Accueil > Témoigner le candaulisme >Questions à la communauté >

candaulisme et club libertin

! Signaler un contenu abusif

J’aime séduire et lorsque mon mari me donne carte blanche, nous sortons dans des pub ou autres bars branchés et il m’observe de loin, la finalité n’est pas la même pour nous deux, moi j’aime séduire et allumer alors que mon chéri attend que j’aille plus loin. Si le courant passe un seul regard avec mon mari, et il me donne son accord ( ou non) pour conclure la soirée avec un amant occasionnel . Mais très souvent, je suis déçu par ces rencontres, avec des hommes pas souvent courtois et d’une hygiène pas toujours irréprochable.
Mon mari m’a proposé d’aller en club libertin, et si je me considère comme ayant des pratiques libertines, je ne suis pas très à l’aise avec cette idée.
Tout d’abord, les reportages que je visionne montrent des femmes sublimes, type mannequin, et moi, avec mes rondeurs (1m69 pour 65kg) je ne me trouve pas trop dans le standard des clubs.
Que pensez vous de ce projet ?
Ensuite, ou aller sur Toulouse ou sa région ?
faut il être "parrainé ?
et enfin, y a t il des codes pour pouvoir s’intégrer ou des thèmes à éviter ?

8 Commentaires

  • De la part de GothaLonia, à FANYTOULOUSE :

    qui êtes-vous vous-même pour me prendre à partie comme vous le faites ? j’ai exprimé une OPINION PERSONNELLE, c’est tout ! j’ai le droit, non ?

    Mon opinion personnelle est que le plaisir sexuel sans une hygiène parfaite est un mauvais choix.

    Mais je vous reconnais la liberté de penser autrement. Je n’ignore pas la variété des goûts en ce domaine délicat.

    Les coprophiles existent. Les amateurs d’odeurs fortes aussi (exemple chez un célèbre roi de France, entre autres, quand il se faisait réserver une jeunette pour sa nuit dans une auberge où il passait avec sa suite, on la lui présentait au début de son souper, et il lui disait : ’’et surtout ne vous lavez pas, mon coeur !’’).

    Il existe aussi pas mal de sexualité scato, paraît-il que des gens très bien en sont fanas. C’est leur droit et c’est leur choix, il faut savoir que ça existe.
    A Pigalle, c’est archi-connu, il existe un temple du sexe ayant grand pignon sur rue avec cabines de visionnage de vidéos très spéciales dans un souterrain. Ces cabines n’ont pas de portes.

    Les amateurs peuvent y visionner des films scatologiques longue durée à peine imaginables : des femmes, payées par des hommes pour cela, font leurs gros excréments devant leur client, puis une fois cette formalité accomplie, s’enduisent consciencieusement tout le corps de ce produit, avec force mimiques de quelqu’un qui éprouve des délices, et elles font durer ce ’’plaisir’’ indéfiniment....à la fin de la prestation, elles sont marron ou beige foncé de la tête aux pieds....et les clients de l’établissement visionnent ces vidéos sagement assis sur leur chaise dans la cabine, pendant des heures, sans bouger, ils s’en régalent silencieusement....des gens à cravate qui dans leur existence normale, sont certainement tout ce qu’il y a de ’’bien’’, leurs entourages habituels, leurs familles même peut-être, ne se doutent de rien.... Evidemment, l’hygiène n’a que peu de place dans l’affaire, mais ça existe, et d’ailleurs depuis longtemps, depuis la plus haute Antiquité...tout existe en ce domaine....

    Un très célèbre acteur à grand succès, encore vivant, était, d’après les bruits insistants de provenances variée qui couraient dans tout Paris, un scatophile et un scatophage passionné, alors que dans le civil auprès du grand public, il passait pour un ’’tombeur’’ irrésistible.

    On ne compte plus le nombre d’hommes qui adorent se faire uriner dessus par une femme compatissante à leur goût obsessionnel.

    Et les ’’soupeurs’’, vous savez ce que c’est ? dans le bon vieux temps, Pigalle en était farci. Ils sont aujourd’hui plus cachés avec la diminution drastique du nombre des vespasiennes ; si vous ne savez pas, renseignez-vous, croyez-moi ça vaut la peine ! mais accrochez-vous bien au cas où....ah que c’est bon (pour un soupeur), ces gros morceaux de pain qui ont trempé toute la journée dans l’édicule,surtout quand cet endroit est très fréquenté ! un vrai plat de roi !

    Dans ’’Justine ou les malheurs de la vertu’’, le ’’divin marquis (= le marquis de Sade) consacre de longs paragraphes à la description d’actes de scatophagie accomplis dans un monastère discret (à l’intérieur duquel se donnaient libre cours tous les vices imaginables). Ces actes sont difficiles à lire pour ceux que ces goûts révulsent : les moines en question vont en effet déguster directement le produit qu’ils aiment tant...à sa source même, directement de la productrice au consommateur. Sade a cette phrase conclusive ’’ dans cette posture, il supplie la femme de s’exécuter....elle s’exécute, et le monstre avale tout, à mesure’’. Personnellement (je n’oblige personne à partager mon opinion), je ne suis guère étonné, après de tels textes, que les autorités de l’époque aient fini par faire enfermer Sade à Charenton, mais je ne veux choquer ni discriminer personne ici en disant cela.

    La pédophilie trash existe aussi.....Gilles de Rais, vous connaissez ? Caligula et ses ’’piscicula’’, vous connaissez ?

    La zoophilie existe aussi, elle a ses fans, souvent chez les femmes avec de grands chiens...j’avais, étant jeune, une petite amie dont une copine était ainsi tombée amoureuse de son grand chien danois, il la suivait partout paraît-il (d’après ma petite amie), c’en devenait indécent en public...

    Je ne vous empêche pas de ne pas être gênée par ’’une hygiène non irréprochable’’ de vos partenaires sexuels, c’est un goût que je n’ai pas le droit de critiquer en tant que tel. Mais je ne suis pas obligé de le partager, OK ? en vous écrivant cela, je ne vous donne aucune ’’leçon’’, je n’en donne d’ailleurs à personne, des leçons, je n’ai pas qualité pour ça !

    De la part du ’’vieil emmerdeur’’, cette mise au point qui se veut définitive. Le sujet est clos, pour ma part, et et ne répondrai plus à rien ni à personne là-dessus. .

  • Mais qui êtes vous pour me juger ainsi et tirer de telles conclusions ?
    Vous ne me connaissez pas, et pour ma part je souhaite ne jamais vous rencontrer.

  • Bon la série noire continue ce soir, décidément !

    La rédactrice écrit ’’je suis souvent déçue (....) avec des hommes d’une hygiène pas toujours irréprochable (..)’’.

    La langue française est la plus précise du monde et de loin. Si vous êtes déçue, Madame, c’est donc que vous êtes allée au bout de l’expérience (sinon vous ne seriez ni déçue ni satisfaite). C’est donc que malgré l’hygiène irréprochable, vous avez consommé avec l’oiseau malotru en question.

    Alors là stop, stop, arrêtons ! perso, je ne veux à aucun prix, même gratuitement, même en me payant, d’une femme qui surmonte ses dégoûts pour forniquer quand même avec un mec qui n’est pas d’une hygiène irréprochable. Car cette femme, qui accepte malgré tout des relations sexuelles avec un mec d’une hygiène non irréprochable, démontre elle-même, par le fait même, qu’elle nonplus n’est pas d’une hygiène irréprochable ! eh bien cette femme peut être divinement belle si elle veut, moi à aucun prix je ne voudrais la toucher, même pas du bout des doigts !

  • Bonjour Fanny,
    Nous fréquentons régulièrement sur Paris, des clubs libertins.
    Dans une très forte majorité des cas tu n’as aucuns soucis à te faire.
    Et d’un point vue hygiène c est plus propre, plus sécurisant que les rencontres, à la sauvette.
    Pour le physique, les personnes présentent ne sont pas là pour te juger, mais pour passer un bon moment.
    Les soirées sont généralement à thèmes, il faut que tu prennes les soirées couple ou femmes seules, tu as de forte chance de trouver la personne que tu cherches
    Et je te confirme pour y avoir été que le club 72, sur Toulouse est très bien.
    Claudine

  • beurette69 à très bien résumé, tout dépend du lieux et de l’ambiance de la soirée, dans le même club un jour ça va être super ambiance un autre plutôt calme. Dans 99% des cas tu n’a aucun soucis à te faire, le physique compte peu, en plus de dix ans de fréquentation de club libertin, nous n’avons jamais eu attitude désagréable envers nous, nous ne sommes pourtant pas des apollons et Mme est bien plus ronde que toi, au contraire nous avons souvent passé de belles soirées avec des gens que nous n’aurions jamais pensé intéressés ....
    Renseigner vous sur le club avant mais si vous cherchez plutôt du candaulisme ou triolisme préférez une soirée mixte, même si les soirée soirée couple sont en général plus "soft" vous risquez de ne pas y trouver votre compte, le LE HOT CLUB à l’air d’avoir bonne réputation dans votre région, n’hésite pas de toute façon au pire ... vous passerez une bonne soirée à deux ;-)

  • Coucou , nous somme dans le même genre de jeux ... Sauf que nous jouons en club libertin pour notre part ... Et nous somme aussi sur Toulouse ;) tu as plusieurs jolie endroit pour cela ... Le club 72 qui est entièrement refait et très classes pour un spa ... Après tu as le hot club où vous pourrez jouer les jeudis et vendredi soir ... Ainsi que les samedi mais réserver aux couples ...

  • Je peux parler des clubs, j’en ai fréquenté et j’en fréquente encore aujourd’hui de temps à autres. L’idée que je m’en faisais avant de connaitre était basé sur des "on dit" sur des récits lus sur le net et lorsque j’ai rencontré mon mari c’est lui qui m’a proposé de m’y emmener pour la 1ère fois. Gros stress et grosse appréhension puisque je ne connaissais pas et je m’imaginais des tas de choses du genre , les hommes vont me toucher , les couples doivent baiser dans tous les coins enfin bref des tas d’idée préconçues. Je me suis vite rendue compte que rien de tout ça n’était vrai et que les clubs finalement c’était bien plus soft que je ne l’avais imaginé. Très souvent les couples qui font l’amour le font entre maris et femmes et si c’est parfois "hot" sur la piste de danse avec des femmes dénudées, rien, mais absolument rien ne vous obligera à faire quoi que ce soit. Ensuite il suffira de choisir le bon jour sachant que généralement en semaine l’entrée est ouverte aux hommes seuls et la c’est le patron du club qui décide qui et combien d’hommes pourront entrer et dans certains clubs c’est tout et n’importe quoi donc ce sont des clubs à éviter car les débordements sont monnaie courante. Par contre le samedi est réservé aux couples et généralement ça se passe très bien. A vous de choisir le bon club et vous verrez que vous pourrez évoluer à votre rythme sans stress, danser draguer ouvertement etc ... c’est très agréable pour le fun et votre mari appréciera aussi. Il fut une époque où mon mari me disait d’y aller seule et je le faisais sans problème et lui racontais ce que j’avais fais en rentrant.

  • Coucou

    Je suis bien tenté par l’expérience de club libertin mais malheureusement ma femme n’est pas ouverte a cette idée.
    Cela dit j’ai fais comme toi j’ai regardé des reportages et qui plus est mes deux plus vieux et meilleurs potes y sont adeptes (c’est pas mes potes pour rien).

    Mon point de vue, il y a un dicton dans les clubs qui dit tout est possible, rien n’est obligatoire, rien ne t’empêche de faire un tour et si tu ne trouves pas de chaussures a ton pieds tu peux rentrer sans obligation de quoi que ce soit.
    J’ai lu sur des sites de club qu’il était conseillé pour les nouveaux adeptes de venir en début de soirée histoire de repérer les lieux et d’être plus a l’aise. Pas besoin de parrainage mais renseigne toi sur le site du club, il y a des soirées a thème (couple only, bi ...) pour repérer la soirée qui vous conviendrai.
    Enfin quand a ton physique, tu es le genre de femme que je préfère sympa pour les câlins, je ne doute pas que des hommes soient attirés par toi comme dans les bars que tu peux déjà fréquenter.
    Je rajouterai pour finir mieux vaut une femme coquine avec un physique convenable, qu’un avion de chasse avec un Balai dans le cul ;-)

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription