Accueil > Témoigner le candaulisme >Partager son expérience >Expériences de complices de couples >

Wyylde La plus excitante des expériences de couple

Candauliste 2.0

! Signaler un contenu abusif

Te souviens-tu de ce fameux printemps ?
Je t’avouais timidement que j’aimerais que tu publies des photos de charmes sur un site amateur. Tenir pourquoi pas, un blog, un profil où aux rythme de tes envies, tu exhiberais ce corps de déesse qui sait tant faire trembler celui des hommes...
Ta réaction fût naturelle : un non catégorique.
La mienne le fût tout autant : la honte.
Cela dit, tu me connais depuis des années, j’ai toujours raison, hihi, et sachant lire entre tes mots, j’ai réussi à deviner que la pudeur répondait à ta place mais qu’en fait cette idée ne te laissait certainement pas indifférente, loin de là.
Alors aprés ma deuxième tentative, cette fois tu as sauté sur l’occasion pour m’avouer à ton tours que tu en avais trés envie.
Explosion de joie et de jus !!
Aprés quelques ébats passionés - où il faut le dire : on a baisé comme des bêtes - tu t’es inscrite sur un site bien connu des coquins sous le pseudonyme de Lady...
Tu étais l’entiére propriétaire d’un blog, seule toi avait les mots de passe et tu pouvais comme bon te semble converser à ta guise (où à la leurs) avec les hommes de ton choix.
J’aimais te savoir libre et libérée. J’aimais savoir que d’autres hommes bandaient à la simple vue de tes seins, tes cuisses, tes fesses, tes tenues aguicheuses où ta simple nudité. Cela avait pour conséquence de flatter mon égo, me sentir envié, jalousé par tout ces mecs qui se seraient damnés pour éteindre tes ardeurs.
Etape aprés étape, tu es devenue de plus en plus chaude et désireuse d’exciter. Tu te sentais terriblement femme et tes envies te rendaient superbement jolie.
Conversations débridées sur msn, photos dédicacées où privées, webcam et parfois même 5 webcams dans la même nuit, quite à te coucher à 4h du matin en pleine semaine !! Une vraie délurée o_O
Car oui, j’aimais te laisser seule dans l’appartement pendant que je sortais avec mes amis, ceci pour que tu puisses être la femme que j’ai toujours rêver d’avoir : une femme libérée usant de ses charmes pour me rendre fou et sachant jouer de ce partageur. Tu m’appelais "Mon mac" tu te souviens ? Biensur que tu te souviens ma belle catin :p
Comme c’etait bon d’être de sortie et de se demander ce que tu pouvais bien leur dire, leur montrer, j’etais ailleurs, j’étais au paradis.
Le lendemain de tes soirées coquines tu me racontais (trop) pudiquement ce feu qui t’avait brûler la veille, tu me montrais la tenue portée, ton gode doré que tu avais sucé, enfoncé et usé à grands coups jusqu’à l’orgasme et tout ce sperme que tu avais aimé voir jaillir en ton honneur. Je te prennais bien fort en levrette tellement l’excitation nous bouffait le ventre !
Cette période a pris fin à mon grand regret car ta pudeur prenait hélas le dessus. Trop génée à raconter tes émotions, mon plaisir candauliste n’etait pas à la hauteur de mes attentes et une certaine frustration naquit en lieu et place de l’excitation.
Le printemps aura duré une saison...
Mais en ce début d’automne, toi comme moi sentons le feu de nos fantasmes jaillir et notre complicité battre des records.
Le dialogue à été fructueux :
on se comprend, on s’aime encore plus fort et on sait désormais jouer avec talents sur la corde sensible de l’autre.
Te voilà de nouveau sur un site amateur pour exhiber ton corps et faire dresser des queues et en particulier la mienne et ce sans aucune géne.
Je te le dis ici chérie : tu as carte blanche pour t’éclater comme tu le désires, amuses toi bien et n’oublies surtout pas de montrer à ta succulente petite chatte et à moi, la petite cochone que tu es fiere d’être devenue !

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription