Accueil > Découvrir le candaulisme >Pratiquer le candaulisme >Fixer les règles >

Candaulisme et règles de bienséance et de bonne conduite

Si vous voulez avoir toutes vos chances de séduire les personnes que vous rencontrez et qu’elles vous rendent la pareille, concentrez votre attention sur les gestes et le comportement qui feront de vous quelqu’un d’apprécié et que l’on aura envie de revoir.

Un détail négligé peut compromettre le bon déroulement de la rencontre et une entrevue future.

Par ailleurs, les personnes que vous rencontrez sont susceptibles de connaitre d’autres personnes qui pratiquent le candaulisme également. Les nouvelles vont vite et une réputation se construit très rapidement en bien comme en moins bien !!!

Les personnes pratiquantes attendent à ce que ces règles soient respectées. Cela va de soi. Normalement, il n’est pas utile de préciser quelle est la conduite à tenir dans ce genre de situation.

Soyez très attentif à vos partenaires car tous ou toutes ne vous diront pas directement ce qui ne leur convient pas.

Cela peut être amené de façon plus discrète pour que vous adaptiez votre comportement. Si vous restez sourd(e) à ces remarques, il y a de grandes chances pour que vous soyez rapidement exclu(e) de soirées privées.

1. Savoir-vivre

La première et la plus importante des règles à respecter : la ponctualité. Respecter l’heure est un acte essentiel du savoir-vivre. Quoiqu’on en dise, un retard est toujours considéré comme impoli.

Si vous êtes le complice d’un couple candauliste, il sera très apprécié que vous arriviez avant la dame ou le couple à un point de rendez-vous prévu.

Si vous devez vous rendre au domicile du couple, un maximum de cinq minutes peut être toléré. Dans tous les cas, il est indispensable d’avertir de votre retard et de vous en excuser.

Un retard ne doit en aucun cas devenir une habitude car cela peut devenir très irritant à la longue et impacter l’excitation du couple qui vous attend.

Il va sans dire que des règles d’éducation sont à appliquer dans ce type d’approche. La courtoisie est un acte de savoir-vivre qui se perd mais qui pourtant reste apprécié. Sans en exagérer son expression, il est toujours agréable de rencontrer une personne polie, attentionnée et souriante.

La question de l’argent n’est pas à négliger pour ce type de rencontre. Si vous êtes « prêt de vos sous », cela se remarquera à un moment ou à un autre. La radinerie s’il en est, a un effet radical sur la libido de ces dames et sera mal vu par le couple.

Ne vous aventurez pas dans ce type d’aventure si vous avez à l’idée de prendre du plaisir sans jamais participer d’une façon ou d’une autre pécuniairement.

Naturellement, dépenser de l’argent n’est pas en soi obligatoire mais il permet de faire des gestes de courtoisie, d’accéder à des endroits qui serviront de cadre à votre rencontre et pourquoi pas d’avoir des attentions pour votre ou vos complices.

Si vous sortez avec l’épouse d’un candauliste sans son mari par exemple, accompagnez-la et proposez la prise en charge totale des dépenses inhérentes à la soirée.

Anticipez toujours avant elle afin de ne pas la mettre mal à l’aise. Si elle souhaite participer, vous le saurez bien assez tôt.

Par contre, si vous rencontrez le couple autour d’un verre ou d’un repas, il est normal de partager l’addition de manière égale entre toutes les personnes.

Si vous avez des soucis d’argent ou si vous ne souhaitez vraiment pas en dépenser, proposez des rencontres qui ne nécessitent pas beaucoup de frais (dans la nature, chez vous…) mais faites en sorte qu’à aucun moment la femme ou le couple ne s’aperçoivent de vos difficultés passagères.

En effet, des sous-entendus du type « c’est cher ici ! » ou tout autre réflexion désobligeante au sujet de l’argent seront systématiquement retenues… contre vous.

De la même manière, si vous n’avez pas de moyen de transport personnel, trouvez une solution qui vous permettra de venir à la rencontre de vos complices sans leur demander d’aide directement.

Cela serait susceptible de les mettre dans l’embarras et représenterait une contrainte potentielle pour eux. A moins qu’ils vous proposent leur service pour venir vous chercher et vous ramener…

Sur le plan sexuel, si vous êtes « le complice », il vous incombe de vous munir de préservatifs. Un homme qui n’en a pas sur lui sera considéré comme négligeant ou irrespectueux.

Le respect est naturellement généralisable à l’ensemble du comportement. Il va sans dire que téléphoner à vos complices à n’importe quelle heure du jour ou de la nuit sans que ce soit convenu entre vous n’est pas respectueux.

Même si l’heure vous paraît correcte pour vous, elle ne l’est pas forcément pour les autres. Tout le monde n’a pas le même rythme de vie que vous.

Lors d’une rencontre, ne montrez jamais par vos mots ou vos gestes, un manque de considération pour les femmes, et pour les autres en général.

Sur le plan sexuel, le respect des autres est primordial : ne forcez jamais vos partenaires à quoi que ce soit.

Le respect de soi l’est tout autant : si une situation ne vous convient pas, dites-le et n’hésitez pas à cesser le rapport sexuel si vous sentez qu’il y a une réelle incompatibilité ou que vous n’êtes pas entendu.

2. Savoir être

Soyez très attentif à votre environnement et à vos partenaires. Si vous êtes à l’écoute et observateur, vous saurez intuitivement quelle attitude adopter. Mais si vous parlez de vous ou que vous monopolisez l’attention sur vous, cela peut fatiguer à la longue vos interlocuteurs.

Par contre, montrer une certaine assurance permet de rassurer les personnes auxquelles vous vous adressez et vous rend plus séduisant qu’une personne qui doute et qui ne sait quoi dire.

Si vous êtes intimidé, faites du mieux que vous pouvez pour dépasser ce frein. Restez ouvert sur les autres en étant souriant, abordable et accueillant. Attention aux attitudes physiques fermées (bras ou jambes croisés).

La spontanéité et le charme sont deux atouts majeurs pour mettre à l’aise l’autre. L’humour et les compliments sont toujours également appréciés s’ils sont utilisés à bon escient. Naturellement, les remarques machistes ou plaisanteries trop lourdes sont à proscrire absolument.

Ne soyez pas non plus trop lourd sur le plan de la drague. Il y a un juste milieu entre un timide excessif et un don juan !

Évitez également les sujets de conversation ennuyeux ou qui n’ont aucun intérêt pour les autres. Ce n’est pas parce-que vous rencontrez des femmes ouvertes d’esprit que toute conversation est souhaitable (ne pas parler de ses dernières frasques à moins qu’on vous en pose la question).

Recentrez votre intérêt sur la femme qui est en votre présence. Les femmes aiment être valorisées même si ce n’est que dans le cadre de cette seule rencontre. Restez dans le jeu de la rencontre si vous voulez qu’elle soit réussit.

Soyez également vigilant à l’ambiance et ne tentez rien de sexuel si le moment ne s’y prête pas. Quelque soit la situation, faites preuve de tact.

Si vous rencontrez le couple, ne mettez pas de côté le mari. N’oubliez pas que vous vous adressez à deux personnes complices qui ne laisseront aucune place à un homme qui les met mal à l’aise ou qui ignore le mari. L’idéal étant de développer une complicité avec le mari pour le plus grand plaisir de sa dame.

Par ailleurs, ne critiquez pas la pratique des personnes rencontrées. Si vous êtes mal à l’aise avec elles, retirez-vous en vous excusant.

Par ailleurs, une erreur trop souvent commise est de penser qu’une femme libérée est une fille facile. Ce n’est pas parce qu’elle ouverte qu’elle est pour autant disposée à tout faire n’importe comment et n’importe quand.

Comme tout un chacun, elle désire vivre pleinement ses fantasmes avec des personnes averties mais en étant respectée. De plus, une femme libérée n’a pas pour autant envie de connaitre vos conquêtes passées ou futures. Ce qui importe, c’est ce que vous vivez ensemble.

Si la femme d’un couple candauliste a accepté de vous rencontrer seul, il est impoli de la « retenir » trop longtemps ou d’insister pour qu’elle reste près de vous si elle manifeste l’envie de partir. Même si elle ne paraît pas le penser, ne faites aucune interprétation et respectez sa demande.

Dans tous les cas de figure et si naturellement la rencontre s’est bien déroulée, il est de bon ton de remercier pour le moment passé ensemble par un message ou un appel téléphonique.

3. Savoir faire

Pour commencer, vous devez avoir le souci d’une hygiène intime et corporelle irréprochables avant toute rencontre. A moins d’avoir les goûts de Napoléon pour Joséphine, la majorité des couples et femmes sont sensibles à ce « détail » qui n’en est pas un.

Aucun doute ne doit exister dans leur esprit à ce sujet. Vous pouvez d’ailleurs leur garantir cet aspect des choses avant la rencontre en demandant la même chose en retour.

D’ailleurs, se préparer fait partie des moments où vous prenez soin de vous pour vous-même et pour les autres. Cela favorise l’estime de soi et permet un bien-être qui conditionne une bonne rencontre.

Les points à ne pas oublier : être propre, ongles coupés (mains, pieds), épilé ou coupé court au niveau du sexe, rasé au niveau du visage. Si vous avez tendance à suer facilement, ne lésinez pas sur le déodorant.

De façon générale, soyez beau, sexy et épilé en toute circonstance… on ne sait jamais quand une occasion peut se présenter !

Soyez attentif également à la tenue que vous porterez. Il est important que votre style ne soit pas négligé (vêtements froissés, portés plusieurs fois, avec un style décalé…) et que vous sentiez bien avec.

Soyez également attentifs aux aliments que vous consommez dans les heures qui précèdent une rencontre coquine. Vous pouvez en effet être rapidement éconduit si vous ne prenez garde à la consommation de certains aliments.

Les oignons, haricots secs, etc. peuvent devenir vos pires ennemis en provoquant des flatulences qui seraient des plus dissuasives pour vos partenaires.

De la même façon, une mauvaise haleine peut être rédhibitoire. Bannissez ail, oignon, fromage avant toute rencontre et assurez-vous d’une bonne hygiène dentaire (boire beaucoup d’eau, ne pas fumer, bonbons à la menthe ou eucalyptus, fil dentaire, etc.).

Evitez les shewing gum en présence des personnes. Tout le monde n’apprécie pas le masticage bruyant et indiscret qu’il peut provoquer.

Inscription