tu aura ta carte a jouer pour la guider vers tes envies de candaulisme son seul but sera de t’offrir tous ce qui t’excite !!!!!!!

  • Oui, tout ce que vous dites est empreint de bon sens, je suis bien d’accord avec vous. J’expliquais cette aventure extra conjugale comme déclencheur de mon candaulisme et non pas comme une aventure candauliste. Je sais bien que les 2 sont bien différents à vivre, c’est juste que maintenant que j’ai ce désir ancré en moi, j’ai beaucoup de mal à tirer un trait dessus. Je sais qu’elle prend ça comme un risque pour notre couple, mais la monotonie n’est elle pas un danger plus important ?

  • Je rejoins Maat sur le fait qu’infidélité et candaulisme n’ont rien à voir. Elle a été voir ailleurs parce qu’elle ne trouvait plus satisfaction au sein de votre couple, alors que le candaulisme est au contraire une aventure épanouissante vécue par un couple d’amoureux. Et puis, être trois, ou plus, est différent d’être deux, avec son amant ou avec vous.

    Peut-être que cela ne l’attire tout simplement pas, peut-être qu’elle a peur de remettre votre couple en danger.

  • Bonjour Naudin.
    Je trouve que de tomber amoureuse et avoir une aventure sentimentale extra conjugale, c’est très différent d’avoir une aventure candauliste. Je ne vois pas pourquoi l’un devrait mener à l’autre.
    Je ne peux que vous conseiller d’instaurer un dialogue au sein de votre couple. Cherchez à comprendre pourquoi votre compagne se ferme quand vous parlez de ça.

  • Je ne sais même pas si elle l’a déjà fait, elle me dit qu’elle n’a jamais franchi le pas, j’ai tendance à la croire car je ne vois pas pourquoi elle ne le dirait pas.

  • Visiblement elle l’a déjà fait, donc il se peut qu’elle le refasse, ou jamais. On n’est pas dans sa tête. Mais force est de constater qu’elle est plus enclin à recommencer que les femmes qui ont toujours été fidèles.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription